Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 stoned in paradise. |copine

Bronte Hemsworth
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 230
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mer 19 Mar - 19:20


Stoned in paradise.

Allez une dernière vague. Assise sur sa planche Bronte s'impatiente, frustrée. Le Soleil s'est couché depuis bien longtemps, seule la Lune presque pleine éclaire un océan d'un calme décevant. Elle est à présent la dernière dans l'eau. Les autres ont capitulé. Ils ont rejoint la plage et la petite soirée qui s'y déroule. Mais Hemsworth est trop obstinée et un peu déchirée aussi. Un collier fluorescent rouge orne son cou et un bleu sa cheville gauche. Allez donne-moi une dernière vague et je m'en vais. Quelques minutes passent et aucune vague digne de ce nom ne se présente. Elle reste là, le dos droit, la tête en direction du large. Et enfin elle l'entend, elle l'entend plus qu'elle ne la voit mais elle sait qu'elle est là. Alors elle se retourne, s'allonge sur sa planche et commence à ramer aussi vite qu'elle le peut. En un rien de temps, elle est debout, elle glisse, la brise fraîche et nocturne fouette légèrement son visage, elle se sent libre. Mais ça ne dure pas. Elle voudrait une vague infinie. Mais elles finissent toujours pas se briser et Bronte retourne inévitablement à l'eau. La jeune Hemsworth sourit comme pour remercier l'océan de lui avoir offert ce dernier petit plaisir, puis rejoint la plage. Une trentaine de jeunes est présente près d'un vif feu, ils boivent, rient, dansent. Une petite fête improvisée. Rien de spectaculaire. Elle dépose sa planche un peu à l'écart et jette un œil à la population présente tout en coiffant promptement ses cheveux mouillés avec ses mains : la plupart sont des habitués du spot, ça ne veut pas dire qu'elle les connaît pour autant. Ils se saluent, se disent des banalités telles que bonne session hein ? ou c'est un temps pour surfer. Rien de plus. A part quelques fois. Quand elle reste sur la plage à regarder les autres. On la rejoint souvent. Après ce soir, elle les connaîtra tous et, lorsqu'ils se reverront en pleine journée, ils se lanceront un regard complice en repensant à cette soirée qui se promet intéressante.
Après quelques secondes, elle abdique. Ses cheveux sauvages font toujours ce que bon leur semble de toute façon. Mouillée, dans son simple bikini blanc dévoilant son corps fin et musclé, elle se les pèle. Elle attrape son sac rapidement pour en sortir sa serviette. Elle se sèche, enfile un mini-short et un léger pull difforme. Elle rejoint alors Dee, qui est en pleine conversation avec un magnifique brun -c'est du moins son impression à la lueur du feu-. Oups, désolée. Les copines d'abord, pas vrai ? Elle mate l'inconnu sans aucune discrétion, bordel il est musclé le bougre. Elle attrape un verre qu'un type lui tend -oui pas très méfiante la gosse, ça lui jouera probablement un tour un jour- puis donne un petit coup de coude à Taylor tout en lui offrant un magnifique sourire. Bronte ouvre alors sa main droite, dévoilant deux petites pilules blanches. Elle laisse son amie en prendre une et avale l'autre. Levant son verre de manière très cérémonieuse, elle dit « A une soirée mémorable mais qu'on risque d'oublier. » Ou de vouloir oublier... Elle porte son verre à ses lèvres. Bourbon, coca, bon choix. Merci p'tit gars qui s'occupe des boissons.
Deux des invités se lèvent alors et sortent des boules de feu, ils les allument et partent jongler un peu plus loin. Bee est subjuguée, face à leur danse muette, elle ne suit plus grand chose à la discussion. Le beau brun a l'air complètement bourré, de toute façon, avec sa clope à la main là. Il vaut peut-être mieux qu'elle s'intéresse aux saltimbanques plutôt que de se foutre ouvertement de lui. Puis Dee a les choses en main apparemment.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Jeu 20 Mar - 11:07


