Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 julyn ❝ tonight we'll dance ; i'll be yours and you'll be mine ❞

Jules S. Kerr-Anderson
Administratrice
avatar
∞ messages : 559
∞ arrivé(e) le : 18/03/2014
∞ Grain de sable : 64


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: en présence limitée
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1137-walk-walk-fashion
✽ Lun 14 Avr - 19:14

Baillant légèrement, je regarde mon reflet dans le miroir. J'ai une sale mine. Je suis fatiguée comme jamais. Je n'en peux plus d'enchaîner les soirées déjantées, de bosser tous les jours pour refaire des photos pour mon book. Mon ventre commence à s'arrondir, je le vois. Tout le monde ne le remarque pas mais je le sais. Je vois cet être qui grandit dans mon ventre. Je soupire et ouvre légèrement mon onesie au niveua de mon ventre. Dans ce pyjama gris, on ne voit rien et c'est tant mieux. Je n'ai rien dit à Jaelyn, bien qu'elle soit ma meilleure amie. Il n'y a qu'Austin qui est au courant et quand je vois sa réaction, ce n'est pas plus mal. Je le déteste de réagir de la sorte, surtout avec ce qu'il s'est passé il y a quelques jours. Je le déteste encore plus. Je referme mon pyjama et me dirige vers le salon où j'ai posé quelques bols de céréales au chocolat, de chocolat, de pop corn mais aussi – voire surtout – de chamallows. C'est ma nouvelle folie. Quelques bouteilles de soda se trouvent sur la table et deux verres. Je n'ai pas sorti le vin bien que j'en meure d'envie. Déjà trois mois que je ne bois pas une goutte d'alcool. Encore six. Doux jesus, ça va être difficile, bien trop difficile ! Alors que je plonge la main dans le bol de chamallows, la sonnette retentit. Je souris légèrement, réarrange ma queue de cheval et hurle « J'arriiiiive » avant de me diriger vers la porte d'entrée. Passer une soirée avec ma meilleure amie va me faire du bien. Nous allons pouvoir discuter, manger et regarder des films jusqu'au bout de la nuit. C'est quelque chose que l'on essaye de faire assez souvent avec Jaelyn, surtout depuis que je suis revenue de Canberra en janvier après quatre mois loin d'ici. Voyant la belle, je lui fais signe d'entrer dans la maison que j'habite – seule pour le moment – et la prends dans mes bras. Elle est encore habillée et je peux la comprendre ; rouler en pleine ville dans un pyjama n'est pas vraiment la chose la plus classe qui soit sur terre ! « Va te changer bella ! J'ai pas envie d'être toute seule dans mon pyjama tout confortable » la nçais-je alors que je lui montrais le chemin de la tête. Bien entendu, elle connaît le chemin par cœur vu le nombre de fois où elle est déjà venue ici pour faire la fête, dîner ou bien faire des soirées dans ce style. Ce soir, il n'y a pas de programmes particuliers, nous allons juste laisser parler nos cœurs et nous écouter un peu. J'ai besoin de parler et elle doit sûrement être dans le même état d'esprit. Je la vois revenir quelques minutes plus tard dans son pyjama et je souris. Ce qui est bien avec Jaelyn c'est qu'elle sait que lors de nos soirées pyjama, on peut avoir l'air ridicule, on s'en fiche bien. Eh oui, dans les soirées entre filles, bye bye les nuisettes sexy en soie et bonjour aux pyjamas plein de panda ou de kangourous ! Après tout, nous vivons au pays des kangourous ! « Alors quoi de beau ma belle ? » Cela doit faire quinze jours que je ne l'ai pas vu entre les différents rendez vous que j'ai eu. Il a du se passer des tas de choses dans sa vie et pour tout dire, j'ai envie de parler d'elle et sûrement pas de moi en ce moment. Bien entendu, je vais finir par me confier comme je le fais toujours mais je préfère me concentrer sur elle à ce moment même. « Si tu veux quelque chose sers toi hein. Tu fais comme si tu étais chez toi Jae » lui lançais-je alors que j'attrapais le bol de chamallows sur moi tout en m'affalant sur le canapé. Je ne savais même pas si elle avait mangé quelque chose avant de venir mais bon, si elle avait faim, elle n'avait qu'à se faire à manger, mon frigo est plein à craquer. Je ne fais plus à manger depuis quelques jours, l'odeur de la nourriture me donnant la nausée...

