Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 C'est pas disneyland, c'est bordeland c'te coloc' ! Ft. La coloc'

Scarlett P. Crane
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 320
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 16


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1034-with-the-lights-o
✽ Sam 22 Mar - 13:27


C'est pas Disneyland, c'est Bordeland c'te coloc'!
With Lenon, Taylor, Austin, Bronte, Summer & Scarlett

Je pense que je vais commettre un meurtre. Quel est le con qui a osé débarqué dans ma chambre avec une corne de brume ? J'ai cru que j'allais faire une crise cardiaque en pleine partie de jambes en l'air. Ça aurait figuré comme LA mort la plus conne dans les Darwin Awards. Au moins, je serai rentrée dans l'histoire... Mon cul ! Je me lève du lit, furieuse, plantant limite Lenon sur le lit, et j'enfile des fringues à la vitesse de Buzz l'éclair. Superbe comparaison, je sais. Mes hormones prenant le dessus sur mon habituel caractère à la con, il faut que j'explose sinon je suis capable de gueuler sur lui.

«  Quelle bande de petits cons, attends moi, j'arrive. »

Je sors de la chambre et trouve tous mes colocs dans le salon, morts de rire..  Je prends lequel pour taper sur l'autre ? Silence quand j'arrive dans la pièce, et c'est reparti pour un fou rire. Non mais c'est moi où ils se foutent ouvertement de ma gueule? Ça doit les éclater de me faire sortir les griffes, surtout que je suis plus que douée dans cette discipline. Même ma sœur semble s'éclater au milieu de ma bande d'abruti préférée. Si même les liens du sang sont corrompus, je suis dans la merde.

«  Putain de merde, dites moi quel est le débile qui à osé me réveiller à cette heure ? ».

Il est quatre heures du matin, et normalement je pas sensée être debout. Encore moins être dans les bras de Lenny, surtout qu'on a toujours pas pris le temps de leur dire toute la vérité nous concernant. Faut déjà qu'on se fasse à l'idée d'être en couple, et surtout 3 dans quelques mois, au milieu de cette joyeuse bande de petits merdeux. Enfin, je les aimes hein, pas de méprises, je ne sais même pas comment je faisais avant de vivre avec eux. Mais parfois, il me tapent sur le système !

« Allez, merde ! Je suis douée pour la torture si personne ne se dénonce ! »

C'est à ce moment que j’aperçois des cadavres de bouteilles sur la table. Autant dire qu'ils se sont fait plaisir. Je peux pas leur en vouloir, ils nous avaient même proposés de sortir avec eux, et prévoyaient même une after à l'appart. Mais Lenon et moi leur avions trouvé l'excuse la plus débile du monde pour nous adonner à l'uns de nos passe temps favoris... Pas besoin de vous faire un dessin. Soudain, j'entends les pas de Lenon venir de ma chambre, et c'est reparti pour un fou rire général. Si ils ont osés lancer des paris derrière notre dos, ça va chier !

© EKKINOX
Lenon Antonelli
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 92
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 10

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Sam 22 Mar - 18:07



❝Les colloc’s

   ♡ C’est pas Disneyland c’est Bordeland c’te colloc’ !
Sérieux y a des fois faudrait rétablir la peine de mort. Je suis le plus âgé de tous, mais pas le dernier pour faire des conneries, j’ai même tendance à les entraîner, quoi qu’ils sont doués pour ça ces branleurs ! Une collocation, c’est un peu comme signer pour un bordel permanent et une anarchie à domicile à plein temps. Oh on s’y fait, si je voulais être tout seul dans un studio j’aurais largement pu, ce n’est pas l’argent qui me retient, j’aime ce mode de vie un peu ado en liberté. C’est comme si les parents nous laissaient la maison pour le weekend, sauf que le weekend ne se termine jamais et que les parents ne rentrent pas. On peut y foutre le bordel qu’on veut ! Le premier qui gueule bouge les autres pour y foutre un coup. Quoi que si on devait tous déménager, on en aurait au moins pour 3 ans chacun. Le temps de bouger tout notre bordel.
Toujours est-il que parfois la tranquillité aurait du bon. Nous sommes un peu le couple à abattre en fait… Entre nos coups de gueule et notre façon de se foutre de tout ce qui nous tombe dessus… Démonter la chambre au cours d’une partie de jambe en l’air ne nous perturbe pas, les autre un peu plus !
Il est 4 h du matin bordel, et ils foutent un bronx à eux tous seuls à coup de corne de brume. Bon, ça peut avoir un côté festif, mais laissez-moi finir de m’envoyer en l’air avec ma copine putain !

- Hey bébé où tu vas, j’ai pas fini là !

Non ben non, j’avais pas fini ^^ C’est en grande partie pour ça que je peux leur en vouloir à ces abrutis, parce que je suis plutôt dans leur délire en règle générale ! Mais si on a un petit en plus, va falloir que ça change, et je vais déjà avoir du mal à m’en sortir avec le mien, alors je ne jouerais pas au papa pour les autres !

L’attendre ? Elle se fait un peu longue, je dis ça comme ça. Toujours est-il que je fini par me lever, à contrecoeur, et enfile un boxer et un t-shirt. Je sens que les prochains mois ne seront qu’une longue agonie. Je prends sur moi, ça finira par glisser tout seul, sauf que pour le moment y a rien qui glisse !
Ils sont en train de se taper l’after bordel ! Je prends part à la petite soirée.

- Putain les gars vous auriez pu prévenir.

Dans le genre « On n’attends pas Patrick ?! » je n’aurais pas pu faire mieux. Je choppe une canette sur la table, une rescapée dirais-je. Parce qu’ils ont une bonne descente ces petits cons, faut pas croire ! Le regard de Scar m’assassine tandis que je comptais prendre mes quartiers dans le salon. Je lève ma canette. « Vas-y chérie, tu parles mieux que moi quand t’as pas la bouche pleine ». A la vôtre les jeunes, buvez un coup, vous en aurez besoin ^^

❝ Mieux vaut une bonne folie collective qu'une raison compartimentée. ❞
made by MISS AMAZING.
Bronte Hemsworth
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 230
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Sam 22 Mar - 20:23

Il n'y a pas à discuter Bronte est complètement déchirée. Cette sortie entre colocs avait été géniale.  Elle s'était montrée cool, n'avait rien dit face aux rapprochements entre Taylor et Austin, ni face à ceux entre Summer et Austin d'ailleurs. Sa possessivité, elle l'avait laissée sous son oreiller et ce n'était pas plus mal. Dommage que Scar et Lenon ne soient pas venus avec eux. Ils ne savent pas ce qu'ils ont manqué. Qu'est-ce qu'il se passe entre eux au fait ? Ca en est où cette histoire ? Elle voudrait bien le savoir... La joyeuse petite troupe est à présent rentrée, non sans mal dans le cas de la jeune Hemsworth, à l'appart mais ça ne signifie pas pour autant que la nuit soit finie. Bien au contraire. La cuisine est pleine de bouteilles d'alcool divers qui ne demandent qu'à être bues. Bee est assise sur une chaise, à moitié affalée sur la table. Elle attrape une petite bouteille de Cruiser à la fraise, peut-être que cette boisson de fillette lui redonnera de l'énergie.  Ew trop sucré. La bonne humeur générale fait plaisir à voir. Ca rit, ça boit, ça se lance des défis débiles. Elle suit plus ou moins. En réalité, elle n'est pas loin de l'agonie. Elle a atteint sa limite apparemment. Elle ne pensait pas ça possible. Elle va mourir, c'est sûr.

