Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 austin&taylor | here is the world. beautiful and terrible things will happen.

Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Mer 19 Mar - 10:39


Un joint au coin de la bouche, le vent balayait les quelques mèches de cheveux qui avaient atterri sur son visage. Le soleil lui réchauffait la peau et un sourire enjouée se dessina sur ses lèvres. C'était ça la vie. La vraie. Elle n'aurait échangé ça pour rien a monde. Peut-être qu'elle aurait aimé que son irresponsable de frère ne la rejoigne. Il lui manquait. Heureusement qu'elle avait sa nouvelle famille. Parce que c'était bien comme ça qu'elle considérait sa colocation : comme une famille. Même si, Bronte et Austin, y avaient une place encore plus privilégié à ses yeux. Elle se débarrassa de son joint et se redressa en position assise sur le petit muret qui lui servait de lit depuis une demie heure. Elle se demandait ce qu'elle foutait là. A Bondi. Elle n'aimait pas cette plage. Trop de monde, trop de touristes, et surtout trop de bruit. Elle préférait de loin Coogee. Il n'y avait pas photo. La gamine soupira une fois de plus. Elle examinait les alentours... Rien d'intéressant. Personne qu'elle ne connaissait, et elle ne se sentait pas d'humeur à faire la connaissance d'un inconnu au corps de rêve.Taylor sauta de son muret, prête à reprendre la direction du centre de Sydney, et forcément, de se taper les quarante cinq minutes de bus qui allaient avec. Mais c'était sans compter cs piaillements de groupie qui lui brisaient les tympans. Elle s'arrêta, fronçant les sourcils. Soit Julian Wilson était présent, soit... il s'agissait d'Austin. Elle doutait fortement de la première hypothèse... Et puis, elle reconnaissait un peu trop bien l'effet que produisait le bel Hemsworth sur la gente féminine.

Dee se rapprocha jusqu'à ce qu'elle ne voit la tête d'Austin dépasser. Un sourire amusé se dessina sur son visage de poupée. C'est d'un pas décidé qu'elle arriva à la hauteur du petit groupe se frayant un chemin jusqu'à la jeune star du foot. Elle glissa son bras sur les hanches d'Austin en reposant sa tête sur son épaule. « Tu me manquais déjà... » Elle dévisagea chacune des filles qui l'entouraient, avant de leur lancer un regard faussement désolé. Oui, Taylor aimait jouer. Et non, elle ne supportait la proximité d'une bande d'écervelée superficielle autour d'Austin. Que voulez-vous... Tout le monde à ses défauts. Et Taylor en avait des gros. Elle laissa finalement sa main remonter le long du dos d'Austin, avant jouer de ses doigts sur sa nuque. Oh oui, elle cherchait sans doute à jouer avec ses nerfs, sans parler de l'exaspération qu'elle espérait lire sur le visage de ses groupies, mais c'était ce qui l'amusait. « … les filles, c'est pas que je m'ennuie, mais je crois qu'on va avoir besoin d'un peu d'intimité... » dit-elle avec une moue désolée en glissant son autre main sur le torse du jeune homme. Ouais bon, elle en profitait pas mal... Mais c'était pour la bonne cause. Ou quelque chose comme ça. Elle n'arrivait pas tellement à déchiffrer le regard d'Austin, mais la seule chose qui lui importait pour le moment était que ces parasites dégagent de son chemin.

hs : désolée, c'est un peu court, j'ai tenté de faire ça au taff -->
je ferai une présentation toute belle ce soir, avec des gifs et un beau titre
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mer 19 Mar - 15:05

Posé sur le sable, Austin observait les surfeurs avec envie. Il n'était pas monté sur une planche depuis près de trois ans et n'était pas prêt de le faire à nouveau puisque pour se faire, il devrait admettre son accident. Il avait été emporté par le courant lors d'une sortie, frôlant la noyade après que sa tête aie heurté un rocher. Étant à l'époque seul à Sydney, le footballeur avait refusé d'inquiéter ses proches mais surtout d'admettre son erreur et par on ne sait quel miracle, il était parvenu à garder ce moment de détresse secret. Il prétextait ne plus avoir aucun plaisir à prendre une vague et Bronte s'était faite à cette idée, n'insistant plus pour qu'il l'accompagne. Un groupe de quatre jeunes femmes venaient l'extirper de ses pensées négatives et lui dérochait très facilement un large sourire lorsqu'une d'elle lui réclamait une dédicace. Il avait lui-même des idoles mais n'avait jamais compris la fierté à se retrouver avec un beau de papier - ou de peau pour le coup - signé. A quoi ça pouvait bien servir si ce n'était à prouver qu'on avait bel et bien rencontré telle personne. Et encore. N'empêche qu'il entrait très facilement dans ce jeu plus que flatteur, leur ventant les plaisirs que Sydney avait à offrir. Et s'il pouvait en ramener une ou deux... il ne cracherait pas dessus. Au moins les touristes apportaient toujours quelque chose de nouveau et pouvait le faire voyager rien qu'avec leurs récits venus d'Europe principalement. Pour le coup, elles ne semblaient pas avoir énormément de conversation - ou peut-être était-ce un manque de vocabulaire? - mais cela ne l’empêchait pas de leur lancer quelques compliments par-ci par-là afin de charmer ces dames.