Debout, le regard rivé sur l’océan, Taylor ne distinguait que faiblement son amie. Elle attendait désespérément une dernière vague. Elle la connaissait assez bien pour savoir qu’elle pouvait rester plantée là-bas pendant des heures. Dee avait renoncé depuis un moment déjà. L’appel du whisky avait été trop insistant. Comme celui de la weed. Surtout celui de la weed. Et puis, l’océan était bien trop calme pour elle aujourd’hui. Elle tourna les talons en direction du feu qui avait été érigé, et trouva son sac pas très loin. Elle en sortit une veste. Avec ses cheveux encore humide et cette légère brise, elle se les gelait.
Le feu crépitait, les quelques surfeurs qu’elle connaissait la saluaient alors que les autres se confondaient en banalités. Elle les avait vu quelques fois, mais elle ne les connaissait pas vraiment, alors forcément, elle n’avait pas grand-chose à leur dire. En règle générale, elle détestait l’échange de banalités… Faire la conversation juste pour faire la conversation, elle n’y voyait que peu d’intérêt. Seulement, avec les surfeurs, ça lui semblait juste… normal. Alors elle leurs répondait poliment avant de se trouver un coin près du feu. A peine fut-elle assise qu’on lui tendit un verre. Elle remercia l’inconnu avant de le rappeler tout aussi tôt pour en prendre un deuxième. Non, elle n’avait pas une descente aussi rapide. Elle prévoyait seulement pour Bee. Elle entama sa boisson lorsqu’un deuxième inconnu s’avança et s’assit. Elle ne put s’empêcher de le dévisager, et de l’examiner de la tête aux pieds. Même si, maintenant qu’il était assis, la tâche se relevait plus compliqué. De ce qu’elle pouvait en voir, il était horriblement bien foutu. Elle lui demanderait bien d’enlever son t-shirt. Il lui tendit la main. Troy, ou Kroy, ou… peu importe. Il semblait déjà bien amoché, et avec ce bruit, elle ne comprenait pas totalement tout ce qu’il lui disait. A vrai dire, elle s’en foutait. C’était pertinemment le genre de mecs qui n’avait rien d’intéressant à dire, tout était dans le physique. Ce n’était pas méchant, simplement la stricte vérité. La gamine descendit son verre. Il lui racontait le mariage de son meilleur pote et elle tourna la tête pour voir si la miraculeuse  vague pointait le bout de son nez. Elle ne voyait plus grand-chose d’ici. Tant pis, elle entama aussi le verre supposé être pour sa meilleure amie. Elle ne doutait pas qu’ils avaient assez de boissons pour la soirée. Elle fouilla dans la poche de son sweat pour y trouver un joint, que l’inconnu au prénom étrange s’empressa de lui allumer. Il tenait sa clope d’une manière des plus douteuses. S’il ne lui faisait pas un rentre dedans aussi peu subtil, elle se serait posée de sérieuse question quant à son orientation sexuelle. Sans qu’elle ne s’en rende compte, Bee les avait rejoint et ne tarda pas à lui donner un léger coup de coude. Un sourire ravi s’afficha sur les lèvres de la rouquine en découvrant les pilules au creux de la main de son amie. Elle en glissa une dans sa bouche tandis que Bronte avalait la seconde. « A une soirée mémorable mais qu'on risque d'oublier. » lança son amie en portant un toast, qui eut pour effet de lui arracher un rire. « Je ne l’aurais pas mieux dit. » répondit-elle en portant son verre à ses lèvres.
Deux jongleurs se lèvent pour commencer leur spectacle. Dee avait toujours trouvé ça fascinant. Et hypnotisant. Monsieur-je-suis-affreusement-bien-foutu-mais-j’ai-des-manières-douteuses continuait son fascinant –ou pas- récit, alors que Taylor hôchait de temps à autre la tête pour lui signaler qu’elle écoutait toujours. Ou en tout cas qu’elle faisait semblait. Elle était trop hypnotisée pour les mouvements harmonieux du feu. Elle donna un coup de coude à son amie, la sortant par la même occasion de sa rêverie. La rouquine lui donna son joint. Elles allaient passer une bonne soirée. Alcool, ecsta, joints… Elle se mord la lèvre pour ne pas s’empêcher de rigoler en voyant … appelons le Roy, porter sa cigarette une nouvelle fois à ses lèvres. Elle s’approcha de Bronte pour lui glisser quelques mots à l’oreille. « Il était intéressant… du genre vraiment intéressant… Jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche ! J’fais quoi maintenant ? » elle prit un air désespéré avant de retourner la tête vers son nouvel ami bourré.
Bronte Hemsworth
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 230
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Sam 22 Mar - 17:24