Elle décide de fermer les yeux un petit peu. Ca ira mieux après. Les rires et discussions de ses colocs favoris la bercent doucement, c'est agréable. Elle pose définitivement sa tête sur la table et se laisse délicatement sombrer dans les bras de Morphée. Ce n'est que plus tard qu'elle est réveillée en sursaut par la voix pas tout à fait douce de Scar. Bee émerge du mieux qu'elle peut. Elle laisse même échapper un petit râle digne d'un chat sur le point d'être égorgé. Enfin, en tout cas, c'est comme ça qu'elle l'imagine. Elle n'a aucune idée du temps qu'a duré son assoupissement. Cinq minutes, une heure, trois ?Scar a l'air en rogne. Ses semblables éclatent de rire et elle se demande ce qu'elle a pu raté de si génial. Merde alors, c'est toujours quand elle n'est pas là qu'ils se passent des choses cool ici. Enfin non ce n'est pas tout à fait exact puisque c'est elle qui amène la touche cool de l'appart. Ta gueule, voix intérieure, j'essaie de suivre là. Ca parle de torture, franchement rien que de vivre c'est une torture à cet instant pour elle. Son ventre, sa tête, tout son corps la punit d'avoir autant abusé. Lenon fait son apparition, il semble être de bonne humeur lui. Elle ne comprend rien. Elle, d'ordinaire si loquace et qui aime être au centre de l'attention, préfère se taire et observer. De toute manière, ce n'est pas sa faute pour une fois !
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Sam 22 Mar - 23:08


Dee enchainait les sorties. Hier avec Leif, aujourd’hui avec sa coloc’. Cette bande de barges à l’âge mental relativement douteux. Ils étaient tous sortis ensemble ce soir. Ou presque. Scarlett et Lennon avaient décidé de rester à l’appart’. Inutile de lui faire un dessin, la rouquine savait de quoi il retournait. Elle en avait en tout cas une très forte idée. Après tout,  elle était la première à aller chercher Lennon seulement pour taper sur les nerfs de la blonde. Amicalement évidemment. Elle adorait Scarlett, et puis, ça semblait amuser Lennon tout autant de la faire enrager. Mais peu importe. S’ils préféraient s’occuper dans la chambre, qu’ils prennent leur pied. Ils manquaient sans aucun doute une grande soirée. Dee avait tenté, tant bien que mal de garder ses distances avec Austin. Premièrement parce qu’elle connaissait la possessivité de sa meilleure amie, et deuxièmement, parce que… Parce que c’était bien plus simple comme ça. Se rapprocher d’Austin amènerait bien trop de complications. Et pour le moment, elle tenait à se tenir loin des emmerdes et des histoires, quelles qu’elles soient.
Dans son irresponsabilité habituelle, la rouquine a enchainé les shooters. Et le JD. Mais elle ne savait plus très bien dans quel ordre. Ça, c’était avant de tomber sur Leif et de se fumer quelques joints avec lui… Et de continuer la descente de shooters. Elle n’avait pas trop fait gaffe à l’heure… Ils auraient pu être deux heures du mat’ comme quatre heures quand ils revinrent à l’appartement, qu’elle n’aurait pas vu la différence.

Il avait été hors de question que la soirée s’arrête en si bon chemin. Dee avait même été jusqu’à partager la bouteille de Jim Beam qu’elle gardait dans sa chambre. Qu’ils profitent, ça n’allait pas arriver tous les jours. La rouquine jetait des coups d’œil régulièrement vers Bee. Elle était morte. Mais tant qu’elle n’était pas malade, ça allait. Seulement, elle avait besoin de remettre un peu d’ambiance et de réveiller tout ça. Avachie dans le canapé, ses jambes sur Austin, une bière à la main, elle aborda sans la moindre transition le sujet Lennon/Scarlett. Elle était prête à parier qu’ils s’amusaient encore, et qu’ils ne dormaient pas. D’autres pensaient le contraire. C’était à voir. Elle finit sa bière et attrapa la corne muse qu’on lui tendait. Elle resta fixée sur l’objet quelques secondes, se demandant comment un truc pareil avait pu atteindre dans leur appart’. Peu importe, elle se releva et s’approcha doucement de la chambre de Scar’. Entrouvrant la porte, elle souffla un grand coup dans l’appareil avant de courir, de la manière la plus discrète qui soit –exercice difficile avouez le- pour rejoindre le reste de la bande. Scar fit bien vite son apparition, telle une furie. Dee se mordit la lèvre pour s’empêcher d’éclater de rire. « Détends toi un prends un verre Scar’. T’as l’air épuisé ! » lança-t-elle en rigolant alors que Lennon s’était déjà installé avec eux. Evidemment, elle ne faisait absolument pas allusion au sport qu’ils pratiquaient quelques minutes auparavant.
Summer A. Ross
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 141
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1076-summer-l-inverse-
✽ Dim 23 Mar - 10:23


C'était sa première soirée avec toute la bande de fou, enfin première... Si l'on ne compte pas leurs discussions folles qui durent jusqu'à minuit... Mais là c'était la première fois qu'elle sortait avec eux. Et elle ne regrettait pas. Certes, elle avait un peu abusé sur l'alcool... Elle savait qu'elle ne supportait que la bière et qu'elle déchantait vite avec toutes autres sortes de boisson mais tant pis, elle était là pour s'amuser. Sauf que sur le chemin du retour, heureusement qu'Austin était là pour la soutenir, sinon elle se serait étalée comme une crêpe dans les rues de Sydney... Ils étaient enfin rentrés et l'after party ne faisait que commencer. Des défis en tout genre fusaient de toute part. Ils avaient déjà réussi à la ridiculiser plusieurs fois. Elle voulait absolument lancer un truc pour Taylor... Elle regarda autour d'elle et vit la corne de brume. Elle s'avança vers la demoiselle.

« Va réveiller les tourtereaux, je suis sûre qu'ils vont apprécier... Ou pas. »

Elle se rassit, fière d'elle. Elle était avachie dans le canapé, ivre.
Et elle n'eut aucun regret quand elle vit sa soeur entrer dans la pièce en furie. Elle se mit à rire, ce grand rire incontrôlable qu'on ne peut arrêter. Sa tête était tellement drôle ! Elle tourna son regard vers les autres personnes de la coloc. Ils tiraient une de ses têtes eux aussi.

« Oh Scar... Tu verrais... »

Elle n'arrivait même plus à sortir ses mots tellement elle était hilare. La situation semblait amuser tout le monde, sauf Scarlett. Ce fut autour de Lenon de débarquer et les éclats de rire de Summer reprirent de plus belle. Elle s'amusait tellement et se tortillait dans tous les sens qu'elle ne vit pas qu'elle tombait dangereusement du canapé. Elle finit à terre, se cogna la tête contre la table basse. Tout le monde la regarda, surpris. Ils avaient peut-être un peu peur qu'elle se soit fait mal. Quelqu'un la souleva et lui demanda si elle allait bien. Sa vue se brouillait un peu, on aurait dit des gouttes d'eau qui troublait ses yeux. Mais c'étaient en fait des larmes qui accompagnaient ses rigolades, elle n'en pouvait vraiment plus. On l'assit sur le fauteuil où elle manqua de glisser à nouveau mais cette fois-ci on la tenait fermement, elle ne pourrait plus tomber. Elle n'aurait peut-être pas du boire cette autre bouteille...
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Dim 23 Mar - 10:54

Je n'ai pas de match avant une bonne semaine, c'ésten somme la bénédiction de la semaine. J'aime mon boulot, n'allez pas croire, mais pouvoir suivre les autres sur l'alcool sans craindre la pire gueule de bois le lendemain et l'entrainement qui va avec, c'est quand même cool. Ce soir, on est de sortie. Une bande d'inconscients, on ne passe pas inaperçus! J'ai enchaîné les Jack Daniels sans être malade - magiiique - agrémenté de quelques coupes de champagne que le serveur m'a filé après m'avoir reconnu. Je n'en raffole pas mais tout ce qui passe est bon à boire, même si les bulles ça monte vite à la tête. Taylor s'ést barré un bon moment et je me suis concentré sur Summer et Bee pour ne pas aller la rechercher. Je ne suis pas jaloux, je ne suis pas possessif, souviens toi Austin. On enchaîne les shots, les conneries et je fini par proposer de passer à l'after parce qu'à part Dee, les filles ne tiennent plus sur leurs jambes. Et puis le mal de crâne apparaît, la musique va trop fort et moi aussi je l'imagine bien sous ms fesses le canapé! Je soutiens Summer d'un côté, Bee de l'autre et maudis Lennon qui brille par son absence. Sérieux deux bras en plus n'auraient pas été de refus.