La jeune femme qui se frayait un chemin entre elle et venait l’enlacer en revanche avait toujours quelque chose à dire et était loin de lui être inconnu. « Tu me manquais déjà... » Trop surpris pour avoir la moindre réaction, Austin posait son regard sur Taylor en arquant un sourcil. Venait-elle réellement de lui ruiner vingt minutes de déchiffrage de ce qui était supposé être de l'anglais? Le footballeur s'abstenait pourtant de toute remarque négative en sentant les doigts délicats de sa colocataire sur sa peau, loin d'être désagréable. Si l'on remontait quatre-cinq ans en arrière, il aurait même donné énormément pour avoir la jeune femme dans ses bras, ce qu'elle n'avait jamais perçu. Ou qu'elle avait royalement ignoré, c'était tout aussi probable. « … les filles, c'est pas que je m'ennuie, mais je crois qu'on va avoir besoin d'un peu d'intimité... » Elle voulait jouer... il n'allait pas la laisser gagner sans en avoir un minimum profiter lui aussi. Descendant sa main le long du dos de la jeune femme, il laissait ses doigts légèrement effleurer sa chute de rein jusqu'à s'arrêter fermement sur ses fesses pour venir la coller à lui. Et ce sans risquer de ce prendre une baffe puisqu'elle était l'investigatrice de la situation. Il adressait un sourire désolé à ses nouvelles copines et attendait qu'elles s'éloignent un peu pour poser un regard accusateur sur Taylor sans pour autant l'éloigner de lui. Autant faire durer le plaisir car une fois que ses "groupies" seraient hors de portée, Taylor le serait aussi. « Tu sais les efforts que j'ai du fournir pour les comprendre? Tout ça pour rentrer seul... » Bon, ok, il pouvait faire mieux que des petites touristes prêtes à se dévergonder sous le soleil australien, mais tout de même. Croisant ses mains dérrière le dos de la jeune femme, il l'amenait à nouveau à lui, posant son front contre le sien. Il avait ce petit sourire fier et con à la fois au visage, celui-là même qui donnait a beaucoup l'envie de le baffer. « A moins bien sur que tu sois prête à prendre leurs places... » Peut-être qu'il cherchait réellement à s'en prendre une, ce n'était pas comme si elle pouvait réellement lui faire mal de toute façon. Taylor rentrerait bel et bien avec lui, pour sur, mais chacun dans sa chambre, c'était nettement moins intéressant. Austin agissait tant pour la voir prisonnière de son petit jeu que pour se donner une chance, même s'il savait parfaitement n'en avoir aucune. Ça se saurait après autant d'années. « Ne te montre par trop agressive, elles nous observent toujours. » Il s'empressait de préciser. Il ne fallait pas que son petit manège n'aie servi à rien, hum?

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Mer 19 Mar - 20:51


Contrairement à ce qu'elle avait d'abord imaginé, Austin ne réagit pas de manière négative à l'arrivée quelque peu brutale et sans aucune délicatesse de la part de la rouquine. Peut-être était-il désormais trop habituée à ses jeux sordides ? Peut-être fallait-il qu'elle en augmente le degré. A réfléchir. En tout cas, le footballeur semblait même rentrer dans son jeu. D'abord surprise, elle ne réagit pas tout de suite lorsqu'elle sentit sa main se glisser jusque dans le creux de ses reins... avant de finalement trouver sa place sur son adorable postérieur pour mieux la coller à lui. Elle se mordit la lèvre, se retenant de ne pas le baffer -vieux réflexe. Elle ne pouvait bien évidemment pas lui en vouloir. Elle était celle qui avait lancé les hostilités. Elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Même si, pour être honnête, c’était loin d’être franchement désagréable. Il n’y avait qu’à poser son regard sur Austin pour voir à quel point il pouvait être… désirable. Mais si vous croisiez son regard, autant dire que vous étiez foutus. Elle avait toujours trouvé ses yeux hypnotisant, et tachant bien de garder ça pour elle évidement. Après que l’idole de ses dames se soit excusé d’un sourire charmeur auprès de celle-ci, il daigna enfin se tourner vers la rouquine, avec un regard quelque peu accusateur, auquel elle répondit par un sourire des plus innocents. Comme si on y croyait. « Tu sais les efforts que j'ai du fournir pour les comprendre? Tout ça pour rentrer seul... » Elle haussa innocemment les épaules. Comme si elle portait la moindre importance au fait qu’il ait du mal à se faire comprendre. Elle le connaissait assez bien pour savoir qu’il avait d’autres atouts dans sa manche –ou ailleurs hein- pour communiquer. Dee sentit l’autre main de l’australien se poser dans ses dos, alors que leurs fronts se collaient, lui arrachant un sourire amusé. Jusqu’où voulait-il jouer ? Le sourire qu’il arborait n’annonçait rien de bon. Si elle n’avait pas la situation en main, elle lui passerait l’envie de sourire. Un ange cette gamine. « A moins bien sur que tu sois prête à prendre leurs places... » La rouquine se mordilla légèrement la lèvre inférieure, alors que l’une de ses mains s’égara dans le cou du bel Hemsworth. Elle s’approcha du creux de son oreille, lentement. « J’dis pas non…et je suis quasiment sûre que tu gagnerais au change… » Elle s’avançait peut-être un peu… Mais elles avaient quo i ? Dix-sept ans à tout péter ? Donc, elle ne s’avançait sans doute pas tant que ça. Ce qui était sûr par contre, c’était qu’elle jouait avec le feu. Elle avait toujours tenu à mettre une certaine distance entre elle et Austin… Malgré l’intérêt… disons fraternel qu’elle lui portait. Surtout après le fiasco Dani. Mais jouer avec lui, c’était juste… trop tentant. Le chercher, le taquiner, jouer avec ses nerfs… Oui, jusqu’à ce qu’elle se fasse prendre à son propre jeu. Il ne fallait pas se leurrer, elle était humaine. Et surtout pas très réfléchie. C’est pourquoi elle avança son visage, un peu plus encore de celui d’Austin. Ses lèvres n’étaient qu’à quelques millimètres des siennes. « Ne te montre par trop agressive, elles nous observent toujours. » « C’est assez docile pour toi ou tu préfères quand je t’en fais voir de toutes les couleurs ? » Quoique le gifler aurait pu être tout aussi amusant. Sans doute pas aussi agréable par contre. Il ne manquait plus que les paparazzis dans le coin et le tableau était parfait. Non, ça c’était une blague.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Ven 21 Mar - 18:12

