Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 ft. Austin ⊱ “ Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est. ”

Willow C. Adamson
I DON'T WANT WHATEVER I WANT
avatar
∞ messages : 158
∞ arrivé(e) le : 26/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1270-would-you-wanna-r
✽ Lun 7 Avr - 18:00

Comme souvent le soir, Willow donnait un petit concert dans un bar de la ville ; ça lui permettait de se faire un peu de sous pour payer son loyer, ses études en plus des cours de guitare qu’il donnait. Il n’était pas vraiment connu en ville pour ses talents mais la plupart des bars dans lesquels il jouait, le rappelaient. Le jeune homme était passionné de musique ; jouer de la guitare et chanter, le cas échéant, l’avait beaucoup aidé lorsqu’il était au lycée pour tenir face à toutes les saloperies qu’on pouvait lui faire. Ça ne l’avait pourtant pas empêché de vouloir mettre fin à ses jours mais ça l’avait aidé à s’en sortir, à être un peu plus fort au lieu d’intérioriser tout le temps ses sentiments. Sur la scène, le blondinet terminait une chanson aux influences contry qu’il affectionnait beaucoup ; de temps en temps il parcourait la salle du regard et même si peu de personnes faisaient réellement attention à lui, car il ne faisait que le fond sonore, il prenait plaisir à chanter sur cette petite scène. C’est en laissant son regard trainer sur la salle alors qu’il terminait sa chanson qu’il remarqua une tête connue ; il mit quelques secondes à bien définir les traits du visage qu’il voyait et reconnu Austin. Pendant quelques temps ils avaient joué ensemble jusqu’à ce que le jeune homme parte jouer en tant que professionnel ; ça lui avait toujours manqué quelque part de ne plus avoir quelqu’un avec qui partager sa passion mais il n’avait pu le retenir et n’avait d’ailleurs pas cherché à le faire. Lorsqu’il quitta la scène, couvert de quelques applaudissements timides qui le firent malgré tout rougir, Willow alla voir le jeune homme et après avoir esquivé quelques personnes il parvint jusqu’à lui. Sa guitare coincée contre son épaule, le blondinet afficha un sourire franc en lui serrant la main pour le saluer, réellement heureux de le voir dans le coin car il ne se souvenait plus de la dernière fois où ils s’étaient parlés face à face « Tu vas bien ? Ça fait plaisir de te voir ! » fit-il, son éternel petit sourire timide au coin des lèvres ; rapidement il avisa un coin libre où ils pourraient s’installer pour boire un verre et discuter si Austin le désirait « Je t’offre un verre ? Tu vas bien m’accorder quelques minutes après tout c’temps ! » non il ne cherchait pas du tout à le faire culpabiliser … ou peut-être un peu mais Willow n’avait pas beaucoup d’amis alors quand il s’en trouvait il aimait passer du temps avec eux et apprendre à les connaître. Il ne pouvait pas dire que Austin était un ami au sens très propre du terme mais il aurait pu le devenir si le jeune homme n’était pas parti à droite à gauche, n’ayant pas vraiment le temps de donner de nouvelles par conséquent.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Jeu 10 Avr - 20:04

Austin était complètement dépité, il n'y avait sincèrement pas de meilleur mot pour le qualifier à l'heure actuelle. Sa conversation avec Jules l'avait complètement abattu au point qu'il n'ai aucune envie de sortir ou de passer en mode fiesta avec ses colocs, ce qui en soit n'était pas arrivé depuis des lustres. Il était bien trop positif et choisissait toujours de garder le sourire en se forçant à sortir et s'amuser et ça le réussissait. Mais pas ce soir, il avait étrangement besoin d'une soirée sérieuse, calme. Le jeune homme avait pris la route d'un petit pub qu'il connaissait très bien et ou il serait tranquille pour boire une bière et tenter de se remettre les idées en place. Sa peine lui semblait insurmontable pour l'instant mais il devait se ressaisir, il le ferait, comme toujours. Assis sur un tabouret, il passait rapidement commande et reconnaissait de suite le musicien qui animait un peu les lieux ce soir. Un sourire nostalgique se dessinait sur ses lèvres alors qu'il y portait sa bière, se tournant ensuite pour regarder Willow qui s'en sortait toujours aussi bien. Même si ça ne lui manquait pas vraiment, le jeune footballeur devait bien admettre qu'il avait eut de bons moments devant un mini public, une guitare à la main. La musique était un peu le seul moyen pour lui de faire le vide, même si shooter dans un ballon l'aidait aussi mais à passer ses nerfs seulement, pas à faire le point.

