Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 what's going on ? ♦ Aelia

Fernando M. Mancini
A PENNY SAVED IS A PENNY EARNED
avatar
∞ messages : 29
∞ arrivé(e) le : 27/04/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mar 29 Avr - 14:35

what's going on ?

Encore une de ces nuits mouvementées. Ici au Slip inn, le travail n'était jamais de tout repos. Cependant la bonne ambiance entre le personnel, facilitait souvent les choses et rendait le travail beaucoup moins contraignant et désagréable. Bonne musique, bonne humeur, que demander de plus ?  D'ailleurs, c'était avec Aélia que je partageais mon service, ce soir-là. Que dire d'elle ? En plus de faire d'excellents cocktails, elle était tout simplement adorable. C'était vers moi qu'elle se tournait en cas de problème. Elle se confiait souvent et quelque part, ça me touchait qu'une telle confiance m'est accordée. « Il y a du monde ce soir » lui dis-je entre deux clients. Cela faisait déjà un petit moment que notre service avait commencé et le monde se faisait de plus en plus présent. La rapidité et l'efficacité étaient primordiales. Il était donc difficile de dialoguer tranquillement. A vrai dire, on n'était pas là pour ça, mais enfin bon.  Etant la boîte la plus réputée d'Australie, la foule ne se réduisait pas de jour en jour, bien au contraire. Tant mieux. Parmi elle, des habitués, des visages familiers. D'habitude, je n'y prête pas vraiment attention, un bonsoir, quelques mots échangés et je passe rapidement à autre chose. Et oui, un monde à servir ne se fait pas attendre. Mais cette fois-ci, mes yeux s'arrêtèrent sur une silhouette. Ma mâchoire se crispa, qu'est-ce qu'il pouvait bien foutre ici ? Tout pour emmerder son monde. Ma première réaction fut de jeter un coup d'oeil à Aélia. Je ne savais pas si elle l'avait vu, mais pour le bien de tous, j'espérais que non. Il se dirigeait vers le comptoir. Mon désir qu'il ne se fasse pas remarquer auprès d'Aélia était réduit à néant. Mon désir qu'elle ne le voit pas aussi. Ce gars était Atlas. Je ne le connaissais pas vraiment, mais tout ce que je savais c'est qu'il faisait souffrir la petite brunette. Et ça, c'était assez pour le détester. Je soupirai fortement, passai une main dans mes cheveux (que je devrais envisager de couper, d'ailleurs). J'étais prêt à intervenir à tout moment. J'observai un peu plus loin l'interaction entre les deux jeunes gens. Vu le volume de la musique, il m'était impossible d'entendre quelque chose à leur conversation. En tout cas, le visage d'Aélia n'annonçait rien de bon.  Je décidai de me rapprocher et de couper court à leur discussion. « Je m'en occupe  », insistai-je en lui mettant une main sur son avant-bras, pour la rassurer. « Bonsoir, si tu veux rien à boire, t'es prié de disposer. Merci. » m'adressai-je à Atlas, bien froidement.  Je reportai mon attention sur ma petite protégée. « Ca va ? » C'était une question rhétorique, bien évidemment. Mais qu'il fallait de toute évidence poser. « Qu'est-ce qu'il te voulait celui-là ? » 
lumos maxima
Aélia J. Harris
Membre du mois
avatar
∞ messages : 362
∞ arrivé(e) le : 16/04/2014
∞ Grain de sable : 60