Des après-midi drague sur la plage, le jeune homme ne s'en accordait pas tant que ça. Il avait beau apprécier le décors, Bondi, Manly & cie étaient d'un ridicule à côté de Lancelin... Et puis il était devenu très citadin. Il adorait se trouver en plein centre avec tout à portée de main. C'était sans compter les 45 minutes de bus interminables pour y arriver et sa phobie de l'eau qui se remarquait dés qu'il y avait trop de courant, autrement dit, autant prendre le soleil dans Hyde Park et chercher des filles sur Circular Quay. Mais bon, il continuait d'y aller régulièrement quand il avait de longues devant lui et aujourd'hui en faisait partie. Austin ignorait d'ou venait l'intervention de sa colocataire mais il avait honnêtement appris à ne plus chercher à comprendre Taylor. Était-ce de la jalousie? Ou simplement l'envie de l'énerver? Plus que probablement car ça arrivait souvent et elle y parvenait très bien dés qu'elle essayait, douée dans ce domaine. Sauf qu'aujourd'hui, il n'avait pas envie de lui donner ce qu'elle voulait de suite mais plutôt d'entrer dans son jeu. Dee lui tendait une perche, une occasion en or de profiter, il n'allait pas se contenter de la regarder, aussi jolis soient ses yeux. Et le reste. « J’dis pas non…et je suis quasiment sûre que tu gagnerais au change… » Levant les yeux au ciel, il reportait ensuite son attention sur Taylor. En fait, une claque l'aurait vachement moins surpris. Hemsworth n'avait déjà pas saisi la raison de son intervention et voyait encore moins ou elle voulait en venir à présent. Si ce n'était à le chauffer pour mieux le jeter, bien sur. C'est qu'elle ne manquait pas d'assurance... bien que ça ne soit pas nouveau. En même temps elle n'avait pas tord non plus, il fallait bien l'admettre, elle lui plaisait et valait mieux que ces touristes. Il s'était toujours convaincu que récupérer les restes de Dani ne l'inspirait pas plus que ça, mais on pouvait faire fausse route dans la vie, non? Ce n'était pas tant sa faute, ils avaient tous été dupé par cet enfoiré alors pourquoi pas elle? « C’est assez docile pour toi ou tu préfères quand je t’en fais voir de toutes les couleurs ? » « C'est un peu ce que tu fais là, non? » Qu'elle s'en prenne clairement à lui ou qu'elle joue ne faisait pas grande différence sur ses nerfs. Il la défiait du regard sans s'éloigner, espérant qu'elle passe cette maigre barrière qui la retenait ou qu'elle s'éloigne. Comme si Bee n'était pas suffisante, il avait sans cesse eut les deux sur le dos et forcément, il n'en sortait jamais  vainqueur lorsqu'elles s'y mettaient. « Si je ne connaissais pas si bien ton petit jeu manipulateur, je pourrais presque croire que t'en a réellement envie. » Ses lèvres effleuraient les siennes à plusieurs reprises en parlant tant elle avait réduit l'espace entre eux mais il ne bronchait pas. Ce n'était pas l'envie qui manquait d'y goûter mais il refusait de perdre, de lui donner ce plaisir de le jeter après lui avoir déjà foiré une bonne partie de ses plans. Inconsciemment, il avait envie de la voir admettre qu'elle en avait réellement envie mais il savait que ça n'arriverait pas et que le jeu était presque terminé maintenant que les regards s'étaient détournés de leur duo. Malgré le léger agacement - ou plutôt questionnement - , le footballeur ne laissait rien paraître, gardant ce sourire amusé au visage.

hj : 1 c'est nul je suis désolée... 2 je regarde les anges de la télé-réalité, ils viennent de sortir de l'ivy, je les déteste Arrow

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Sam 22 Mar - 15:00


« C'est un peu ce que tu fais là, non? » Un léger rire s’échappa de la bouche de la rouquine. Elle haussa innocemment les épaules. D’une certaine manière, il n’avait sans doute pas tort. C’était un peu ce qu’elle faisait… Lui en faire voir de toutes les couleurs mais de façon différente. Plus soft, pour mieux le rejeter ensuite ? A vrai dire, ça avait été ça le plan. Depuis le début. Ou plutôt s’en rapprocher assez pour éloigner les quelques filles avec un surplus d’hormones qui étaient trop près. « … Dis toi que j’aurais pu te gifler directement. Avoue que ça aurait été moins agréable… » Elle se mordit légèrement la lèvre inférieur alors que son regard était plongé dans celui d’Austin. Elle se demandait parfois ce qu’il lui avait appris… Pourquoi Dani ? Peut-être parce qu’elle avait été aveugle comme les trois quarts des filles qui lui avaient couru après. Pourtant, au fond, elle savait bien à quoi s’en tenir. Elle avait juste été naïve de croire qu’il changerait pour sa gueule. Pauvre fille. Sans aurait-elle dû reléguer Dani dans un coin sombre de son esprit pour se focaliser sur le deuxième Hemsworth. Il n’avait rien à envoyer à son frère, c’était plutôt clair aux yeux de Dee depuis des années. Pourtant, Dani avait toujours eu cette fâcheuse manie d’éclipser tout le monde. « Si je ne connaissais pas si bien ton petit jeu manipulateur, je pourrais presque croire que t'en a réellement envie. » Leurs lèvres s’étaient effleurées plusieurs fois, demandant un self contrôle assez inhabituel de la part de la gamine. Elle se demandait tout autant comment Austin pouvait rester si stoïque. Au fond, elle voulait lui prouver qu’elle n’était pas que cette chieuse de peste manipulatrice qui voulait le garder que pour elle. Ou du moins, que personne ne l’approche plus que ce qu’elle n’autorisait. Seulement la vie, c’était loin de se passer comme ça. Il attirait avec une déconcertante facilité, et ça l’exaspérait. Elle posa son main sur le visage d’Austin, laissant glisser son pouce sur ses lèvres. Peut-être, même, qu’elle en avait réellement envie, mais qu’elle avait préféré ne jamais se l’avouer, encore moins à quiconque… C’était plus simple de considérer ça comme une pseudo relation fraternelle. Et pourtant, si elle faisait le moindre geste, elle avait l’impression de perdre contre lui. Ou en tout cas de ne pas gagner. Cette gamine réfléchissait trop. Particulièrement quand c’était inutile. Les fois où elle en aurait eu besoin, elle avait juste préféré suivre ses pulsions. Après quelques secondes, elle avança son visage un peu plus, déposant ses lèvres sur celle du footballeur, l’embrassant doucement au début, avant qu’elle ne laisse son désir prendre quelque peu le dessus. Ne disait-on pas que faire taire ses pulsions n’était pas sein ? Elle se recula légèrement, comme si elle venait soudainement de prendre conscience de son geste. Se mordant la lèvre inférieure, elle plaqua sa main contre sa bouche. Puis elle rigola, légèrement nerveuse. « Ok, peut-être que j’en avais envie. Et euh, c’était pas prévu quand même. » Ouais, le plan de base était bel et bien de l’approcher, de virer les quelques groupies et de s’amuser avec ses nerfs ensuite. Mais à aucun moment, elle n’avait été censée lui sauter dessus. Pauvre gamine qui n’avait jamais su se contrôler. Elle avait vraiment toujours eu le chic pour se mettre dans le merdier.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Dim 23 Mar - 20:02