L'australien replongeait dans ses pensées un moment et ne réalisait ainsi pas que la musique s'était arrêtée. C'est Willow qui le lui fit remarquer en le sortant de sa torpeur. Combien de minutes s'étaient écoulées? « Hey! Ca m'fait plaisir aussi, ça fait une éternité. » Il s'en voulait un peu mais on ne pouvait pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Il avait fait le choix de se concentrer sur le football, sur sa nouvelle vie et il ne le regrettait pas. « Ça roule et toi ? » Ce n'était pas franchement le cas mais il ne se confiait déjà jamais à ses proches sur ses sentiments, il n'allait surement pas le faire sans raison apparente d'un coup. Ils avaient mieux à faire qu'un étalage de déceptions. « Si c'est toi qui paye... ça n'se refuse pas! » Il lui décrochait un sourire, le premier de la journée. Austin plaisantait, ayant largement les moyens de boire à plus soif. Une fois installé, le jeune Hemsworth reprenait de suite la conversation, il devait s'occupé l'esprit et avait tellement à rattaper avec Adamson. « Tu t'en sors toujours aussi bien! J'pensais pas que tu te produisais encore ici. » Il faut dire qu'il n'y venait plus souvent, pour ne pas dire jamais.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Willow C. Adamson
I DON'T WANT WHATEVER I WANT
avatar
∞ messages : 158
∞ arrivé(e) le : 26/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1270-would-you-wanna-r
✽ Sam 12 Avr - 23:21

La musique était le meilleur moyen que Willow avait trouvé pour s’évader un peu, ça l’avait beaucoup aidé lorsqu’il était au lycée et qu’il terminait des journées insupportables.. mais ça ne l’avait pas aidé à éviter de vouloir en finir. Avec le recul il se rendait compte qu’il aurait probablement dû demander de l’aider avant. Mais qui écoute un gamin que ses camarades de classe embêtent ? Ce ne sont que des enfants … La bonne blague. Ça le mettait hors de lui lorsqu’il entendait ce genre de conneries alors oui, la musique était une échappatoire comme une autre, un moyen de s’exprimer qui lui faisait un bien fou. Il se servait aussi de ses talents de musicien et accessoirement de chanteur pour faire l’animation dans quelques bars de a ville pour se faire un peu d’argent, histoire d’arrondir ses fins de mois en plus des cours de guitare qu’il donnait régulièrement. Pendant sa représentation il repéra un de ses anciens amis, du moins une connaissance proche avec qui il avait partagé quelques moments agréables sur scène ; aussi lorsqu’il termina son morceau, c’est vers Austin qu’il se dirigea. Ce dernier semblait tout juste se rendre compte que le blondinet était près de lui, comme si il le tirait de ses pensées « Ça va, je désespère pas de devenir un jour une rock star. » fit-il en échappent un rire léger alors qu’il désignait négligemment la scène d’un mouvement de tête, presque aussitôt il lui proposa de l’inviter à boire un verre, ce que l’australien ne refusa pas. Les deux garçons s’installèrent donc à une petite table où ils pourraient siroter tranquillement leurs boissons tout en discutant ; ce fut alors Austin qui reprit la parole en le complimentent sur ses talents de guitariste et de chanteur, ce qui ne manqua pas de faire rougir le blondinet qui esquissa un sourire gêné « Heu … ouais, merci. » fit-il machinalement en regardant vite fait autour d’eux « Bah disons que ça rapporte des sous et tout le monde à pas la chance d’être une star. » fit-il en décrochant un regard complice au jeune homme. Ce dernier était sous les feux des projecteurs maintenant mais Willow ne l’enviait pas, au contraire ; il ne supporterait pas que chacun de ses faits et gestes soit photographié, filmé, commenté … Alors certes ça rapporte beaucoup d’argent mais il n’était pas certain que la qualité de vie soit rêvée « Alors, comment se passe ta vie de fantasme ambulant pour nanas ? » finit-il par ajouter, un sourire taquin coincé au coin des lèvres ; Austin avait toujours été bien entouré, du moins d’aussi loin qu’il le connaissait et avec sa nouvelle notoriété, son fan club avait dû voir ses rang gonfler d’un coup.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Dim 20 Avr - 11:50