On arrive à l'appart et je lâche les filles, leur lits n'est pas loin, je ne vais pas non plus les border. Et je dois pisser à mort, accessoirement. Je masse doucement le cou de Bee en passant derrière elle alors qu'elle est déjà à moitié écroulée sur la table, je pense qu'elle ne capte même pas que quelqu'un la touche. Heureusement que Tay et Summer sont encore motivées, je ne tiens pas à finir endormi dans dix minutes. Les minutes passent à une vitesse folle, on boit, ris et les défis les plus bas volent. Faut pas trop nous en demander. Les filles décident d'aller faire chier nos deux petits vieux et je me contente de rire : à vos risques et péril les cocottes. Mais la tête de Scar vaut de l'or, je les remercie d'y avoir pensé. Lennon nous rejoint, c'est mieux parce que les deux sur le dos... je n'ai définitivement pas la force de répondre à ça, alors je me contente de me marrer. Jusqu'à ce que Summer s'écroule du moins. Un quart de seconde, mes idées se remettent en place, je soulève les jambe de Dee pour l'aider à se relever et la panique s'envole face à son fou rire. J'ai bien cru qu'elle allait nous ruiner la soirée, bien que finir tous dans une salle d'attente aux urgences, ça peut être cool aussi. On y mettrait un peu d'ambiance quoi. Je la cale sous mon bras pour que sa tête repose contre moi et qu'elle tienne plus ou moins droite et je me tourne vers Taylor et Lenny en roulant des yeux. Ces jeunes qui ne tiennent pas l'alcool... Je replace les jambes de Dee ou elles étaient et me laisse aller dans le fauteuil, je suis mort. « Scar faut lui apprendre à boire à la petite. Montre un peu l'exemple et vient nous rejoindre au lieu de râler! » Ils ont refusé de sortir avec nous, c'est bon il a eut le temps de la retourner dans tous les sens, un peu d'esprit de communauté maintenant Scar'!

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Scarlett P. Crane
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 320
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 16


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1034-with-the-lights-o
✽ Dim 23 Mar - 17:43


C'est pas Disneyland, c'est Bordeland c'te coloc'!
With Lenon, Taylor, Austin, Bronte, Summer & Scarlett

Hilares... Ils on justes l'air hilares. Bon c'est sans compter Bee qui semble complètement atterrir quand j'arrive. Au moins ça me fait un suspect de moins. Elle me ferait presque pitié et je serai capable d'aller lui chercher une aspirine si on ne m'avait pas coupé en pleine partie de jambes en l'air. C'est sans compter que Lenon était arrivé comme une fleur des champs et c'était joint à eux en attrapant une bouteille. Non, c'est pas possible, j'hallucine !  Ils se liguent tous contre moi, mon copain y compris. Je lui lance un regard noir, du genre de dire «  toi, fais gaffe à ce qui te sers de parties génitales... ».  Et voilà Taylor qui en rajoute, en faisant allusion au fait que j'ai l'air épuisée, comme si elle se doutait que Lenon et moi n'étions pas occupés à enfiler des perles. Bande de petits cons.

«  Tay... Franchement tes allusions à la mords moi le nœud... Je dormais... »

Ouais, là, j'avoue que j'ai pas l'air convaincante, surtout quand on voit ma tronche qui leur hurle «  je viens tout juste de sortir de mon pieu et de vous gueuler dessus parce que vous m'avez complètement coupée dans ma partie de jambes en l'air. Putain, il faut avouer que leurs petite soirée me fait envie, les bouteilles sur la tables, enfin surtout les rescapées, semblent appeler mon nom. Je suis pas sensée boire une seule goutte d'alcool et pourtant, mon démon me pousse à m'emparer d'une bière. Et merde, si j'en bois une ou deux, ça ne va pas corrompre mon utérus si ? Allez, qui vivra verra, de toute façon, ce n'est ni le moment, ni le lieu pour leur annoncer de but en blanc que je vais accoucher dans six mois. En plus ça m'obligerai à leur dire que Lenon et moi sommes un couple. Chose qu'ils ont du comprendre depuis plus de deux semaines, vu qu'on a pas passé une nuit l'un sans l'autre depuis l'annonce de ma grossesse. Même si j'essaie d'être la plus discrète possible.

Soudain, ma sœur, à force de rire, finit par se manger magistralement la table basse. Ça coupe les rire, et moi je flippe un instant, avant de la voir se faire relever par Austin, toujours morte de rire. Fausse alerte, encore heureux !
Bordel, mais qu'est ce qui lui on fait boire cette bande de barjos ? C'est encore une gamine !

«  Ça va Sum' ? »

Et là, Austin qui me dit de me détendre et de boire un verre. Ouais... Après tout, il n' a pas tord. Je me sais d'une canette et je vais me caler contre Lenon, comme je l'ai fait des dizaines de fois auparavant. Ca ne devrait pas parraître suspect après tout si ? Après tout, il est quatre heures du matin, je vais éviter de philosopher maintenant quitte à y laisser plusieurs neurones. J'ai juste peur qu'il me tape une crise parce que j'ose boire de l'alcool , je sens que ça ne va pas lui plaire vu le regard qu'il me lance, mais autant dire que je fais comme si de rien était. Je sens que les mois de grossesse qu'il me reste vont être longs, foutrement longs !

«  Toi, tu ne paies rien pour attendre. J'en ai pas fini avec toi... » Je lance à l'attention de Lenon, qui sait très bien de quoi je veux parler. Puis je me tourne vers Austin, je suis persuadée que c'est lui qui a débarqué dans ma chambre avec cette foutue corne de brume. Je bois une gorgée de ma bière, et tend vers lui un doigt accusateur. «  Je suis sure que c'est toi qui a eu cette idée à la con ! Ça ne peux venir que de toi !  T'en fais pas, tu me connais, je me vengerai ! ». Il sait pertinemment de quoi je suis capable, aux vues de soirées et des idées débiles que j'ai pu sortir à mes colocs une bonne paire de fois. Normalement Lenon était toujours ma principale cible, mais autant dire que là, je n'aimais que moyennement être visée par des conneries que moi même j'aurai pu faire. Comment ça je peux être mauvaise joueuse ?