Son air  innocent le fait doucement sourire, ça ne prend pas avec lui, il ne la connaît que trop bien. « … Dis toi que j’aurais pu te gifler directement. Avoue que ça aurait été moins agréable… » Il hausse les épaules, comme le gamin qui se fou de tout qu'il est. « Mais t'avais aucune raison de le faire... » Il précise, sourire angélique accroché aux lèvres. Il est libre de draguer qui il veut ou il veut jusqu'à preuve du contraire. Et sa main qui a glisser par accident sur ses fesses... et bien c'est une simple réaction logique à son petit jeu. C'est ce qu'il ferait si elle était sa petite amie, elle a voulu se donner ce rôle, fallait assumer. Austin ne faisait pas le premier pas, alors qu'il aurait tué l'espace qui les séparait depuis longtemps s'il s'agissait de quelqu'un d'autre. En un sens, il avait envie de céder mais il refusait de lui donner la satisfaction de lui en mettre une, alors comme un con, il ne bronchait pas et se contentait d'observer. Pas très longtemps puisqu'elle cédait, à son plus grand plaisir. Il avait enfin la satisfaction de goûter à ses lèvres et il fallait bien admettre qu'il n'était pas déçu. Il faut dire que le footballeur n'était pas réellement habitué à ce qu'on lui résiste ou à battre en retraite de peur de s'en manger une. Ce moment ne durait pourtant pas bien longtemps et il fronçait les sourcils en la voyant s'écarter l'air de dire c'est déjà la fin? « Ok, peut-être que j’en avais envie. Et euh, c’était pas prévu quand même. » Son sourire s'élargissait fasse à son aveux, got'cha baby, finally. Oui, enfin, il aurait tout le temps de faire le fier plus tard. Prenant son visage entre ses mains, il l'embrassait à son tour sans la moindre retenue. Il n'était pas complètement débile - quoi que - et savait que ce moment de faiblesse n'allait pas être éternel. Ils étaient eux, Taylor et Austin, fallait pas croire qu'ils allaient quitter cette plage main dans la main et annoncer leur amour au grand jour. Ils allaient sans doute finir par s'engueuler et il pourrait à vie lui rappeler qu'elle était celle qui s'était jetée sur lui, si ce n'était pas beau. Il finissait par se reculer de quelques centimètres, prenant plaisir à afficher son air vainqueur à la jeune femme. « T'as mis du temps quand même. » Ce n'est pas comme si elle ignorait qu'il l'appréciait un peu beaucoup à l'époque, elle avait été son premier crush, la première à lui mettre son petit cœur en miette. Par chance, il se recollait aisément, les pièces se rassemblant tels des aimants et il avait survécut sans traumatisme, ou presque. Parce que oui, une part de lui en voulait toujours un peu à Dee de s'être fait la malle avec Dani, plus par rapport à Bronte que lui cependant. Enfin c'est ce qu'il aimait se dire. « N'empêche que j'aurais obtenu bien plus que ça des filles que t'as fait fuir. » Il précisait avec un large sourire, il n'était pas sérieux. Enfin si et il la provoquait jusqu'au bout mais il savait parfaitement qu'elle n'allait pas céder à ce point. En fait, il pensait même qu'il n'en avait pas envie, pas tant que ça du moins, ça éliminerait toute tension entre eux, leurs relations deviendraient bien trop banale et la simplicité n'était pas sa meilleure amie, elle était bien trop ennuyante.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Lun 24 Mar - 17:20


Taylor se doute bien que son air de gamine innocente ne fonctionne pas si bien que ça avec Austin. Il la connait trop bien, depuis trop longtemps. Il sait que derrière sa gueule d’ange se cache quelque chose de plus vicieux. Ou en tout cas de moins innocent et d’affreusement joueur. Mais ça ne l’empêche pas de continuer d’essayer. « Mais t'avais aucune raison de le faire... » Elle en voyait une multitude en fait. « ah… moi j’en vois un bon nombre… » rectifia-t-elle avec ce même sourire angélique. Même si, effectivement, elle n’avait pas grand-chose à dire. Austin était libre de voir qui il voulait… Sans le consentement de la jeune Dickens. Mais elle avait tendance à voir les choses différemment. Elle voyait toujours les choses d’une manière qui l’arrangeait-elle. Bah oui, tant qu’à faire. Elle se garda tout de même de garder pour elle les quelques raisons auxquelles elle faisait vaguement référence. Inutile de lui donner l’occasion de la contredire. Et puis de toute façon, elle était bien trop hypnotisée par ce regard azur qui la fixait. Elle se demandait si ce n’était pas la première fois qu’elle était aussi proche –physiquement parlant- d’Austin. Elle l’avait bien fait chier un bon paquet de fois, mais elle n’était pas sûre d’avoir déjà été aussi loin juste pour l’emmerde. La petite se ramollissait. Dee avait cédé. Elle l’avait laissé gagner en l’embrassant. Ses lèvres étaient bien trop attractives d’où elle était pour seulement les regarder. Ca aurait été mentir que de dire qu’elle n’en avait pas envie. Elle devait cependant admettre qu’avoir cédé face à lui l’emmerdait quelque peu. Elle le savait assez chieur pour être capable de lui rebalancer en pleine tronche un jour prochain lorsqu’elle s’y attendrait le moins. Mais ce jour-là, vengeance se ferait. Un sourire satisfait s’afficha sur les lèvres d’Hemsworth une fois l’aveu de Taylor fait. Profite, profite. Sauf qu’elle avait déjà envie de lui ôter ce sourire idiot des lèvres. Mais Austin la prit de court en attrapant son visage entre ses mains pour l’embrasser de nouveau. Merde ça faisait du bien. C’était bon. Trop. Plus que ça n’aurait dû. Elle se laissait glisser, s’abandonnant presque au bon vouloir du footballeur. S’en était presque facile de se laisser dans ses bras, jusqu’à ce qu’il ne se recule finalement, mettant un terme à leur baiser. Dee passa brièvement sa langue sur ses lèvres comme pour gouter de nouveau à ce baiser.  « T'as mis du temps quand même. » Elle leva les yeux au ciel. « Arrête de sourire comme ça, ça va me donner envie de te frapper. » ou de recommencer. Mais elle gardait ça pour elle. Ca n’allait tout de même devenir une habitude… Si ? Non, quand même pas. Elle ne savait plus. Bravo Hemsworth. C’était pas le moment de foutre le bordel dans sa tête. Ca l’était assez comme ça. Elle n’avait pas besoin qu’il vienne tout remuer. Mais mine de rien, c’est ce qu’il faisait. Elle avait réussi à se tenir à l’écart, à résister pendant des années. Tant d’effort pour tout foirer comme ça. Pitoyable. « N'empêche que j'aurais obtenu bien plus que ça des filles que t'as fait fuir. » elle haussa un sourcil. Wanna bet ? Même si Austin s’était reculé de quelques centimètres pour les laisser respirer, ils étaient toujours à une proximité légèrement dangereuse. Dee en profita pour laisser son doigt parcourir le torse, nu, de l’australien. Doucement, langoureusement, suivant du regard le chemin qu’il prenait avant de relever la tête. « Ca t’aurait emmerdé… Ca aurait été trop facile, donc au final, pas intéressant que ça… J’me trompe ? » demanda-t-elle avec un sourire faussement angélique. « Et puis… la journée n’est pas fini. » lança-t-elle lourd de sous-entendu en haussant les épaules et en se dirigeant vers la plage. Elle s’arrêta dans le sable, attendant qu’Austin ne la rejoigne.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mer 2 Avr - 7:44