_________________
'cause all of me, loves all of you.
jaustin .♡. love your curves and all your edges, all your perfect imperfections give your all to me, i'll give my all to you. you're my end and my beginning even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you, oh  .♡. j-14&15 ; lourine, zavid et nulie réunis ahah !
Jaelyn A. Bing
Administratrice
avatar
∞ messages : 386
∞ arrivé(e) le : 27/02/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1018-jab-small-fount-o
✽ Mar 22 Avr - 16:56

Une journée comme les autres venaient des se terminer. Les vacances scolaires venaient de commencer et travailler comme dresseuse professionnelle de dauphin n'était pas de tout repos. Contrairement à ce que les gens pouvaient dire ou même penser, c'est un travail complexe et très psychologique, il faut avant tout comprendre l'animal, être en phase avec lui et ne pas rompre cette connexion. Bien évidemment, il y a sans doute pire comme métier, mais bon. Le fait de dormir chez Jules ce soir, passer toute une soirée avec elle me remonté le moral et me donnait envie de vivre cette soirée à fond. En rentrant, je fonçais dans ma chambre pour ramasser quelques affaires en vitesse et surtout mon pyjama. Il commençait à faire plus chaud, la température était en hausse, mais le soir il faisait toujours un peu frisquet. C'est pour cela que j'optais pour un pyjama-short avec une grosse tête d'ourson sur le haut, qui était loin d'être sexy, mais avec Jules je n'avais honte de rien. C'était ma meilleure amie, je pouvais tout lui dire. Elle connaissait mon histoire, l'histoire de mes parents et de ce que j'avais vécu étant petite et même récemment. Parfois même, elle m'aidait dans les recherches sur ma famille maternelle. Je partis en vitesse chez Jules, je n'étais pas en avance, mais après tout elle savait que j'étais rarement à l'heure pour les soirées. Une fois devant sa porte, mon gros sac à la main, mes baskets dans les pieds et mon paquet de bonbons dans l'autre main. Je sonnais. A l'intérieur, j'entendis Jules hurler.  « J'arriiiiive » Je ne pus m'empêcher de sourire, elle était tellement pétillante et puis elle avait l'air vraiment ravie de passer une soirée toutes les deux, ça faisait longtemps. En entrant, elle me prend dans ses bras.  Ça me fait du bien d'être avec elle, même si ça ne faisait pas longtemps que nous nous étions vu, j'avais besoin de lui parler et de son soutien. « Saluuuut ! Contente de te revoir, tiens j'ai amené un paquet de fraise tagada... » On se détache l'une de l'autre, puis je la vois me regarder des pieds à la tête. Je fais de même et c'est la que je me rends compte qu'elle est en pyjama. C'est vrai que pour une soirée pyjama, c'est mieux. « Va te changer bella ! J'ai pas envie d'être toute seule dans mon pyjama tout confortable » Il faut avouer que son pyjama n'était pas non plus très sexy, enfin je n'étais pas en bonne position pour critiquer, le mien était encore moins classe. Je filais dans la salle de bain pour me changer, en regardant mon reflet dans le miroir, je m'aperçois que je ne me suis pas démaquillée avant de venir. Regardant un peu partout autour de moi, je finis par trouver le flacon sur le bord du lavabo. Je prends un coton et le passe sur mon visage. En deux temps, trois mouvements, j'enfile mon short et mon haut de pyjama. Ce soir, ça allait être une bonne soirée, nous allions surement passer la soirée, voir la nuit toute entière à discuter, rigoler et se confier l'une à l'autre, comme nous avions l'habitude de la faire lors de nos soirées pyjama. Je laissais mon sac dans la salle de bain, après tout je n'allais pas descendre mon linge salle et mes affaires de toilettes, cela ne servirait à rien. En retournant dans le salon, je vois Jules sourire en me regardant, surement à cause de mon pyjama. Je plaisante en toute tranquillité, je sais qu'elle ne le prendra pas mal. « C'est ça rigole, t'as vu ton pyjama ? » Un sourire narquois s'affiche sur mon visage, elle savait que j'avais un humour particulièrement noir. Je m'installe prêt d'elle pour ne pas rester debout et la regarde, les yeux brillants en attendant qu'elle démarre la conversation. « Alors quoi de beau ma belle ? » Cependant, en baissant les yeux, je m'aperçois que son ventre est un peu plus rond que d'habitude. J'avais l'habitude de l'observer sous toute les coutures, c'est à moi qu'elle demandait conseil pour son poids, bien que je n'étais pas un très bon exemple, puisque j'étais moins fine qu'elle. Je décidais de ne pas m'attarder sur ce détail, elle avait surement pris du poids avec les fêtes, par contre elle remarqua que je fixais son ventre, donc je détournais vite le regard et lui répondis avec le sourire en espérant qu'elle n'allait pas mal le prendre. « Si tu savais, toujours aucun mec en vue... Et puis je passe mon temps à bosser avec les dauphins en ce moment, ça m'épuise. Enfin, j'aime mon métier donc je ne vais pas m'en plaindre toute la soirée. J'ai pas grand chose à dire, sauf que je me suis récemment acheté de la lingerie, mais je doute que ça ai une très grande signification pour toi. Et toi alors ? Quoi de neuf dans ta vie ? » Je remarquais que mon paquet de fraise tagada état déjà versé dans un joli bol. Jules avait tout prévu pour passer une bonne soirée, dans les meilleures conditions : avec des bonbons afin d'être bien énerver et rester éveiller pour finir en hyperglycémie. « Si tu veux quelque chose sers toi hein. Tu fais comme si tu étais chez toi Jae. » En tant que grande gourmande et fan de chamallows, j'en pris une poignée dans le bol qu'elle tenait entre ses mains. Je m'assis à côté d'elle sur le canapé, je n'avais pas diné et mon ventre commençait à gargouiller. Je n'aimais pas quand il se mettait à faire ça, ça me gêné. J'avais l'impression d'être une "grosse bouffe". « Désolée, mon ventre est incontrôlable ! Je meurs de faim, je n'aime pas réclamer, mais si tu veux, je peux nous cuisiner un petit plat ? » Je n'attendis aucune réponse de sa part et filais jusqu'au frigo, que j'ouvris. Je me retournais vers elle, toujours approché à la porte du frigo. « Je passe déjà la soirée chez toi, je vais t'obliger à cuisiner pour moi qui plus est ! En plus, tu n'as pas l'air d'avoir très faim... tu es sur que tout vas bien ? » Un petit rire m'échappait. C'est vrai qu'elle avait l'air très fatiguée, voir épuisée et ça m'inquiétait.