© EKKINOX


Spoiler:
 
Lenon Antonelli
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 92
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 10

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Dim 23 Mar - 18:46



❝Les colloc’s

♡ C’est pas Disneyland c’est Bordeland c’te colloc’ !
Le nœud c’était plutôt à moi qu’elle le mordait, il n’y a pas si longtemps ^^ Je dis ça comme ça, mais j’aurais préféré que ça continue, qu’on soit au moins clairs là-dessus. Je ne sais pas comment ils font ces jeunes pour foutre autant le bordel mais putain même s’envoyer en l’air tranquille on peut plus. Ils sont en âge de comprendre non ? Je viens pas prendre part dans leurs partouzes moi, je fournis même les capotes ! Oui, d’ailleurs, ça, va falloir en parler. Pourquoi on tape SYSTEMATIQUEMENT dans MON stock quand on est à court ? Peut-être parce que moi j’en ai toujours. Enfin ça, c’était avant, parce qu’à présent je vais devoir refiler ce qu’il me reste, ça ne me servira plus vraiment. La seule avec qui je n’en mettait pas c’était Scar, et comme la seule que j’ai le droit de toucher maintenant, c’est elle… CQFD. Je vais en faire don au plus gentil. Le concours est lancé !

Summer vient de se démonter la tête contre le coin de la table, putain ça me fait penser qu’on va devoir investir dans la sécurité aussi, elle me fait flipper c’t’abrutie ! Quoi qu’une bande de collocs ça peut être un bon test prénatal. Ils sont assez cons pour se prendre dans toutes les conneries qui peuvent faire mal, on va pouvoir les laisser tester l’environnement hostile avant d’agir ^^ Dans un réflexe je me lève pour agir, mais ils sont tous sur le coup. On est solidaires, je suis en train de le remarquer, c’est pas mal comme test finalement !
Et Scar qui m’assassine devant tout le monde, genre elle en n’a pas fini avec moi, ben le truc c’est que j’en n’avais pas fini avec elle non plus, elle va voir ce que veut dire frustration, on va rire 5 minutes ! Mais elle vient se foutre contre moi, en se vautrant plus qu’autre chose, façon elle-même quoi, putain heureusement qu’on n’est que musicos, parce qu’on ferait tâches. Seulement sa bière là, je la sens pas. Je lui lance un regard pour lui demander si elle est sérieuse. Non parce que moi je le suis, et c’est no way. Elle en boit même une gorgée. Putain mais elle a un souci ? Je lui retire des mains pour la poster sur la table et lui offrir un soda, le remplaçant dans sa main qu’elle n’a pas eu le temps de refermer, trop surprise, tout en repassant mon bras autour d’elle. A la moindre réflexion, elle va le prendre dans la gueule, alors elle boit son Coca et elle arrête de menacer toute le monde.

- Dixit notre maître à tous en matière d’idées à la con. Le premier qui se fait embarquer par les flics pour exhibitionnisme avec les sous-vêtements de Tay et Bee c’était pas l’idée du siècle ^^

Lançais-je laconiquement, prêt à me faire frapper, mais ayant au moins la parole libre ! C’est le genre de pari à la con qu’elle lance une fois à 2 grammes. On avait eu l’air fin Austin et moi dans les rues devant l’immeuble, et on avait eu l’air encore plus con en garde à vue parce qu’on s’était faits ramasser tous les deux. Oh ça avait fait rire nos co détenus, nous un peu moins ! Elle est con mais je l’aime, faut le voir comme ça !

❝ Mieux vaut une bonne folie collective qu'une raison compartimentée. ❞
made by MISS AMAZING.

Bronte Hemsworth
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 230
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Dim 23 Mar - 21:14

Bee voit Summer s'écraser sur le sol et lâche un wow de surprise. Heureusement ce n'est rien de grave. Ou bien c'est peut-être son taux d'alcool dans le sang qui diminue la douleur, il y a des chances pour qu'elle se réveille avec une sacrée bosse demain. Etre bourrée la met de bonne humeur en tout cas, ça fait plaisir à voir. La jeune Hemsworth tente de se lever mais se tient à la table au cas où ses jambes flancheraient. Apparemment elles sont en état de marche. Ouf. Elle décide donc de marcher calmement vers le salon pour être plus près des autres. Ca tourne bordel. Arrivée à proximité, elle s'assoit en tailleur par terre, ça va, elle a réussi sans se planter. Elle ne sait toujours pas pourquoi Scar est arrivée énervée mais il semble que ça lui soit un peu passé. Finalement, quelle que fut cette dite idée à la con, elle a le mérite de les avoir tous réunis. Le coupable serait donc Austin. Oui, ça se peut, c'est son genre. Mais c'est leur genre à tous. Puis, vu l'état de Summer, ça ne l'étonnerait pas qu'elle soit la coupable. Ou bien est-ce Dee ? Avec son air faussement angélique, elle a l'esprit assez clair pour pouvoir se défendre si on la désigne responsable. Ca cache quelque chose...

Lenon fait ensuite allusion à l'une de leurs plus fameuses soirées. Niveau situation cocasse ils avaient atteints le summum en effet. Elle s'en rappelle très bien. Ca l'avait fait rire cette histoire de sous-vêtements jusqu'à ce qu'ils s'en prennent aux siens. Puis franchement voir son frère dans cette tenue, ça marque. Elle avait presque eu envie d'envoyer anonymement aux magasines people les photos qu'elle avait prises pour lui donner une leçon à celui-là. Mais son bon côté avait pris le pas sur son démon intérieur. Pour une fois. « Ouais d'ailleurs vous me devez toujours une nouvelle paire. » Sa voix est plus rauque que d'ordinaire, elle est digne d'un homme qui aurait fumé non stop pendant 30 ans. Elle aurait beau eu les laver quinze fois, elle n'aurait jamais pu remettre ces sous-vêtements. Ils avaient été portés par quelqu'un d'autre qu'elle et avaient touché un banc de prison. C'est normalement raisonnable d'affirmer, qu'après de telles épreuves, ils sont bon à jeter. 

Elle faut qu'elle mange, la nourriture épongera son trop plein d'alcool, c'est bien connu. Elle lance un regard de chien battu à son frère. « Austin, tu crois que tu pourrais aller me chercher un truc à manger dans le frigo? N'importe quoi ça m'ira. » demande-t-elle de sa nouvelle voix rocailleuse. Elle est persuadée qu'elle fait suffisamment pitié pour qu'il s'exécute et ne l'envoie pas chier.

Spoiler:
 
Taylor Dickens
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 195
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1105-if-you-re-having-
✽ Dim 23 Mar - 21:59


Scar aurait bien besoin de se détendre. Pourtant, Dee était persuadée que c’était justement ce qu’elle venait de faire. Et en plus de ça, elle se prit une réflexion en pleine tronche qui eut pour effet de la faire rire un peu plus. « Tu dormais hein ? » elle rigolait encore. « Je trouve que ta tête hurle le contraire… » Un sourire de gamine fière de sa connerie s’afficha sur son visage alors qu’elle s’enfonçait un peu plus dans le canapé. Summer n’en pouvait plus. C’était à croire qu’elle allait finir par se pisser dessus à rigoler autant. Elle n’arrivait même plus à aligner trois mois. Quoique Taylor avait un doute… à savoir si c’est parce qu’elle riait trop ou si c’était parce qu’elle avait trop forcé sur la boisson. Peu importe. Ou presque. Elle se cassa la gueule, manquant de leur faire choper un infarctus à tous. Ils avaient tous –ou presque- accouru dans la direction de la gamine par peur d’un accident un tant soit peu grave. Que dalle ouais. Elle rigolait de plus belle. Dee leva les yeux au ciel alors qu’elle reprenait place dans le canapé, ses jambes confortablement dépliées sur Austin. D’ailleurs, Scarlett semblait le désigner comme coupable, pourquoi pas. Ca la faisait sourire un peu plus. Quoi ? Elle n’allait quand même pas se cramer de tout de suite.