« ah… moi j’en vois un bon nombre… »  Austin l'observait un sourire en coin mais décidait de ne pas relever la parole. Il connaissait suffisamment Taylor pour savoir qu'elle n'admettrait de toute façon jamais que le voir entourée de filles l'avaient soulé. Etait-ce au moins le cas? Car il ne savait toujours pas si la jeune femme ne se contentait pas de jouer avec lui et casser son plan juste pour lui faire les pieds sans la moindre graine de jalousie dans l'histoire. Il avait tellement pris l'habitude avec elle, toujours jouer sans jamais ne rien en gagner en échange… Mais pour une raison inexplicable, aujourd'hui lui semblait différent. Foutu espoir sans doute, naïf qu'il était. Ou pas. Il en obtenait plus qu'il ne l'avait fait au cours de ces dix dernières années et n'allait pas se gêner pour en profiter. Le jeune footballeur n'avait pas réfléchi plus d'une seconde pour l'embrasser à son tour et goûter  un peu plus à ses lèvres. « Arrête de sourire comme ça, ça va me donner envie de te frapper. » Hemsworth levait les épaules, l'air totalement innocent. Il n'allait pas non plus faire la gueule après ça! « Mais j'aime ça, tu sais. »  Son sourire débile ne pouvait s'empêcher de refaire surface, Austin était déjà du genre à faire le con en temps normal mais alors quand une situation était étrange…. C'était sa meilleure échappatoire. Il ne pouvait s'empêcher de baisser la tête pour suivre du regard ses doigts de Dee qui parcourait son torse et ne reportait son attention sur elle que lorsqu'elle prenait la parole. « Ca t’aurait emmerdé… Ca aurait été trop facile, donc au final, pas intéressant que ça… J’me trompe ? » Certes, elle le connaissait bien trop… n'empêche que facile ou pas, il n'aurait pas dit non à en ramener une à la maison pour 2 heures, juste le temps de profiter avant de lui faire comprendre qu'il avait autre chose à faire. Dieu qu'il détestait les filles qui espéraient rester la nuit complète… elles ne voulaient pas un petit dej' au lit le lendemain aussi? Mais généralement il s'en sortait plutôt bien pour faire comprendre poliment que ce n'était pas le plan. « Et puis… la journée n’est pas fini. » « Genre! »   Austin levait les yeux au ciel, sur et certain qu'elle le faisait miroiter maintenant mais ça lui allait. Se contenter de l'imaginer sans l'obtenir, ça la rendait pus intéressante. Quoi que… elle le serait toute autant en cédant. Il ne voulait même pas y penser, ça n'arriverait pas. Dee s'éloignait de lui et il emboitait le pas, gardant les mains dans ses poches en arrivant à sa hauteur. Après ce baiser, sa réaction logique aurait été de lui tenir la main, peu importe la personne à ses côtés, mais avec elle, ça rendrait juste trop étrange dans son esprit pour qu'il ne cède. Trop réel, parce qu'il n'était pas certain de pouvoir profiter du moment présent et de revenir à leur relation "normale" ensuite. Une fois assez loin à son gout, il se laissait tomber sur le sable, bras reposant sur ses genoux. « Si ma journée ne se termine pas comme prévu, tu m'dois au moins un Mcflurry! » Excuse, excuse, comme s'il venait à Bondi sans passer par le McDonalds. Son coatch avait beau lui répéter qu'un régime sain était important dans le sport, il faisait déjà l'effort de ne pas prendre de sandwich mais le mcflurry, il était obligatoire. Son estomac n'était pourtant pas sa priorité là tout de suite. Son regard s'attardait sur les lèvres de la jeune femme, avant qu'il ne détourne la tête, se résignant à l'embrasser à nouveau. « Tu fais chier Dickens. » Soupirait-il sans se dérober de son sourire, lançant une poignée de sable sur les pieds de la jeune femme – il avait tout intérêt à ne pas viser plus haut et tourner ça en bagarre ou il allait en bouffer. N'empêche qu'aussi satisfait qu'il était par le virage de son aprem', il lui en voulait aussi, c'était bien assez le bordel dans sa vie personnelle en ce moment.

hj - réponse faite à l'arrache et morte de fatigue hier à l'auberge, c'est pas terrible mais je voulais pas que tu attendes plus I love you