_________________
one thousand lonely stars
absente jusque début juillet ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Jules S. Kerr-Anderson
Administratrice
avatar
∞ messages : 559
∞ arrivé(e) le : 18/03/2014
∞ Grain de sable : 64


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: en présence limitée
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1137-walk-walk-fashion
✽ Mar 22 Avr - 17:53

« Saluuuut ! Contente de te revoir, tiens j'ai amené un paquet de fraise tagada... » Alors que je me détache légèrement de la jeune femme, mes yeux glissent sur le paquet de bonbon qu'elle a en main et un large sourire se dessine sur mon visage. Cela doit faire une éternité que je n'ai pas mangé un bonbon, une éternité ! Mais ce soir, adieu les remords. Je compte bien m'enfiler le paquet d'une traite. Enfin, presque. Il faut bien que j'en laisse à Jaelyn. Alors que je l'invite à aller se changer, j'attrape le paquet de Fraise Tagada et l'ouvre rapidement. Je plonge ma main dedans et je n'attends pas la jolie brune pour en manger quelques uns. Un ou deux tout au plus. Il ne faut pas que je brusque trop mon estomac pour le moment, je n'ai aucune envie que super bébé vienne nous enquiquiner ce soir. Assise sur le canapé, j'attends quelques minutes que la jeune Bing revienne de son excursion 'tenue de combat'. Je ne sais pas pourquoi mais ce soir, je suis excitée comme jamais. J'ai envie de sauter partout mais sais que ce n'est pas l'attitude à adopter. J'ai envie de danser, de chanter et de rire, mais aussi de discuter un peu, de me poser et de profiter du moment présent. Comme à mon habitude, je veux tout et son contraire et c'est assez agaçant. Voilà quelques jours que je ne parle plus à Austin et c'est difficile. Alors ce soir, ce sera pizza, film et confession avec la belle demoiselle. Je suis sûre qu'elle a, elle aussi, des tas de choses à me dire. À peine arrive-t-elle que je ne peux me retenir de rire légèrement. Son pyjama est aussi classe que le mien, il n'y a pas à dire ! À nous deux, on fait la paire ! Enfin, ça m'est bien égal de ressembler à une gamine de douze ans parce que ce soir, j'ai envie d'avoir douze ans, j'ai envie d'avoir l'adolescence qu'on m'a volé. Avec Jaelyn, je sais que je peux tout lui confier mais surtout qu'elle ne me jugera point, ce qui est un vrai soulagement pour moi. Austin et elle sont mes meilleurs amis mais ils sont aussi le ying et le yang. La jeune brune est bien plus sereine et posée que cet abruti d'australien. Ils sont très différents, peut être un peu trop. Alors que je me penchais légèrement pour attraper un bonbon, j'écoutais mon amie. Je n'avais jamais envié la vie de qui que ce soit mais ce soir, je ferais tout pour prendre son corps et sa petite vie. Bosser avec des animaux marins doit être exceptionnel ! Bien plus qu'enfiler des robes – ou autres – à plusieurs milliers de dollars et marcher sur un podium. J'aime ma vie, ma situation mais des fois, j'aimerais bien retourner dans l'ombre et ne pas me faire scruter toutes les deux minutes. Le moindre de mes faits et gestes était scruté par la moitié de la ville et ce n'était pas tous