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mar 29 Avr - 20:01


What's going on ?
Aélia feat Fernando



Un mojito s'il vous plait
J'acquiesçais d'un signe de tête et m'empressais de servir la commande dans les plus bref délais. Ce soir, John Digweed se produisait au Slip Inn et c'était l'évènement du mois. Ce DJ d'origine anglaise était l'un des plus réputés dans le milieux et réussir à se l'octroyer le temps d'une soirée relevait du miracle. Et pourtant, Jay n'avait pas mis longtemps à le convaincre de venir mixer dans son club, au contraire ... Sa réputation le précédait et il avait immédiatement accepté. Bien sur , c'était une rentrée d'argent énorme pour la boîte de recevoir des Guest de cette qualité mais pour les barman, c'était tout de suite moins bénéfique. Nous passions notre temps à courir dans tous les sens afin de satisfaire le client au maximum. Ce soir , Fernando était mon partenaire le temps de cet évènement et ça me faisait plaisir de travailler avec lui. Lorsqu'il était arrivé au Slip Inn, nous avions mis du temps à nous apprivoiser tout les deux, puis finalement, par la force des choses, il était devenu mon confident. Il était le seul à être au courant de toute l'histoire avec l'Atlas mais il était aussi le seul à être au courant de mes doutes sur Aiden et sur Isaac. Ce qui était bien avec lui c'est qu'il ne jugeait pas, au contraire, il était d'excellent conseils et sa présence à mes côtés me rassurait. Lui même en couple avec Jade, ce n'était pas facile à gérer tous les jours de travailler à temps complet avec sa petite amie. Leurs prises de tête, leurs jalousies respectives les poussaient dans leurs retranchements et ce n'était pas rare de les voir s'ignorer durant toute une soirée. Pourtant , malgré leurs différents, j'aurais aimé avoir une relation comme la leur , malheureusement c'était loin d'être le cas. J'étais hanté par Atlas, mon ex, touché par Aiden mon binôme et attiré par Isaac, notre "technicien" que je détestais en même temps. En résumé ? J'aurais pu ouvrir un mur des lamentations relatif à ma vie privée, honnêtement. Si Fernando était au courant c'est parce que lui , plus que quiconque, me comprenait sur certaines choses : L'attirance, la fidélité, les sacrifices ... Notre relation était presque celle que j'avais avec mon grand frère , PJ , à quelques détails près cependant. J'en étais là de mes réflexions lorsqu'une main se posait doucement sur mon bras. Sur le coup , mon corps se recula instinctivement , surpris par ce contact étranger . En relevant la tête, le sourire provocateur d'Atlas m'attendait. Atlas ... Pas ce soir . C'était devenu une sorte de rituel chez lui de me rendre des petits visites surprises au Slip Inn. Cela aurait été agréable si c'était pour me tenir compagnie mais pas du tout , c'était avant toute chose pour me provoquer ouvertement.
Je ne comptais même plus le nombre de fois ou il s'était avancé de mon côté du comptoir , deux ou trois créatures à son bras. Pourtant il n'était pas question de flancher , mon travail ne me le permettait pas. Sérieusement ? Je m'en fous Atlas ! Tu comprends ça ? Ah oui et depuis combien de temps ? Voilà, c'était reparti pour un tour . Seulement cette fois, la lassitude avait pris le pas sur la colère. Je m'en occupe Le main de Fernando se posait sur mon bras, là ou quelques secondes auparavant trônait celle d'Atlas. Je remerciais Fernando d'un petit signe de tête mais décidais de rester à côté , inquiète sur la suite des évènements. Au contraire de ma collègue , Liv , l'idée qu'on prenne des coups à ma place me rendait malade et il n'était pas question d'impliquer quelqu'un d'autre que moi dans cette histoire. Finalement Atlas, qui se comportait plus comme un salaud qu'un gamin turbulent , décidait de partir sans demander son reste. Qu'est-ce qu'il te voulait celui-là ? En réalité, je n'avais aucune idée de la réponse à cette question. Ce qu'Atlas avait en tête était un secret dont lui seul semblait avoir les clés. Je préférais hausser les épaules, incapable de lui répondre. J'en sais rien ... Comme d'habitude surement . Je te jure que des fois ... J'aimerais vraiment être derrière ce bar et avoir la possibilité de lui en mettre une . Fernando me servait son petit sourire malicieux et sur le coup , ça me faisait rire. Officiellement, nous n'avons pas le droit de frapper les clients mais je sais qu'officieusement ... Jay me donnait son aval. Seulement ... J'ai pas envie que ça se termine comme ça entre nous. Je l'ai trop aimé pour ça ... Voilà, c'était exactement le genre de chose que seul Fernando pouvait entendre sortir de ma bouche. Plutôt discrète, j'avais tendance à changer rapidement de sujet quand on me demandait qui était Atlas. Et toi avec Jade ? Ca va ? J'ai vu que tu t'étais pris la tête avec Avery hier soir , qu'est ce qui s'est passé ? Avery , le séducteur de service ... En ce moment sa principale activité consistait à défier Fernando. Il prenait un malin plaisir à rôder autour de Jade par simple esprit de provocation. Affligeant , j'étais plutôt d'accord , mais totalement le genre du petit Casanova de service. Il est lourd des fois ... Je pense que tu ne devrais pas rentrer dans son jeu , c'est ce qu'il attend de toi . Jade en pense quoi ? Quelques petits détails me dérangeaient dans cette histoire mais je préférais garder mes doutes pour moi , décidant de ne pas enfoncer le couteau dans la plaie.
Fernando M. Mancini
A PENNY SAVED IS A PENNY EARNED
avatar
∞ messages : 29
∞ arrivé(e) le : 27/04/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mer 30 Avr - 11:53

what's going on ?