Depuis combien de temps le footballeur n'avait-il pas vu Willow? Un bon moment... Il s'en voulait un peu d'oublier de rester en contact avec les personnes qui avaient fait sa vie dans le passé mais c'était là du Austin tout craché. Ce n'est pas qu'il n'avait pas de coeur ou qu'il se moquait éperdument des gens, l'australien avait juste tendance à attendre que les choses et les gens viennent à lui et non l'inverse. Ce n'était pas sa célébrité naissante et encore le fait qu'il puisse croir que tout lui était du, il n'y pensait juste pas. Rares étaient les moments ou il prenait conscience qu'il devait contacter telle ou telle personne parce qu'ils ne s'étaient pas vu depuis longtemps. « Ça viendra. » Ou pas. Non pas qu'Austin aie un doute sur les talents de son ami, c'était là la dure réalité de la vie : de nombreuses personnes tentaient de percer dans la musique, le cinéma ou encore le sport et n'y parvenaient pas, ceci n'ayant rien à voir avec leurs talents... Il suffisait d'être au bon moment, au bon endroit. D'avoir les bons contacts. C'était injuste, certes, mais vrai et le footballeur était reconnaissant de sa chance. « Ouai... Enfin j'sais ce que c'est hein. » Il n'était pas né une cuillère en or dans la bouche et avait galéré tout comme Willow pour avancer. Austin était bien placé pour savoir ce qu'étais de chanter dans des petits bars pour avoir un salaire! Ce n'était pas le Sydney Entertainment Center, mais c'était mieux que rien! Et puis à l'époque, avoir une guitare à la main le rendait heureux, peu importe le public face à lui. Il ne pouvait s'empêcher d'avoir un sourire en coin lorsque Willow évoquait sa popularité auprès des filles. Ses moindres faits et gestes se retrouvaient à présent dans la presse à scandale et il en faisait les frais - à commencer par sa petite guerre avec sa sœur à cause de photos en compagnie de Taylor - mais dans l'ensemble, il ne se plaignait pas. « J'ai pas trop à me plaindre! Je m'en fou un peu de ce qui se raconte... donc forcément, j'y vois que les avantages. » Ou presque. Jules par exemple s'était barrée pour plonger dans les bras d'un autre en partie parce qu'elle ne supportait pas cette curiosité et rumeurs autour d'eux. Au fond, il y avait perdu la seule fille qui comptait vraiment... non pas que la presse soit la seule coupable, il avait joué un grand rôle dans leur histoire. Puis honnêtement, il ne risquait pas de se lasser de si tôt des soirées open bar et filles à la pelle. « J'suis sur que ton côté musicien sexy te ramène pas mal de gars aussi?! » Austin avait toujours connu les préférences sexuelles de son ami et n'avait aucun soucis à en parler aussi naturellement que si c'était l'opposé. Il devait être un des seuls mecs de l'équipe à ne pas tenir de propos homophobes, ce qui lui valait bien souvent des remarques sur sa vraie nature, ses photos avec Zach n'arrangeant rien... Trop proches de son meilleur ami au gout des autres visiblement, ce dont il se foutait royalement. Du moins, il essayait de ne pas trop y attacher d'importance.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Willow C. Adamson
I DON'T WANT WHATEVER I WANT
avatar
∞ messages : 158
∞ arrivé(e) le : 26/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1270-would-you-wanna-r
✽ Lun 28 Avr - 21:48