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Lun 28 Avr - 16:15


Austin était horriblement séduisant. Il fallait être aveugle pour dire le contraire. Mais lorsqu’il affichait son air suffisant, avec ce sourire d’idiot irrésistible, elle avait juste envie de le frapper. C’était comme un réflexe. Parce que ça lui montrait que même elle, cette petite conne de Taylor Dickens, pouvait craquer face à lui. Et le reconnaitre, bin ça l’emmerdait royalement. « Mais j'aime ça, tu sais. » « J’imagine bien, j’ai toujours su que t’avais des gouts un peu douteux… » répliqua-t-elle avant de jouer une fois de plus avec le corps qu’il lui offrait. Autant en profiter jusqu’au bout. Et puis, elle tenait réellement à lui faire comprendre qu’elle était un bien meilleur choix que ces groupies qui diraient amen à la moindre de ses paroles. Un peu de résistance ne faisait jamais de mal. Et puis, ce n’était pas comme si elle lui avait certifié qu’il ne se passerait rien d’autre. Ou qu’il se passerait quelque chose. Ah… pauvre gamine. « Genre! » lâcha-t-il en levant les yeux au ciel. Taylor ne put s’empêcher d’éclater de rire.  « Genre t’en sais rien Hemsworth. T’étais persuadé que ça… » commença-t-elle en référence au baiser, « … n’arriverait jamais… alors pourquoi pas ? Je suis pleine de surprises ! » ajouta-t-elle avec un sourire radieux et fière de sa petite tirade. Puis la gamine prit la direction de la plage, sautillante, légère et amusée, comme s’il s’agissait de la meilleure journée de sa vie. Elle savait qu’Austin la suivait. De près ou de loin, peu importe, tant qu’il la suivait. Elle s’arrêta en chemin, et le footballer se laissa tomber en sol, s’asseyant dans le sable, les bras sur ses genoux. Elle fronça les sourcils. Elle préférait largement le contact de l’eau sur sa peau plutôt que celui du sable, mais soit.  « Si ma journée ne se termine pas comme prévu, tu m'dois au moins un Mcflurry! » Dee haussa un sourcil. « Austin… Que ta journée se finisse comme prévu ou non, t’avais bien l’intention d’avoir un McFlurry. » Elle se retint de lui dire qu’elle le connaissait bien… Plus que bien même. Il était accro à ce dessert du célèbre fast-food. Et elle comprenait bien pourquoi. Austin la fixait, elle ne le lâchait pas du regard, se demandant à quoi il pouvait bien penser. Elle crut qu’elle avoir la réponse en le voyant ouvrir la bouche, mais pas du tout. « Tu fais chier Dickens. » Sans qu’elle ne sache vraiment pourquoi, elle haussa les épaules avec un sourire amusé. « Oui, ‘parait que c’est pour ça que je suis née. » répondit-elle alors qu’il lui lançait une poignée de sable. Oh, il voulait jouer ? Elle se mordilla la lèvre inférieure en s’approchant du footballeur. Elle le fit basculer en arrière de manière à l’allonger complètement sur le sable et s’assit à califourchon sur lui. N’y voyez rien de sexuel à cela. La rouquine avait tout de même un peu d’estime pour sa propre personne –et celle d’Austin ça va s’en dire- pour s’envoyer en l’air sur une plage bondée. Même si, il fallait l’avouer, l’envie était bel et bien présente. Elle attrapa une poignée de sable qu’elle déversa lentement sur le torse d’Austin. « Tu m’expliques pourquoi je te fais chier ? » demanda-t-elle avec un sourire malicieux, même si elle n’en avait pas la moindre idée. « J’veux dire, outre le fait que je sois en train de te couvrir le sable comme si on avait 5 ans… »
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mar 29 Avr - 16:37

A avoir goûter à ses lèvres, Austin avait la confirmation qu'il n'avait pas craquer sur la rouquine sans la moindre raison. Elle était délicieuse, malicieuse et terriblement désirable - ce dont il n'avait jamais douté, ceci dit. « J’imagine bien, j’ai toujours su que t’avais des gouts un peu douteux… » Le footballeur roulait des yeux, l'amenant un peu plus à lui. « T'en est la preuve. » répliquait-il, sourire toujours accroché au visage. A croire qu'il ne serait pas capable de s'en départir aujourd'hui - bien qu'il ne soit pas le genre de mec à tirer la gueule en général. Il se moquait bien de confirmer que Taylor était à son gout, ce n'était un secret pour personne, le dire à voix haute ne faisait que l'affirmer un peu plus. « Genre t’en sais rien Hemsworth. T’étais persuadé que ça… n’arriverait jamais… alors pourquoi pas ? Je suis pleine de surprises ! » « J'attends de voir ça. » Certes, elle n'avait pas tord. Mais il ne fallait pas faire de promesses qu'elle ne pouvait pas tenir - oui ça sonnait comme une promesse pour Hemsworth -, lui lancer de biens jolis espoirs comme ça en plein visage pour tout réduire à néant ensuite n'était pas bien sympathique. « Austin… Que ta journée se finisse comme prévu ou non, t’avais bien l’intention d’avoir un McFlurry. » « Mouai... pas sur en fait. Je me voyais mal leur dire " au fait pause Mcdo sur la route ". » Quoi que. Ce n'est sans doute pas ce qui les aurait fait fuir.