« Il était intéressant… du genre vraiment intéressant… Jusqu’à ce qu’il ouvre la bouche ! J’fais quoi maintenant ? » Bee ne retient pas son rire moqueur qui éclate magnifiquement dans la nuit. Et après on ose dire que les hommes ont un terrible regard sur la femme. Ce qui pensent ça n'ont visiblement jamais croisé la route de nos deux demoiselles. « Je vois bien un moyen de le faire taire, si tu vois ce que je veux dire. » chuchote-t-elle à son amie en lui offrant un sourire plein de sous entendus puis reporte son attention sur le jeune homme et lui adresse un léger signe de tête pour lui dire : je t'en prie, continue ton histoire que je n'écoute pas. Il s'exécute. Bronte est un peu confuse cependant, ce mec drague ouvertement Dee et pourtant il a des manières qui lui laissent penser qu'il serait plutôt attiré par les hommes. Elle le scrute sans la moindre retenue mais il est trop saoul pour s'en rendre compte et se sentir mal à l'aise. Dommage. Elle hausse les épaules comme pour conclure sa conversation avec elle-même. Après tout, il aime peut-être les hommes et les femmes. Ou il a été élevé par sa mère et ses sœurs et a grandi sans figure paternelle, d'où ses manières. Son père serait parti travailler dans une mine dans le Queensland et aurait péri dans un tragique accident. Le pauvre. Instinctivement Bee pose une main réconfortante sur le genou du jeune inconnu qui se trouve à  quelques centimètres du sien. Elle la retire quasiment aussitôt, réalisant que c'est bien son imagination qui a mis au point cette histoire et qu'il ne s'agit pas de la réalité, a priori. Taylor la regarde, étonnée. Quant à l'inconnu, ses yeux sont tournés vers elle également mais il semble plus intéressé que surpris. Au moins, il a arrêté de parler, c'est déjà ça. Elle offre un sourire qui se veut innocent. Elle ne sait pas si c'est la drogue qui commence à avoir un effet très spécial sur elle ce soir, ou si elle est simplement plus bizarre que d'ordinaire mais elle va essayer de garder ses mains sages un peu plus longtemps. Elle finit son verre et en reprend immédiatement deux autres, pour occuper ces dernières. Ivrogne.
Taylor étant clairement ennuyée par la conversation sans fin de musclor, et la soirée étant trop jeune pour qu'elle se jette dessus et oublie qu'il est d'un ennui infini, Bee se dit qu'il est temps de changer d'air. « Tu veux pas qu'on aille essayer ces fameuses boules de feu ? » Ses yeux sont emplis d'étoiles. Le pire c'est que ce n'est même pas une excuse, elle a vraiment envie de le faire. C'est probablement la drogue qui la rend si enthousiaste. Bronte est une casse-cou, elle n'a que trop peu de limites, elle préfère tenter et tomber -quitte à se péter une côte- que de refuser un challenge si les chances de blessure sont trop grands. Evaluer les risques, qui a le temps pour ça ? Seulement, bien qu'elle assure n'avoir peur de rien, il y a bien quelque chose qui l'effraie : le feu. Mais pas ce soir apparemment. Elle finit un de ces verres en un cul-sec des plus impressionnants, attrape la main de sa meilleure amie, se lève et l'entraîne vers les jongleurs. Elle n'a même pas la décence de s'excuser auprès de leur interlocuteur. Il s'en remettra. Il trouvera bien une femme ou un homme aussi bourré que lui.
Les deux artistes continuent leur danse flamboyante, Bee s'est arrêtée mais tient toujours la main de Dee. Elle est indubitablement défoncée. L'un d'eux sourit aux deux jeunes femmes, il doit être habitué aux groupies. « Dommage qu'ils n'aient pas un cerceau de feu aussi, on pourrait sauter au travers, ce serait cool. » Si elle ne finit pas à l'hôpital ce soir, on pourra qualifier cette nuit de miraculeuse.
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Dim 6 Avr - 20:57