Lennon se foutait ouvertement de la gueule de Scar, ce qui rendait l’intrusion de la rouquine d’autant plus drôle. On aurait tendance à croire qu’il se serait mis de son côté. Que nenni. L’aîné de la colocation rejoignait la bande de barjos dans leur délire en ressortant de vieux souvenirs. Eurk. Ses sous-vêtements s’en souvenaient très bien… Enfin presque. Ils avaient fini brûler. Elle ne les aurait jamais remis après un séjour en taule. Alors que Bee semblait émerger, assez du moins pour demander à son frangin d’aller lui chercher de la bouffe, Taylor se pencha vers la table basse pour attraper un joint. Elle se pencha oui, parce qu’elle était trop feignasse pour bouger son cul. Elle l’alluma, tira deux fois dessus avant de le tenir en l’air entre ses doigts. « Qui qu’en veeeeeut ? Je me sens généreuse. » lança-t-elle avec un sourire débile sur les lèvres.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mar 25 Mar - 19:17

Quelle idée j'ai eut d'accepter cette coloc quand Bronte l'a mentionnée il y a deux ans? J'ai quitté mon studio pépère avec Zachary pour me retrouver avec elle et Taylor mais je n'avais pas signer pour cette bande de malades. Malgré tout, pour rien au monde je ne voudrais d'une autre : cette coloc, c'est la misère mais je les adore. Je ne me fais pas incendier par Scarlett, non, je gagne même puisqu'elle fini par nous rejoindre. On savait qu'elle ne tiendrait pas bien longtemps. « Tu ferais une putin de détective! » Je réponds, ironiquement. Mais étrangement, qu'elle m'accuse ne m'étonne même pas, c'est surement pas les filles qu vont se balancer. Couillonnes. Lennon n'a pas l'air d'apprécier qu'elle nous rejoigne. Ou qu'elle boive, j'en sais trop rien. Il s'attendait sérieusement à ce qu'elle nous regarder? C'est pas son genre... « Ca va Lenny, partage un peu. » Je ne cherche pas à comprendre, j'ai les idées bien trop en vrac pour ça mais je ne peux quand même pas me taire, sourire angélique aux lèvres - il peut quand même pas m'en mettre une avec cette tête? Non, bien sur que non. Bee décide enfin de nous rejoindre et sa tête me fait légèrement sourire : je l'ai connue bien plus tenace. Je l'observe et on peut aisément lire le " vraiment? " dans mes yeux - bien qu'elle ne soit plus en état délire quoi que ce soit. Je pousse un soupire mais m'exécute, laissant Summer s'écrouler dans le fauteuil lorsqu'elle perd son appui. Je ne veux pas non plus voir Bee malade et si un peu de bouffe peut l'empêcher de l'être, c'est pas plus mal. Je fais une nouvelle pause par la salle de bain - qu'est ce que ça fait pisser la bière - et me retrouve stoïque devant le frigo. « Sérieux les gars faut penser à acheter autre chose que de l'alcool. » Je râle à voix haute face au manque de choix qui s'impose devant moi, pratiquement certain que personne ne prête de toute façon attention à ce que je raconte à la cuisine.

Je passe par ma chambre par dépit et sacrifie mon précieux paquet d'Oréo que je lui lance au passage. « Y'a rien à bouffer. A moins de descendre au Pie Face, va falloir faire avec ça. » Je voterais plutôt pour un Hungry Jack ou un Mcdo mais je sais ou ma sœur fini quand elle a la dalle après une grosse soirée. Mais bon, je n'ai pas l'impression que quelqu'un soit motivé à bouger son cul d'ici ce soir et je dois bien admettre que j'approuve. Mon estomac criera famine jusque demain matin. J'ai l'impression que Summer peut s'endormir si on la laisse ainsi et n'ai pas envie de la déranger. Pas tout de suite, elle somnole seulement là, c'est pas drôle. « Bouge. » Je pousse Taylor jusqu'à obtenir assez de place pour m'enfoncer dans le canapé ou je m'étale à nouveau.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Summer A. Ross
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 141
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1076-summer-l-inverse-
✽ Sam 29 Mar - 9:49


Sa tête résonnait un peu, mais elle allait bien. Elle aurait sans doute une bosse le lendemain. Les discussions semblaient avoir repris leur cours normal. Scarlett s'était elle aussi prise au jeu et avait attrapé une bouteille. Au regard que Lennon lui lançait, Summer ne comprit pas trop ce qu'il y avait de mal à ce qu'elle se joigne à eux. D'accord, ils les avaient dérangés dans ce qui semblait être une soirée des plus intimes mais c'était la petite vengeance de Summer envers Scar qui ne lui racontait jamais ses histoires d'amour avec ce cher Lennon. Taylor proposa un joint à l'assemblée. La jeune fille n'avait pas les idées assez clair pour peser le pour et le contre et s'en réfléchir lui répondit. « Envoie Tay ! » Elle tira deux, trois fois avant de se tourner pour que personne ne voit qu'elle étouffait, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas touché à ce genre de chose et elle n'était pas des plus habituées non plus. Elle sentit le bras d'Austin se desserrer, il se leva et marcha jusqu'à la cuisine. Summer le dévorait des yeux... Ce qu'on peut être simple d'esprit quand l'alcool nous embrume la tête. A tout moment il aurait pu se retourner et la regarder, mais elle s'en fichait. Ses paupières commençaient à être lourde, elle avait faim.  

Austin, revint ensuite mais au lieu de s'assoir à côté d'elle comme tout à l'heure, il se mit à côté de Taylor. Elle lui lança un regard noir de colère qu'il ne comprit apparemment pas. Tout le monde parlait mais elle ne suivait plus du tout les conversations. Elle tenta de se lever pour aller se coucher dans une chambre au hasard : elle ne ferait pas encore long feu mais ses jambes étaient lourdes et elle ne parviendrait pas à aller dans la chambre de Bronte ou de Taylor alors elle décida de rester sur son petit canapé douillet, comme tous les soirs. Son joint tomba de sa main et dut rouler par terre car elle le sentit glisser entre ses doigts. Elle cala sa tête contre un oreiller et se tournant dos aux autres, elle attendit que le sommeil la gagne, ce qui ne dura que quelques minutes. Des ronflements sonores pouvaient parvenir jusqu'aux autres, elle n'était pas des plus discrètes.


Scarlett P. Crane
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 320
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 16


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1034-with-the-lights-o
✽ Dim 30 Mar - 9:34


C'est pas Disneyland, c'est Bordeland c'te coloc'!
With Lenon, Taylor, Austin, Bronte, Summer & Scarlett

J'aurai du m'en douter qu'il ne me laisserai pas boire une bière ! J'ai l'air fine avec mon coca moi … Je soupire, lui lançant un regard noir. Ce n'est qu'une putain de bière, pas un shot de vodka ! Je sens que ces mois vont être long, très longs. Ça me donnerait presque envie d'aller me recoucher... Mais après tout, je suis bien avec ma petite bande de barjos ! Pour l'instant, ça n'a l'air d'étonner personne que je ne boive pas, merci l'alcool. Mais autant dire que je ne vais pas pouvoir le leur cacher pendant des mois, a moins que je me fringue dès maintenant trois tailles au dessus de ma taille habituelle. Ils ne se rendront compte de rien... Ouais, c'est sûrement la pire idée du monde. Je sais.

«  Au moins, je suis votre maître ! En même temps, vous étiez tellement mignons. On devrait d'ailleurs imprimer les photos et les mettre sur le frigo... »

J'avais pour mauvaise habitude, de toujours lancer des défis à la con quand j'étais complètement déchirée... A chaque fois je me sentais pousser des ailes, devenant débile au possible. Ce qui faisait d'ailleurs rire tout le monde. Si les murs de l'appart avaient la parole, je me doute qu'on pourrait écrire tout un bouquin. Mais ouais, ils vont rester silencieux.