Assis sur le sable, Austin tentait tant bien que mal de se concentrer sur autre chose que sur elle. « Oui, ‘parait que c’est pour ça que je suis née. » Sans blague. Elle et Bee, même combat, deux chieuses à temps complet. C'est ce que c'était tout un travail de vivre avec elles et ce sans compter les trois autres qui n'étaient pas parfaits. Fort heureusement, lui non plus, bien loin de là. Son côté trop gamin faisait chier le monde très souvent mais il ne se voyait pas changer d'attitude juste caresser ses colocataires dans le sens du poil. Après tout, ils l'aimaient quand même un peu en petit con qu'il était. L'australien se retrouvait plus vite qu'il ne le fallait allongé sur le sable, Taylor sur lui à califourchon. Il ouvrait la bouche pour râler mais la refermait en silence, cette position lui convenant tout à fait pour être honnête, alors que ses mains allaient automatiquement se poser, légères, sur les cuisses de Dee. « Tu m’expliques pourquoi je te fais chier ? J’veux dire, outre le fait que je sois en train de te couvrir le sable comme si on avait 5 ans… » » « Tu me couvres suffisamment de sable pour qu'on puisse en faire un château dans notre salle de bain ce soir tu veux dire! » Non pas qu'ils n'en avaient pas l’habitude, mais tant qu'il pouvait gagner du temps pour réfléchir à une réponse, il le ferait. Il n'en avait pas vraiment, à moins de se lancer dans un long discours qui le ferait passer pour plus immature et perdu qu'on ne le pensait.  Hemsworth finissait par se redresser du mieux qu'il le pouvait, l'amenant à lui en même temps pour rapprocher une nouvelle fois leurs visages. « Parce que. J'en veux. Toujours. Un peu plus. » Austin avait ponctué chacune de ses coupures par un nouveau baiser sur ses lèvres, profitant de chaque seconde ou elle le laissait jouer. Il avait fini par s'éloigner légèrement néanmoins et haussait les épaules l'air désolé. « La gourmandise c'est mal, je sais. » Éternel insatisfait. Mais c'était elle la coupable, vilaine tentatrice.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Mer 30 Avr - 12:35


Alors que la rouquine affirmait qu’Austin avait des gouts plus ou moins douteux, il la tira un peu jusqu’à lui, lui arrachant un sourire un peu trop heureux et niais. « T'en est la preuve. » Elle lui tira la langue en guise de réponse. Très mature, mais elle n’avait pas trouvé mieux. Et cela semblait être la réponse la plus appropriée. Taylor devait avouer qu’elle appréciait beaucoup entendre qu’elle était à son goût. Certes, elle le savait, mais l’entendre de vive voix flattait légèrement son ego.  « J'attends de voir ça. » Elle haussa les épaules. C’était une possibilité comme une autre. Même s’il était vrai que ce n’était pas très sympa de lui faire miroiter une telle chose si elle n’avait pas l’intention de céder. « You’ll see. » Sauf que, pour être honnête, elle n’en avait pas la moindre idée. Cela compliquerait bien les choses. Mais outre cette désagréable conséquence, elle était franchement partante. Quoiqu’en y réfléchissant bien, ça n’arriverait surement pas aujourd’hui. Demain ? Il ne valait mieux pas trop la tenter. « Mouai... pas sûr en fait. Je me voyais mal leur dire " au fait pause Mcdo sur la route ". » Dee ne put s’empêcher d’éclater de rire. « Je n’y vois pourtant aucun inconvénient. » lança-t-elle, alors qu’elle ne pouvait s’arrêter de rire. Elle imaginait parfaitement la scène, et la tête qu’aurait pu tirer ses groupies. Tordant.

Taylor aurait bien été partante pour une petite baignade au milieu des vagues, seulement Hemsworth ne semblait pas aussi emballé. Tant pis, ça serait pour une prochaine fois. Au lieu de ça, il lui balança une poignée de sable, lui précisant par la même occasion qu’elle faisait chier. Oui, mais encore ? Jusque-là, cela n’avait rien d’étonnant. Tout le monde le savait. Mais mine de rien, ça l’intriguait. Voulant elle aussi répliquer, Dee s’installa à califourchon sur le footballeur. Position qui, elle était prête à le parier, ne devait pas vraiment le déranger. Ses mains se glissèrent naturellement sur les cuisses bronzées de la rouquine alors qu’elle le couvrait doucement mais surement de sable.  « Tu me couvres suffisamment de sable pour qu'on puisse en faire un château dans notre salle de bain ce soir tu veux dire! » « C’est plus ou moins l’idée ! » répondit-elle avec un sourire enfantin. Austin se redressa tant bien que mal, tout en prenant soin de l’amener contre lui. Dee glissa sa main sur sa nuque, alors que leurs visages étaient collés. « Parce que. J'en veux. Toujours. Un peu plus. » répondit-il en entrecoupant chaque mot par un baiser. Il finit par s’éloigner, au regret de la surfeuse.  « La gourmandise c'est mal, je sais. » Elle fronça les sourcils. « C’est ce qu’il se dit. J’ai jamais été franchement d’accord. » avoua-t-elle en se mordillant la lèvre inférieure. Taylor avait toujours été une gamine dans l’âme, ça n’allait pas changer maintenant. Alors forcément, la gourmandise faisait partie d’elle. Elle ne se privait pas. Pour rien. Elle voulait quelque chose, elle le prenait. Elle se pencha un peu plus de manière à retrouver une certaine proximité avec l’australien. Elle l’embrassa doucement, et c’est, ses lèvres toujours collées aux siennes, qu’elle prononça quelques mots : « mal ou pas… on s’en fout. » ce n’était pas comme s’ils étaient les gamins les plus raisonnables sur Terre.

désolée, c'est pas terrible u_u
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mar 6 Mai - 18:58

« You’ll see. » Il hausse les épaules : il ne lui reste que cela à faire de toute façon, attendre de voir si elle le faisait miroiter une folle nuit ou si elle l'envisageait autant que lui. Dans le pire des cas, il profitait déjà de ce qu'elle lui donnait là, tout de suite, histoire d'être certain de ne pas avoir de regrets. « Je n’y vois pourtant aucun inconvénient. » « Ouai mais t'es pas comme les autres, puis t'en meurs d'envie autant que moi ! Et tu me connais... » Et connaissait donc ses priorités, son estomac arrivant bien souvent en tête de liste. Quoi que entre sa faim réelle et celle de sexe, ses priorités variaient en fonction de son humeur. Du genre il voulait réellement ce Mcflurry mais ne se ferait pas prier pour rentrer directement en oubliant ce dernier si c'est Taylor qu'il ramenait.