« Je vois bien un moyen de le faire taire, si tu vois ce que je veux dire. » Un sourire amusé s’afficha sur les lèvres de la rouquine. Seulement elle n’était pas sure de vouloir donner plus de sa personne. Elle n’était pas assez défoncée pour ça. Malgré le corps musclé et désirable de cet énergumène, Dee ne pouvait s’empêcher de le trouver fade et sans grand intérêt. Autre qu’un intérêt physique en tout cas. Mister bodybuildé reprit sa conversation où il l’avait sans doute arrêté quand Bee l’avait interrompu. C’était reparti pour un monologue dénué de sens. L’esprit de la jeune Dickens errait. Loin, très loin de cette conversation. Elle n’avait même plus envie de faire assez d’effort pour hocher la tête de temps à autres pour sauver les apparences. Elle se contentait de rester assise à côté de lui, et ça avait l’air de lui suffire en matière d’attention. La rouquine fut tirée de sa rêverie lorsqu’elle vit Bee poser sa main sur le genou de l’inconnu. Etrange. Non pas qu’elle trouve le geste déplacé ou quoique ce soit, elle se demandait seulement quel scénario s’était tramé dans la tête de sa meilleure amie. Elle semblait presque… compatissante. Autant dire que ça rendait ce geste d’autant plus intriguant. Bee finit son verre et la rouquine cherchait une âme charitable qui aurait pu re-remplir le sien. Allez, elle était désespérée.
« Tu veux pas qu'on aille essayer ces fameuses boules de feu ? » Dee tourna immédiatement la tête vers son amie, lui arrachant un sourire radieux. « Lumineuse idée. » Pour la sortir de son ennui mortel sans aucun doute. Mais qui pouvait rapidement se transformer en stupide idée vu ce qu’elles avaient ingurgité. Peu importe. Tout était bon à prendre pour s’amuser un peu. Même des boules de feu. Ca l’hypnotisait, et pourtant, le feu ne l’avait jamais franchement rassuré. Oui, grande surprise, son élément c’était l’eau. Bee attrapa sa main et elles se levèrent pour rejoindre les jongleurs. Plus elles se rapprochent, plus la rouquine est complètement médusée face au spectacle qui s’offre à elle. C’est tout simplement sublime.  « Dommage qu'ils n'aient pas un cerceau de feu aussi, on pourrait sauter au travers, ce serait cool. » lança-t-elle, toujours main dans la main avec sa meilleure amie. « Tu parles, on finirait brûler. » Mais l’idée sembla faire un bout de chemin dans sa tête. Elle pencha légèrement la tête, comme si son cerveau fonctionnait plus rapidement de cette manière, avant de reprendre la parole. « Mais je crois que t’as raison. Ce serait cool. » Elle continuait de suivre du regard les boules de feu jusqu’à un inconnu –du moins elle ne se rappelait pas clairement de lui- ne lui apporte des verres. Elle le regarda émerveillée et le remercia d’un sourire. Donnant un coup de coude à Bronte, elle lui tendit un verre. « Il y a encore des princes presque charmant sur cette terre » dit-elle avec un sourire béat avant de descendre sa boisson. « On peut essayer ? En essayant de pas se cramer ce serait mieux… »


j'suis désolée, ça craint un peu ;__;
Contenu sponsorisé



 Sujets similaires

-
» Eve , la copine de Wall-E
» Pixels Paradise version 2015 : Bonne année et nouveautés !
» Diverses améliorations
» IOTW #35 : les animaux de la ferme
» j'ai trouvé une copine pour cobra...heu...SWOOP !
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 stoned in paradise. |copine