Bee émergeait enfin, réclamant quelque chose à manger à Austin, mais vu ce qu'on avait dans le frigo, elle devrait se contenter de la mayonnaise à la cuiller. Pas sur que ce soit bon pour une gueule de bois. D'ailleurs, moi aussi j'avais faim, putain, pourquoi on était à ce point immature pour se nourrir de fast food et de pizza toute la semaine sans prendre le temps de remplir le frigo ?

Et voilà Tay qui en rajoute une couche et qui me fait remarquer que sur ma tronche, c'est presque inscrit en lettres lumineuses que je viens de m'envoyer en l'air avec Lenny. En même temps, faut avouer qu'elle a totalement raison, et ils ne sont surtout pas assez cons pour comprendre qu'on était pas occupés a coudre. Sinon, avec Lenny seulement, j'aurai une garde robe entière faite main !

«  Tu fais chier Tay... Et puis merde, oui on était en train de s'envoyer en l'air, tu comprends mieux pourquoi j'ai eu envie de vous foutre une fessée quand Austin à débarqué dans la chambre. Non mais sérieux, où vous avez trouvé cette corne de brume ? »

Austin me dit que je ferai un putain de détective, je ne sais pas pourquoi mais je sens une certaine ironie. Et merde c'était pas lui... Ni Bronte, et je vois mal ma sœur le faire. Putain Taylor ! Je pointe le doigt sur elle, tout en l'accusant. «  C'était toi ! Sérieux Tay ! Tu pourrais éviter de suivre mon exemple ! ».

Bee finit enfin par avoir à bouffer quand son frère lui ramène un paquet d'oréo, je me verrai bien lui sauter dessus et lui piquer le paquet, mais je m’abstiens, même si j'ai faim, bordel ! Au lieu de ça, je descend une gorgée de coca. Un joint ! Taylor vient de s’allumer un joint et nous propose de tirer dessus, elle doit au moins avoir trois grammes dans chaque bras pour être aussi généreuse ! Mais si je me jette dessus comme d'habitude, je sens que je vais déclencher le tsunami Lenon. Ma sœur se jette dessus, tirant quelques lattes, avant de sombrer dans les bras de Morphée, laissant tomber le joint au sol. Par réflexe, je me lève et prend le joint avec une putain de tentation qui me submerge. Mais Lenon m'assassine déjà du regard, je soupire, en tendant le joint à Bronte. Lenny n'a pas intérêt à y toucher, sinon je risque de piquer une crise, il faut qu'il soit solidaire merde ! Je ne me suis pas foutue en cloque toute seule !

« Tiens Bee, j'ai pas envie ce soir... »

© EKKINOX


Spoiler:
 
Lenon Antonelli
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 92
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 10

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Dim 30 Mar - 11:14



❝Les colloc’s

♡ C’est pas Disneyland c’est Bordeland c’te colloc’ !
Dans le genre idées à la con, on a notre championne. Scar est juste géniale en pote de fac, moins en colloc’, surtout après trois shots. Mais on ne lui dira pas ! Elle le sait, j’ai le droit de lui dire moi, j’ai tous les droits sur elle, mais le premier qui lui fait une réflexion mange les coussins, l’appartement, et le reste de ce qui traîne, et croyez-moi, dans une colloc’, c’est souvent le bordel ! En même temps nous sommes les plus âgés, les vieux du bordel. Moi en tout cas ! 29 piges putain ! Je me dois de ne pas montrer l’exemple et de me mêler à leurs délires. Histoire de les rassurer sur les bienfaits, ou pas, de l’âge.

J’ai toujours laissé Scar gérer les relations plus importantes avec les collocs, moi je joue, je fais le con, je fais pas les courses et je fous le bordel, je me mêle au monde, vous voyez ^^ Mais je suis toujours prêt à dire que je rends service. Pour l’illusion ! Je mets l’ambiance, voilà ! Ils suivent, ou pas, en général ils le font, et c’est pour ça que c’est tant le bordel. Faudrait l’accord d’une assistante sociale pour former toute collocation, je dis ça comme ça, ça rendrait service !

- Et elle était pas déçue !

Rajoutais-je quand elle précisa que nous étions en train de nous envoyer en l’air, non je rajoute mon grain de sel pour pas qu’on m’oublie ^^
On lui fait passer un joint, qu’elle refuse à regrets, je ne sais pas si c’est une bonne idée de la tenter comme ça, quand je ne serais pas là, elle risquerait de craquer ! Mais je décide de me montrer solidaire, je suis le second impliqué dans la grossesse, la petite graine c’est la mienne, alors je donne de ma personne, et je résiste ! (Je prouve que j’existe !).
Je me lève, oui oui, genre je suis en train d’annoncer un truc, j’ai le droit de paroles non ? Y a rien à bouffer de toute façon, et je commence à avoir faim. Je jette 50$ sur la table basse et fait mon annonce.

- Que le plus clean de vous commande des pizzas. Scar a un truc à vous annoncer.

Courage, quand tu nous tiens ! Je me rassieds, belle tentative. Je rattrape ma bière et me laisse retomber sur le canapé, ma copine entre mes bras, elle m’assassine du regard du genre : je vais te le faire payer mais tu sais même pas comment ! Le courage est une vertu, ben on va dire que je ne suis pas vertueux ^^
C’est bien, je suis un père de famille courageux. Moi je paye les pizzas, je corromps le bordel, et elle se débrouille du reste, ma part du marché est remplie, à toi ma chérie !

❝ Mieux vaut une bonne folie collective qu'une raison compartimentée. ❞
made by MISS AMAZING.

Bronte Hemsworth
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 230
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mar 1 Avr - 14:36

Bee n'est pas du tout en état de descendre à Pie Face même si elle sait à quel point, c'est délicieux. Surtout lorsqu'elle est déchirée. Elle ne prend même pas la peine de demander à un de ses colocs d'y aller pour elle. Aucun d'eux n'est aussi charmant. C'est déjà un miracle qu'Austin ait sorti des Oreo de sa cachette personnelle. Il n'a pas tort concernant les courses, Bronte a tendance à penser que le frigo se remplit tout seul. Et que la vaisselle se fait toute seule. Et que la poubelle descend toute seule. Et que l'appart se nettoie tout seul. A part sa chambre. La colocataire parfaite en somme. Quand Scar et Lenon commencent à parler de leur vie sexuelle, la jeune Hemsworth grimace. « T'es pas trop vieux pour ça papi ? J'espère que tu fais tout le boulot Scar, faudrait pas nous le casser. » Elle offre alors un fabuleux sourire à Lenon avant d'avaler un gâteau. Puis un second. Elle a déjà l'impression d'aller mieux. L'impression seulement, elle regrettera cette nuit demain au réveil, c'est une certitude. On lui tend alors le joint. Ca ne peut pas lui faire de mal, si ? Qu'importe. Elle ne peut pas dire non à un joint, c'est contraire à sa religion. Elle est légèrement étonnée que les aînés de la coloc n'y touchent pas... Tant mieux, ça en fera plus pour les autres.