les jours agréables. Comme le disait ma tante, ce n'était que le revers de la médaille et je n'avais pas le choix, encore moins depuis que j'avais remporté danse avec les stars en décembre dernier. « Pas grand chose. Pas de contrat pour le moment... Alors du coup, j'enchaîne les soirées tapis rouges, les shootings pour des marques de fringue plus ou moins connues. On s'occupe quoi ! » Il fallait le dire, ma vie n'était que très peu mouvementée en ce moment et ça ne me ressemblait pas. J'avais plus l'habitude de courir aux quatre coins du monde. Je ne savais pas ce qui causait ce ralentit dans ma carrière mais je n'appréciais guère ce changement de version. J'avais trop l'habitude de bouger et je fatiguais à ne rien faire ! Souriant légèrement à la jeune femme, j'attrapa un énième bonbon que j'enfonça dans ma bouche. J'avais tellement à dire, à déverser mais je n'étais pas encore prête. Je n'avais pas envie de passer pour la dramatique de notre duo. Je l'avais trop habitué à sourire et non pas à me plaindre, bien qu'elle m'ait déjà vu dans de sacrés états. Alors que j'étais perdue dans mes pensées, je vis la jeune femme se lever et se diriger vers le frigo. Je pivota légèrement et m'accouda sur le dossier du canapé en la regardant mais surtout, en l'écoutant. « Désolée, mon ventre est incontrôlable ! Je meurs de faim, je n'aime pas réclamer, mais si tu veux, je peux nous cuisiner un petit plat ? Je passe déjà la soirée chez toi, je vais t'obliger à cuisiner pour moi qui plus est ! En plus, tu n'as pas l'air d'avoir très faim... tu es sur que tout vas bien ? » Je la regarde et lui adresse un léger sourire. « Fais ce que tu veux ma belle » Je lui fais signe de se lancer dans la préparation d'un plat et me lève pour la rejoindre rapidement. Je n'ai pas très envie de me retrouver seule sur mon canapé, loin de là même. « Ca va, ca va... Je suis juste super fatiguée ! » Fatiguée de faire de la promo. C'est une grosse blague mais la vérité. Je suis aussi fatiguée des nausées matinales et de tout ce qui va avec. Je m'assois sur la chaise haute et m'appuie sur le plan de travail. Je croise les bras et pose ma tête dessus. Non, ça ne va pas. J'entends que Jaelyn pose les ingrédients sur la table et je soupire. Elle se pose à côté de moi et je sens son regard sur moi. « En fait non, ça ne va pas. Enfin, pas des masses » Soufflais-je avant de lever la tête et de glisser mes yeux sur la belle brune. Je tente de lui sourire, en vain. Elle va s'inquiéter pour moi, je le sens... « Je me suis engueulée avec Austin et je... » Je n'ose même pas lui dire qu'il m'a giflé, sans le faire exprès car elle pourrait sortir d'ici comme une furie et aller lui refaire le portrait. Je pose une main sur mon ventre et baisse la tête, honteuse. « Je suis enceinte Jae. De Jonah » Je n'ose pas lever les yeux et voir sa réaction. Elle a bien vu l'alchimie qu'il y avait entre le jeune danseur et moi, elle l'a vu comme tous les australiens qui regardaient Danse avec les stars. « C'est pour ça qu'on est plus ensemble. Je lui ai annoncé la nouvelle et il s'est barré » Au moins, elle ne me parlerait pas d'Austin, quoi que...