Lorsque Austin avait été reconnu pour son talent, Willow avait presque parié qu’il ne le reverrait plus jamais ; ils avaient échangés quelques textos pour se donner des nouvelles mais rapidement le temps passant et la distance se faisant, chacun avait fait sa vie, espérant simplement que celle de l’autre se déroulait pour le mieux. Austin était de ceux qui ont eu la chance d’être au bon endroit au bon moment et qui ont su exploiter le talent qu’ils possédaient, il méritait sa réussite et nombre de gens devaient l’envier pour ce qu’eux-même seraient incapable de faire. Le blondinet aurait aimé avoir sa chance lui aussi mais il n’y croyait pas vraiment ; si il jouait et chantait dans les bars c’était uniquement pour se faire un peu d’argent car il ne pensait pas qu’on le repérerait comme talent dans des endroits pareils. Non, il espérait simplement finaliser ses études avec brio et pouvoir transmettre son savoir à des jeunes qui auraient soif d’apprendre et dans un monde parfait il pourrait vivre de sa passion pour la musique, le chant et la danse ? Mais ça c’était uniquement dans un monde parfait, dans son monde à lui il rougissait à la simple idée de devoir se dévoiler en publique « Je te taquine Austin. » fit-il simplement pour se rattraper alors qu’il avait l’impression que son ami grimaçait à l’idée que Willow puisse s’imaginer que tout lui avait été servi sur un plateau d’argent, il savait parfaitement que ça n’avait pas été le cas car comme lui il avait joué dans les bars, ils avaient même joué ensemble. Cependant la popularité rapportait à Hemsworth un nombre considérable de groupies et le blondinet était certain que le jeune homme devait trouver son compte dans tout ça « Je sais pas comment tu fais, je supporterais pas que mes moindres faits et gestes soient épiés, racontés, amplifiés et déformés. » fit Willow en grimaçant ; le lycée lui avait laissé un très mauvais souvenir et plus jamais il ne voulait se retrouver dans la situation qu’il avait connue pendant des années. Etre le centre d’attention et des moqueries de toute une classe et plus encore l’avait détruit et il commençait seulement à s’en remettre. La remarque de son ami lui fit d’abord hausser un sourcil avant de le faire franchement rire « C’est vrai que ça fait un moment qu’on s’est pas vu ! .. J’ai un copain, depuis deux mois en fait. C’est pas grand-chose. » fit-il en souriant légèrement. Callum était son petit ami oui mais leur passé commun était lourd de rancœur et de rancune, Willow ne lui avait toujours pas pardonné le comportement qu’il avait eu à son égard plusieurs années auparavant et ce même s’ils avaient quittés le lycée depuis presque deux ans. D’ailleurs Austin ne connaissait pas cette partie de son passé, il n’en parlait à personne en fait ; pas vraiment fier d’avoir été le soumis de l’instant, celui quoi ne bronchait pas alors qu’on lui faisait subir les crasses et les humiliations les plus horribles. Les cicatrices à son avant-bras n’en témoignait que trop bien et pour éviter les questions il les dissimulaient constamment par les manches longues de ses chemises, il n’avait aucune envie d’expliquer son geste car personne ne pouvait comprendre ce qu’il avait dû endurer et à quel point il avait voulu mourir plutôt que de continuer à endurer ces traitements.
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Ven 16 Mai - 19:36

Le footballeur se contentait d'un sourire à Willow lorsqu'il précisait le taquiner. Il ne lui en voulait pas et ne l'avait pas mal pris mais il tenait tout de même à remettre les points les les I. Il en avait tout de même bavé pendant longtemps, ses parents lui avaient un peu reprocher son manque complet d’intérêt pour les études et à l'opposé celui pour le sport et la musique. Mais il avait persévéré et s'en était sorti dans le football. Résultat, il avait tendance à prendre assez mal quand les gens insinuaient que tout lui était du, que ça tombait du ciel alors qu'il s'était battu pour en arriver là. Depuis, il fallait bien avoué qu'il n'en branlait pas une et prenait un peu tout pour acquis, ce qui était sa plus grosse erreur. Austin finirait par le payer, c'est du moins ce qu'on ne cessait de lui répéter. Il réfléchissait à la presse et haussait les épaules. Il ne s'en foutait pas totalement mais l'australien ne pouvait pas vraiment y changer quoi que ce soit. Sa seule solution était de s'afficher un peu moins, hors la discrétion n'était pas sa meilleure amie, loin de là. S'il sortait en boite, c'était pour draguer, pas rester dans son coin de peur qu'une photo de lui se frottant à une jolie blonde finisse sur la toile. « On fini par s'y habituer en fait... J'vais pas jusqu'à dire que c'est pratique, ils m'ont démontés et mis dans la merde plusieurs fois. C'est un peu chiant de rien pouvoir cacher aux autres, m'enfin... pas le choix. » En fait c'est surtout ça qui l'ennuyait, on le forçait à être honnête. Austin n'avait plus le droit de dire qu'il était malade pour éviter une soirée avec des gens qui le soûlait et finir en boite avec d'autres potes, parce que ça finirait par se savoir. Ça et le fait qu'il trompe telle ou telle fille avec une autre. Intimité zéro. Grâce à la presse, il avait eut à subir l'histoire de Jules et Jonah relatées partout... et il lui le rendait bien avec Taylor. Summer et les autres... de vrais gamins. Au fond il jouait de la presse autant qu'elle se jouait de lui.

Hemsworth ouvrait de grand yeux et trinquait au verre de Willow quand celui-ci confiait avoir un petit amis depuis deux mois. Voilà une bonne raison de boire, quelque chose qui valait la peine d'être "fêté". « Pas grand chose? Deux mois c'est énorme déjà! » Sa plus longue histoire avait duré trois mois et lui avait paru être une éternité, comme si on l'avait emprisonné durant ce temps. Pourtant elle était cool Clarissa... en tant qu'amie.  « Ça se passe bien? Il joue aussi? » Austin curieux? Si peu. Puis savoir si son pote était heureux et s'il partageait sa passion avec quelqu'un l'intéressait vraiment. La musique c'était cool seul mais c'était tout aussi bien de partager ça, c'était presque mieux, ar c'était le but. Partager ses émotions, ce qu'Austin faisait parfaitement avec son balcon et une bouteille de bière. En de rares occasions avec Scarlett, sa coloc, musicienne. Pff, c'est que ça lui manquait plus qu'il ne le voudrait.