Papi dépose ensuite un billet de 50 sur la table. Eh bien, on aura tout vu cette nuit : Austin qui partage sa bouffe, Dee qui offre sa weed et Lenon qui paye. Ils sont d'humeur généreuse. A l'annonce de Lenon, elle se rend bien compte qu'elle n'est pas visée : elle n'est probablement pas la mieux placée pour commander des pizzas. Et puis elle a laissé son portable sur la table de la cuisine, c'est bien trop loin.
Un truc à nous annoncer ? Elle se demande si c'est encore une connerie ou s'il s'agit d'une véritable information importante. S'il s'agit de la seconde solution ce n'est pas vraiment le bon moment. Ils auront peut-être tous oublié demain. Quoique Dee et Austin ont l'air d'être dans un état convenable. Summer, par contre, semble endormie. Elle l'envie presque. Seulement, elle sait très bien qu'un des sadiques présents va la réveiller et sans douceur...
Summer A. Ross
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 141
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1076-summer-l-inverse-
✽ Mar 8 Avr - 14:46


Summer se sentait comme sur un nuage. Elle se voyait flotter dans ses rêves. Elle semblait minuscule et devant elle le ciel clair se transforma d'un seul coup en de gros nuages noirs menaçants. La peur commença à se faire sentir en elle. Elle se croyait l'attraction d'une arène, la foule se moquait d'elle tout autour. Puis elle vit des mains se tendre, mais quand elle voulut les attraper, elle se rendit compte que ce n'était des fantômes autour d'elle. Sa main allait et venait mais jamais elle ne put saisir celles de ses congénères. Les visages se changeaient : sa mère, son ancienne colocataire, son père, sa demi-soeur... Tous s'enchainait au fil de l'histoire, dans l'ordre chronologique de ses rencontres, de sa vie. Elle ne savait plus où donner de la tête, elle se tournait dans tous les sens, elle voulait que ça s'arrête. Puis elle entendit des voix, plein de voix, elle ne savait pas d'où elles venaient. Et ses yeux s'ouvrirent. Elle était en panique.

Elle devait s'être assoupie. Un cauchemar comme il y avait longtemps qu'elle n'en avait pas eu. Les voix qu'elles avaient entendu étaient en fait celles agitées de ses coloc. Elle toucha son front, il était trempé. Pourvu que personne n'ait remarqué son malaise. « Que le plus clean de vous commande des pizzas. Scar a un truc à vous annoncer. » Lenon venait de parler. Un truc à annoncer ? Qu'est-ce que Scar pouvait bien avoir à dire, qu'est-ce qu'elle nous aurait cacher qu'elle aurait dit à Lenon ? Se relevant elle s'assit délicatement sur le canapé. Elle semblait avoir légèrement dessoûler mais son esprit restait assez brouillé. « Je veux bien m'en occuper, je crois que ça va mieux à part que je suis juste crevée. Si j'appelle, promettez-moi que ça ne durera pas toute la nuit vos petites annonces. » Elle se leva pour aller chercher le téléphone. Elle était encore dans les vapes, ne sachant pas combien de temps elle avait réellement somnolé. Elle attrapa le combiné et composa le numéro qu'elle connaissait si bien : dès qu'elle avait la flemme de se préparer un truc, comme la plupart de ses coloc d'ailleurs, c'était pizza à volonté. « Je prends quoi ? Comme d'hab ? »


Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mar 8 Avr - 15:38

Au regard noir que m'adressait Summer, je répondais en tirant la langue comme le gamin que j'étais. Je n'étais plus autorisé à m'asseoir ou bon me plaisait chez moi? Joke. Nous nous étions rapproché très - trop - vite à son arrivée mais il ne fallait surtout pas qu'elle pense qu'une laisse s'était dessinée autour de mon cou par conséquence. Ce n'était pas le cas, ne le serait jamais. Je n'avais jamais mentionné le fait que cela puisse être autre chose qu'un jeu de séduction, ça coulait de sens même. Elle s'endormait rapidement après ce petit regard assassin et je lui envoyais un baiser qu'elle ne voyais évidemment pas. Goodnight princess. Mon sourire s'étirait vaguement face à l'aveux des pirouettes entre Scar et Lenny, ce n'était pas la révélation du siècle, on avait tous compris qu'ils ne jouaient pas au UNO. Je fais tourner mon doigt au dessus de ma tête, me dessinant une auréole fictive lorsque Scarlett réalise enfin que je ne suis pas le coupable. Moi? Jamais. N'empêche que je me demande tout comme elle comment l'objet a fini à l'appartement.

« Que Dieu te bénisse! » Je lance face à la proposition de commande pizzas. En vrai, j'ai la dalle et n'aurait pas survécut à une nuit sans rien avaler avant. « Quoi vous êtes ENFIN ensembles? » J'ai le droit à un regard assassin de Scarlett, décidément je les collectionne aujourd'hui, j'suis bien content qu'on aie pas d'armes à l'appart. « Désolé, je ne veux pas foirer ta graaaaande révélation. » Je souris de manière exagérée. A part ça en même temps, je ne vois pas grand chose... mais ça doit être important pour que Lennon se dévoue à payer à bouffer pour tout le monde. Pas de drame pitié. Pas le temps de me lever pour commander que Summer se dévoue, back from the death, un peu pâlotte mais malgré tout l'air plus vivante qu'il n'y a quelques minutes. Je me lève pour la suivre à la cuisine - impossible de commander des pizzas dans le vacarme du salon - et m'appuie sur le meuble en l'observant. « T'es sur que ça va? Dis-le si tu te sens mal, hum? » Je ne suis pas du genre infirmière mais je sais à quel point une grosse cuite peut faire mal et elle ne semble pas aussi habituée que nous, je préfère ne pas la voir s'écrouler soudainement. Je lui presse légèrement l'épaule, oui je te fais chier mais je te soutiens quand même dans ton mal-être Summer. Je prends un verre d'eau tant ma bouche me donne l'impression d'avoir traversé le désert et retourne prendre place au salon, faudrait pas raté l'annonce du siècle.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Scarlett P. Crane
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 320
∞ arrivé(e) le : 14/03/2014
∞ Grain de sable : 16


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1034-with-the-lights-o
✽ Mer 7 Mai - 20:37


C'est pas Disneyland, c'est Bordeland c'te coloc'!
With Lenon, Taylor, Austin, Bronte, Summer & Scarlett

Je rêve, nous voilà en train de leur étaler notre vie sexuelle, je rêve ! Et le pire dans tout ça, c'est que mes adorables petits cons s'éclatent à faire leurs remarques. C'est pas parce qu’on est les doyens de la coloc qu'on ne s’envoie pas en l'air, au contraire, nous, on a de l’entraînement. Je tourne la tête vers Tay, qui semble t-il est complètement défoncée, trop occupée à fumer son joint pour s’intéresser à la conversation, en même temps ça me rassure, normalement, elle aurait été la première à me charrier à ce sujet . Fume Tay, fume... Mais Bronte prend le relais, si elle savait ce dont Lenny était capable, bref, je vais me taire ^^, je pense qu'avec la révélation que je leur ferai un jour ou l'autre, il comprendront l'importance de la capote ! Quoique... bref, je tire la langue à Bee comme une débile avant de riposter, appuyant mes paroles d'un clin d’œil: «  Ne t'en fais pas pour nous Bee... Pas besoin de le ménager, au pire, tu sais, le viagra, ça existe.. » Heureusement que ma sœur pionce toujours, non mais quel exemple je lui montre moi ? Faut dire que d'ailleurs, l'exemple que je donne, j'en ai rien à foutre. Mon délire c'est plutôt de pousser les limites, faire des défis à la con, avec pour principales cibles Lenny et Austin... C'est juste à mourir de rire, et les filles et moi nous révélons hypers complices quand il s'agit de nous foutre d'eux. Le mieux ? Les photos de nos soirées. Certaines sont de véritables dossiers, mais bordel, ce sont des souvenirs justes fabuleux ! Des fous rire à la pelle... Bref, cette coloc, je l'aime, cette bande de dégénéré est un peu ma deuxième famille.