_________________
'cause all of me, loves all of you.
jaustin .♡. love your curves and all your edges, all your perfect imperfections give your all to me, i'll give my all to you. you're my end and my beginning even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you, oh  .♡. j-14&15 ; lourine, zavid et nulie réunis ahah !
Jaelyn A. Bing
Administratrice
avatar
∞ messages : 386
∞ arrivé(e) le : 27/02/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1018-jab-small-fount-o
✽ Mer 23 Avr - 12:45

Je la regarde, son regard est toujours pétillant. C'est ce que j'aime chez Jules, elle est toujours prête à tout et toujours de bonne humeur avec moi. Elle m'écoute attentivement, n'oubliant pas de prendre un bonbon à la fin de chaque phrase. A mon tour, je lui demande ce qu'il y a de neuf dans sa vie. Je vois une pointe de tristesse dans ses yeux, qui disparait rapidement. « Pas grand chose. Pas de contrat pour le moment... Alors du coup, j'enchaîne les soirées tapis rouges, les shootings pour des marques de fringue plus ou moins connues. On s'occupe quoi ! » C'est vrai qu'avec les fêtes, trouver un contrat ça ne devait pas être simple et pourtant j'adorais son métier. Il avait si paisible, poser pour de grands photographes, enfiler des robes hautes coutures que je ne pourrais jamais m'acheter, etc... J'aurais aimé être mannequin, cependant je ne serais pas prête à renoncer aux dauphins. De plus, être mannequin demandait une forte volonté. Je ne m'y connaissais pas énormément dans ce domaine, mais je savais qu'il fallait contrôler ses envies de bonbons à longueur de temps et je ne pourrais pas. Je suis bien trop gourmande. Une chose me troubla dans le discours de la petite brune, elle n'était pas du genre à être posée et s'occuper. C'était plutôt le genre à être active, toujours en mouvement et toujours sous les feux des projecteurs. Je vis Jules reprendre un bonbon, je fis de même. Ce soir, j'avais décidé de me lâcher et de décompresser, au revoir le stress des spectacles et bonjour le canapé moelleux et les fous rires entre amies, du moins c'est ce que croyais... Mon ventre gargouilla et je me précipitais vers le frigo, l'ouvrant. Je m'excusais pour le bruit que faisait mon ventre, j'avais horreur de ça. Je lui demandais ce qu'elle souhaitait manger, mais aussi j'en profitait pour caser un petit "comment ça va", histoire de voir si tout allait bien. Suite à ma demande, elle m'adresse un sourire. « Fais ce que tu veux ma belle » Une pizza, j'optais pour une pizza, nous aimions toutes les deux ce plat et ce n'était pas long à préparer. Et puis, préparer à manger à deux s'était bien plus marrant que seule. Lorsqu'elle arriva à côté de moi, je vis son visage se crisper. « Ca va, ca va... Je suis juste super fatiguée ! » J'étais fatiguée aussi, mais moins qu'elle surement. C'est vrai qu'elle avait l'air vraiment exténuée, les cernes qu'elle avait sous les yeux prenaient de plus en plus d'importance. Ces temps-ci, elle avait d'aller de plus en plus mal et je ne savais pas pourquoi... Jules me regarde prendre les ingrédients qu'il faut, puis s'assoie sur une chaise haute. Quant à moi, je préfère rester debout pour faire à manger.  « Une pizza au fromage ça te dit ? J'en ai bien envie... » Je sors le fromage, puis commence à le découper avec un couteau que j'ai pris dans l'un des couloirs de la cuisine. Cependant, je n'oublie pas de lui jeter des regards et en faisant cela, je vois son visage se décomposer, ses yeux commençant à briller. « En fait non, ça ne va pas. Enfin, pas des masses » Jules lève la tête vers moi, elle venait de prononcer ses derniers mots dans un souffle, comme si ils étaient pesants. J'étais habituée à la voir sourire, elle le savait et elle ne put s'empêcher de faire une petite tentative pour sourire, mais en vain. C'est bon, je l'avais déjà vu pleurer ou dans des états bien