« C’est plus ou moins l’idée ! » Ce n'est pas comme si ça allait changer de d'habitude, y'en avait toujours bien un pour dégueulasser le tout. Parfois l'idée de se déshabiller sur le balcon leur venait en tête pour éviter la catastrophe mais c'était plutôt rare, ils n'en avaient juste rien à faire. Le jeune Hemsworth craignait légèrement de trop en faire au point qu'elle finisse par le rembarrer sec mais il n'y pouvait rien, c'était tout lui, à prendre tout ce qu'on lui donnait, à tirer sur la corde jusqu'au bout pour en profiter. « C’est ce qu’il se dit. J’ai jamais été franchement d’accord. » Une chance qu'elle soit d'accord avec ça. Austin ne pouvait s'empêcher de sourire brièvement jusqu'à ce qu'elle ne vienne d'elle même unir leurs lèvres à nouveau. « mal ou pas… on s’en fout. » Il acquiesçait à peine, écoutait à peine en fait, et réduisait à nouveau la faible distance qu'elle avait posée entre eux pour l'embrasser. Ils faisaient peine à voir sérieusement, si un Austin Hemsworth - enfin un gamin quoi - passait sur la plage là, il ne se gênerait pour leur dire de prendre une chambre. Le footballeur finissait par s'éloigner, ne pouvant s'empêcher de lâcher un bref rire avant de poser son regard sur Taylor. Ce n'est pas qu'il la désirait depuis des années mais c'était tout comme, la simple idée d'avoir une chance que ça aie plus loin l'excitait et vu la plage bondée, il préférait se refroidir de suite avant d'être pris en flagrant délit. Elle dans cette position, ça ne risquait pas d'arriver. Il était supposé être honteux, il l'était en quelques sortes, mais ça le faisait marrer plus que rougir. « Va falloir que tu bouges ou on va avoir un soucis. » Ou qu'elle reste ça pour masquer le tout, c'était une solution aussi mais pas sur le long terme. Austin faisait brièvement glisser son regard vers le bas de son ventre en se mordant la lèvre pour ne pas sourire bêtement. « Tu veux aller te baigner ou on rentre? » Il se retenait de préciser qu'ils pouvaient aussi rentrer à la maison des Hemsworth à quelques minutes d'ici plutôt qu'à leur appartement de fou mais préférait s'abstenir, histoire de ne pas passer complètement pour obsédé. Bien que ça devait déjà être le cas.

omg la pire réponse que je t'ai faite ><

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Jeu 15 Mai - 20:32


« Ouai mais t'es pas comme les autres, puis t'en meurs d'envie autant que moi ! Et tu me connais... » Taylor haussa les épaules avant de sourire. « Que veux-tu… Etre exceptionnelle est inné… » lança-t-elle avant d’éclater de rire. En effet, elle le connaissait plutôt bien. Assez en tout cas pour savoir que sa faim –celle de nourriture- et son ventre passaient en priorité la majeure partie du temps. Et elle le rejoignait bien souvent là-dessus. Malgré une taille des plus sveltes, Taylor était accro à un bon nombre de cochonneries. Ce qui avait pour effet d’énerver le reste de la gente féminine, qui n’avait visiblement pas reçu les mêmes –merveilleux- gènes.

Austin semblait n’écouter que d’une oreille ce que racontait la gamine. Comme si son corps était plus fascinant que ce qui sortait de sa bouche. Couillon. Le regard qu’il posait sur les lèvres de Dee était loin d’être discret. Explicite au plus haut. Cela aurait pu être écrit en grosse lettre flashy sur son front que ça n’aurait pas fait de grosse différence. Et elle l’avait sans aucun doute cherché. A pousser son petit jeu toujours plus loin. Jeu dans lequel il était rentré sans se faire prier. Tu m’étonnes. La rouquine incendiaire n’avait cessé de réduire l’espace entre eux. Comme si leur premier baiser avait déclenché cet espèce de processus au cours duquel ils ne pouvaient plus se quitter. Une nouvelle fois, il posa son regard sur les lèvres de la surfeuse, comme hypnotisé, avant de l’embrasser une fois encore. Elle se mordilla doucement la lèvre inférieure, se retenant de ne pas pousser les choses encore plus. C’était comme si cette envie de le toucher, de le sentir, de le caresser lui était devenue viscérale. Juste comme ça. La pauvre gamine, elle devenait totalement barge. Parce que s’envoyer en l’air sur la plage n’était définitivement pas une option. Elle avait parfois quelques pulsions exhibitionniste, pas à ce point-là. Et puis, les grains de sable qui s’invitent partout, très peu pour elle.   Taylor ne comprit pas tout de suite la raison du sourire plus que prononcé du footballeur, voire même de son éclat de rire. Enfin, pas avant qu’il n’ouvre la bouche. Non, elle était bien trop perdue dans son regard azur pour ça. « Va falloir que tu bouges ou on va avoir un soucis. » Taylor éclata de rire en suivant le regard d’Austin. Se mordillant une fois de plus la lèvre inférieure, elle se mouva légèrement lascivement avant de glisser sa tête dans son cou. Elle y déposa un baiser, puis un autre, avant d’en déposer un dernier sur sa mâchoire. « J’aurais presque envie de te torturer maintenant… » Trop cruelle ? Peut-être bien. Mais ça ne la ferait pas autant prendre son pied que s’il s’occupait réellement d’elle et de ses envies. Non, ça c’était seulement pour le frustrer 30 secondes de plus. « Tu veux aller te baigner ou on rentre? » « J’ai une autre alternative. » Une idée qui venait de naitre sur le champ. Elle se leva aussitôt, le sourire aux lèvres.

Il ne leur avait pas fallu bien longtemps pour atteindre le McDo. Et surtout leur McFlurry. Une fois le sien dans ses mains, la rouquine se tourna vers Austin. Elle mangea une première cuillère, avant de prendre le contenu du second, dans le cou du footballeur, provoquant, bien évidemment, une série de frissons. Elle se rapprocha pour venir y lécher le contenue, avant de l’embrasser une énième fois. « Ça, c’est que le début. J’ai toujours préféré ma manière de manger les glaces. » lança-t-elle avec un air faussement angélique. Encore fallait-il que sa glace tienne jusqu’à l’appartement.
Contenu sponsorisé



 Sujets similaires

-
» [Rmvxace] World of Forestia Nouvelle démo 1.0
» Version 44 : Forsaken World
» HTTP Server ( World Wide Web )
» Thor: The Dark World [11/08/2013]
» Histoire d'Equestria World
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 austin&taylor | here is the world. beautiful and terrible things will happen.