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Willow C. Adamson
I DON'T WANT WHATEVER I WANT
avatar
∞ messages : 158
∞ arrivé(e) le : 26/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1270-would-you-wanna-r
✽ Sam 17 Mai - 22:08

Avant que Austin ne devienne célèbre, les deux garçons avaient l’habitude de jouer ensemble dans les bars mais lorsque le châtain était partit pour jouer au FC Sydney, Willow avait eu du mal à le voir partir. Les premiers soirs il se surprenait à attendre qu’il franchisse la porte en trombe à cause du retard qu’il aurait mais ce moment n’était jamais arrivé et avec le temps il s’était fait à l’idée qu’il ne reverrait peut-être jamais le jeune homme autrement qu’à la télé ou dans la presse à scandale. Finalement la vie leur avait permis de se retrouver autour d’un verre et même si le blondinet avait l’impression d’avoir commis une bourde en s’exprimant probablement mal, Austin n’avait pas l’air de lui en tenir rigueur et il le remerciait silencieusement pour ça. Le jeune homme avait du mal à savoir comment se comporter avec son ami vis-à-vis de sa renommée et essayait d’être celui qu’il avait toujours été avant qu’il ne parte. Willow était toutefois impressionné par le calme et le détachement dont le jeune homme faisait preuve vis-à-vis de la presse ; lui ne pourrait être ainsi, il savait que ces situations le détruiraient, il ne saurait pas y faire face et les affronter. Finalement, la conversation allant, le blondinet révéla qu’il partageait sa vie depuis deux mois avec un autre garçon ; cette révélation semblait réjouir Austin qui fit tinter son verre contre le sien, arrachant un sourire au jeune homme « Pour toi oui ! » rétorqua-t-il en riant alors que le châtain prétendait que deux mois c’était déjà énorme. Bon évidemment pour lui aussi ça lui semblait énorme puisque c’était sa première relation mais les choses étaient bien plus compliquées à envisager pour lui puisqu’il se promettait d’y mettre fin un jour, le moment venu. Will’ se retint de faire la grimace quand Austin lui demanda si sa relation se passait bien, si son copain jouait aussi … Evidemment il pourrait mentir mais il s’en rendrait probablement compte et si jamais il disait la vérité sur ses intentions réelles, il risquait de le prendre pour un parfait connard et il pourrait alors perdre le seul ami qu’il avait. C’était triste à dire d’ailleurs. Willow se retrouvait alors le cul entre deux chaise, ne sachant quelle réponse donner à son ami ; il finit par opter pour une demi vérité qu’il n’assumait pas vraiment et qu’il énonça en baissant les yeux sur son verre « C’est … un peu plus compliqué que ça en fait. » commença-t-il en se mordant nerveusement l’intérieur de la joue « Je le connaissais depuis le lycée mais à l’époque c’était vraiment pas l’amour fou, c’était … vraiment pas simple. Puis y’a pas longtemps il m’a retrouvé pour s’excuser, il voulait que je lui donne une chance. » ajouta-t-il sans trop oser regarder son ami dans les yeux. Sa relation avec Callum était bien plus compliquée que ce qu’il voulait bien en dire ; le jeune homme l’avait humilié au lycée, rabaissé et tant fait souffrir qu’il avait préféré en finir si bien que les cicatrices à son bras gauche lui rappelleraient tous les jours de sa vie cette période. Mais Austin ne les avait jamais vues. Personne ne les avait jamais vues. Callum était son bourreau et lui la victime, lorsqu’il avait accepté de sortir avec lui c’était pour se venger et le faire souffrir, au moins autant que lui avait souffert. Il savait que ce n’était pas dans sa façon d’être mais il lui en voulait tellement que ça l’aveuglait.
Contenu sponsorisé



 Sujets similaires

-
» danaé + ne crie pas ton bonheur trop fort, la jalousie a le sommeil léger.
» Nouvelle Creation Austin Moris
» ILARIA ∞ Le Bonheur, c'est de continuer à désirer ce que l'on possède déjà
» Un autre mystère
» — Lily Scénario's --- Sophia Bush
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 ft. Austin ⊱ “ Le bonheur suppose que l'on refuse de voir le monde tel qu'il est. ”