«  Putain Lenon... » Il y a des jours ou j'ai envie de me le faire... Enfin non, pas dans ce sens là, ça s'est déjà fait. En gros il lance sa putain de bombe et après « c'est démerde toi Scar, je te soutiens ma chérie, moi je paie les pizzas ». Fais chier... Austin réagit, devinant une partie de l'annonce qui les attends... J'en profite pour le charrier. «  Haha t'es un comique Austin chéri ! Même si t'as en parti raison sherlock ! » Ma sœur finit par émerger au même moment, se désignant pour commander les pizzas... Bon, très bien, je vais la laisser se bouger, même si je crains qu'elle ait un peu trop confiance en ses capacités. Non mais sincèrement, ma sœur semble avoir 4 grammes dans chaque bras ! Mais heureusement Austin la suit, et Sum finit enfin par commander les pizzas, merci, bon, malgré le fait que je doive me démerder toute seule, je remercie intérieurement Lenon de payer des pizzas, je meurs littéralement de faim. Le sport ça creuse, faut pas croire ! Tout le monde est de nouveau présent, c'est quand que je me lance ? Je jette un nouveau coup d’œil en direction de Lenny, le fusillant presque du regard. Toi tu vas me le payer... Mais putain j'ai une peur bleue, j'ai peur qu'ils finissent tous pas déménager en apprenant que je suis enceinte. Et merde. Parce que non, cette grossesse n'était pas prévue, et j'ai pas envie de les perdre eux... Je prends une grande inspiration, prenant la main de Lenny dans la mienne «  Vous êtes tous assis ? Faites vous un shot de vodka avant... Bon... Je vais pas tourner en rond. Je ... » Putain dis le Scar, vas y lance toi... «  Je suis enceinte... » Ça y est c'est dit ! Soudain, l'interphone sonne et moi, c'est limite si je ne vois pas un moyen de me sauver la mise et de laisser Lenny gérer ^^ . Je me lève et me rue sur l'interphone dans l'entrée pour ouvrir au livreur de pizza. «  Ouais, appart 265... 3 ème étage ! » .

©️ EKKINOX


  :
 
Lenon Antonelli
I AM PROUD TODAY AND TOMORROW
avatar
∞ messages : 92
∞ arrivé(e) le : 16/03/2014
∞ Grain de sable : 10

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Sam 10 Mai - 11:59



❝Les colloc’s

♡ C’est pas Disneyland c’est Bordeland c’te colloc’ !
Nous sommes les aînés du bordel ambiant qu’on appelle une colloc. C’est le genre de truc qu’on fait quand on est à la fac ça normalement, quand on quitte à peine papa et maman pour vivre comme des marginaux jours et nuits. Enfin surtout la nuit en fait. Mais ça ne nous est toujours pas passé. Avec le bébé, je ne sais pas s’ils resteront, je ne sais pas non plus s’ils auront la foi d’assumer les nuits sans dormir, le rythme effréné des biberons, tout ça pour en conclure au final que nous ne sommes absolument pas prêts pour des mômes, l’étant nous-même encore des mômes.

Il faut savoir aussi qu’aucun de nous n’est capable de gérer quoi que ce soit, même pas un frigo ! Nous gagnons tous assez notre vie pour pouvoir le remplir n’importe quoi. Loin de nous l’idée de marquer nos noms sur nos bouteilles de lait ou nos yaourts. Disons que nous sommes un peu bordéliques, dans tous les sens du termes et surtout dans toutes les pièces !
Moi je balance mes conneries, j’amorce la chose et elle se démerde. Bourrez-vous la gueule les jeunes, on va vous donner une leçon de vie, et de reproduction ! Voilà ce qui se passe quand on couche sans protection. Rien que les cris du bébé 12 fois dans la nuit serviront de contraceptif. C’est bien, on leur apprend la vie à ses jeunes.

- Voilà, voilà…

Frottant mes mains l’une contre l’autre. Elle est enceinte, c’est dit, c’est fait, c’est plié, on mange ??? Non parce que les pizzas arrivent. C’est le genre gros morfales qu’on n’arrête plus cette bande de collocs, alors on va faire passer ça avec une part de 4 fromages et ça ira très bien. Espérons…
Je pars moi-même ouvrir la porte pour récupérer les pizzas, notez l’effort, je ne fais JAMAIS ce genre de choses, je paye un peu plus un des petits jeunes histoire de ne pas avoir à bouger ^^

- C’est prêt les mômes.

Déposant les cartons sur la table basse en m’asseyant sur un pouf. On attend que le ciel nous tombe sur la gueule maintenant.

❝ Mieux vaut une bonne folie collective qu'une raison compartimentée. ❞
made by MISS AMAZING.

Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Sam 17 Mai - 22:28

«  Haha t'es un comique Austin chéri ! Même si t'as en parti raison sherlock ! » J'observe avec de grands yeux Scar pour l'encourager à continuer. Sérieux, eux deux ensembles? Genre enfin? Je suis comme un gosse - ou saint Thomas, au choix! - j'y croirai quand je le verrai. Je ne peux même pas réclamer un bisous, ils en ont fait bien d'autres et ce en tant que "meilleurs amis", du moins c'est ce qu'ils tentaient de faire croire à tout le monde. Je me sers un shot de Vodka - c'est Scar qui 'a demandé, pas moi! - et j'enroule mes bras autour de Taylor que je garde contre moi. une grande annonce, j'ai besoin de soutient... « Je suis enceinte... » Mon regard passe de Scarlett à Lennon et je réprime un rire. Eux parents? No way. C'est genre impossible. Tout ce qu'on a bu ingurgiter ne m'aide pas à garder mon sérieux, je ne bronche pas, sans savoir si je dois leur donner mes félicitations ou mes condoléances. Un môme... ô joie, la meilleure chose pour vous gâcher la vie, non franchement je ne peux pas les féliciter de ne pas savoir enfiler une capote.

Les pizzas arrivent et je vois ça comme une délivrance, je ne suis pas le seul d'ailleurs vu comment Scarlett saute sur l'interphone. Lenny se barre pour prendre les pizzas et j'en profite pour murmurer à l'oreille de Dee. « Pauvre gosse. » Je ne critique pas la capacité de mes colocs, ils sont cools, sérieusement mais vous voyez un bébé là? A jouer dans le fauteuil à côté de Dee qui roule ses joints et qui s'ouvre accidentellement la tête avec une bouteille de vodka qui traîne - si elle ne fini pas dans son biberon, c'est déjà un miracle. Je choppe un bout de pizza en pliant à moitié Taylor en deux vu qu'elle est toujours contre moi, je lui amène d'ailleurs le quartier à la bouche pour qu'elle puisse mordre dedans avant que j'en fasse de même. Trop de gentillesse ce soir, je m’impressionne. J'essaye de me dire que le silence doit être pesant pour eux et me décide donc à le briser. « Damn j'te plains Scar... 9 mois sans alcool... » Je lui adresse une moue faussement compatissante - c'est l'avantage d'être un mec, ça ne risque pas de se retourner sur moi, je n'aurai jamais à passer par ce sacrifice. Pour l'instant j'évite les questions comme " vous comptez faire quoi du bébé " pour éviter de me prendre une baffe, ils finiront bien par en parler d'eux même. « Jsuis pas sure qu'être dans la même pièce que nous est conseillé d'ailleurs. » Je désigne le joint qui est passé dans nos mains, le prend et l'écrase au risque de me faire assassiner par sa détentrice. En général c'est pas l'idée du siècle de vivre avec nous mais là, elle a beau ne pas y toucher, Scar se tape toute les inhalations. Je comprends même pas que je sois celui qui y pense!

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Contenu sponsorisé



 Sujets similaires

-
» [RESOLU] lecture du son impossible - simulation attraction
» [Chaîne] Decouvre l'univers de Disneyland Paris, du Futuroscope et du Puy du fou
» La Coloc' [2 membres]
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 C'est pas disneyland, c'est bordeland c'te coloc' ! Ft. La coloc'