pire qu'actuellement. Cependant, je m'inquiète vraiment, surtout lorsque j'ai vu la pointe de tristesse que j'avais remarqué au début de la soirée revenir se faire une place dans ses yeux. « Je me suis engueulée avec Austin et je... » Austin, encore et toujours. Avant, nous sortions souvent tous les trois, nous étions une sorte de bande. Puis il a commencé à se passer quelques choses entre Austin et elle. J'ai donc commencé à les voir séparément. Il m'énerve à être aussi colérique et impulsif, parfois il ne prend même pas le temps d'écouter les autres, il est tellement borné. J'avais toujours encouragé Austin, je l'avais soutenu lorsque j'avais appris qu'il avait des sentiments pour la belle brune. Je vois sa main se poser sur son ventre, puis baisser la tête. Soudain, mon esprit qui avait été assez lent jusque maintenant comprend. Je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche qu'elle continue dans ses confidences. « Je suis enceinte Jae. De Jonah » Jonah, comme si ce n'était pas assez compliqué comme ça. Entre Jules et lui, ça avait toujours été chaud comme la braise et ils ne l'avait jamais vraiment caché. Lorsque Jules est partie pendant neuf mois, c'est surement à ce moment là qu'elle a dû tomber enceinte. Cependant, je ne la vois pas lever les yeux vers moi, comme si elle avait peur que je m'emporte ou je ne sais quoi... « C'est pour ça qu'on est plus ensemble. Je lui ai annoncé la nouvelle et il s'est barré » Sans que je m'en aperçoive une grossièreté sors de ma bouche vis à vis du père de l'enfant qui grandit en ma meilleure amie. Cette fois-ci, je lâche le couteau et le pose doucement sur la table. Je vais m'asseoir prêt de Jules en vitesse. « Quel con ! C'est vraiment un lâche et quant à la réaction d'Austin, je ne veux même pas en entendre parler. » Je la prend dans mes bras, la sert le plus fort possible, en faisant attention à son ventre. « Pourquoi tu ne m'en as pas parlé plus tôt ? T'inquiète pas Jules, je suis là si tu as besoin... » Je lui frotte le dos, en espérant au moins que ce geste lui fera plaisir et la réconfortera un tout petit peu. Je me sépare d'elle et laisse mes bras sur ses épaules. « Écoute... Austin va se calmer ne t'inquiète pas et puis au pire, j'irais lui parler. Il va m'entendre celui-là. » Mal réagir, c'était normal. Il éprouvait des sentiments pour elle et savoir que la personne qu'on aime est enceinte d'un autre, c'est vraiment un sentiment horrible. Je compatis, mais je ne peux pas m'empêcher de lui en vouloir un peu. « Depuis combien de temps es-tu enceinte ? Tu as décidé ce que tu ferais ensuite, pour ton métier et tout le reste... ? » Je me rends compte qu'avec toutes ses questions, je commence à la stresser et la pression monte. Je ne veux pas qu'elle soit encore plus démoralisé, je regarde autour de moi, cherchant quelques choses pour la faire rire. Je n'étais pas vraiment au top pour faire ça ce soir, mais bon. Je pris le panier de bonbon et lui tendis. « Tiens prends un bonbon, le sucre c'est un peu comme le chocolat, ça remonte le moral. » Humour à deux balles, c'était tout moi. Je ne voulais pas que cette soirée soit triste, je voulais que justement ça la réconforte, durant les derniers mois elle avait du se morfondre toute seule... Je voulais la voir sourire à nouveau, sincèrement.

_________________
one thousand lonely stars
absente jusque début juillet ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Contenu sponsorisé



 Sujets similaires

-
» I just Love Cherry Blossom... ♥ [A noter!!]
» A GAME OF SHADOWS ⊰ tonight your secrets shine as bright as neon lights
» ma cathédrale et mon bateau sur minecraft
» [resolu] Formatage ordi et deverrouillage de carte
» Le nouveau moteur Renault Energy dCi 130 disponible
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 julyn ❝ tonight we'll dance ; i'll be yours and you'll be mine ❞