Par chance, la plupart des gens s'étaient rués vers la piste de dance. Je remerciai intérieurement le DJ, sans son travail, on se serait retrouvé sûrement avec la moitié des gens près du comptoir. Rien de plus stressant. Cela nous laissait donc du temps pour souffler un peu et surtout discuter. Notamment de ce qu'il venait de se passer. Aélia était fort remonté contre Atlas, ce qui était parfaitement compréhensible. Le gars n'avait vraiment aucun respect. Pas étonnant qu'elle voulait lui en foutre une ! Je ne pus qu'étirer un léger sourire en coin, à l'image d'elle levant la main sur quelqu'un. « Crois-moi, je lui aurais bien mis un crochet du droit...  » lui dis-je, totalement enthousiaste à l'idée d'y penser. Je lui aurai vraiment mis. Cependant la connaissant, je savais que ce n'est pas ce qu'elle voulait réellement. Malgré tout ce qu'elle pouvait dire, contrairement à lui, elle n'oubliait rien de ce qui s'était passé entre eux. Et puis, elle ne ferait même pas du mal à une mouche. « Officiellement, nous n'avons pas le droit de frapper les clients mais je sais qu'officieusement... Jay me donnait son aval. Seulement ... J'ai pas envie que ça se termine comme ça entre nous. Je l'ai trop aimé pour ça... » Oui, c'est bien ce que je pensais. D'autres filles auraient déjà sauté sur l'occasion pour voir leur ex défiguré, ou tout simplement en train de souffrir. Mais pas elle. Normal, ce n'était pas les autres filles. C'était Aélia, une femme forte que j'admirais d'une certaine manière. Mais, elle ne le savait sûrement pas. « Je sais, t'es une fille bien, c'est pour ça » lui dis-je d'un sourire rassurant. « Et toi avec Jade ? Ca va ? J'ai vu que tu t'étais pris la tête avec Avery hier soir , qu'est ce qui s'est passé ? » Mon sourire s'effaça rapidement à l'entente du mot Jade. Qui l'eut cru ? D'habitude, ce mot avait l'effet contraire sur moi. Plus pour le moment. De plus, quand son prénom était associé à Avery, ça n'aidait en rien.« Comme d'habitude, tu sais... Toujours en train de courir après ce qu'il n'a pas. » Toutes les filles qu'il a autour de lui ne lui suffisent pas apparemment. Toujours obligé de tourner autour de ma copine, pitoyable. Et ça m'énervait. Ils m'énervaient. J'avais cette impression que Jade ne faisait rien pour le repousser, c'était ma jalousie qui parlait peut-être, oui, sans doute, je sais pas.

« Il est lourd des fois ... Je pense que tu ne devrais pas rentrer dans son jeu , c'est ce qu'il attend de toi. Jade en pense quoi ? » Elle savait trouver les mots justes. C'est le genre de choses que j'aimais chez Aélia, toujours là à me raisonner et m'apaiser. « Voix de la sagesse... » lui soufflais-je avec un léger sourire reconnaissant. « Mais je t'avoue que le comportement de Jade me contrarie aussi...» Je ne voyais pas toujours pas de réponse aux questions posées, qu'est-ce que Jade en pensait de tout cela et est-ce que ça allait entre nous ? Je ne sais pas, elle se faisait distance ces derniers temps. Elle parlait peu et m'évitait presque. Il ne fallait pas se plaindre  des crises de jalousie qui éclataient à tout moment. « En fait, je sais pas ce qu'elle en pense. Je peux pas lui parler plus de cinq minutes sans qu'elle invente une excuse... Tu sais pas ce qu'elle aurait par hasard ? » Le sujet Jade commençait t-il à devenir tabou à mes yeux ? Si ma bien aimée continuait, oui, il y avait de grande chance qui le devienne. « Je cherche ce que j'ai bien pu faire de mal... Mais je ne trouve pas, c'est une première ! » Je rigolai nerveusement. « Vous êtes bizarres parfois les filles... Vous êtes... mystérieuses et même incompréhensibles »

De nombreuses personnes se dirigèrent vers le comptoir. Le DJ les avait assoiffé, il suffisait de voir leur tête pour comprendre. « On dirait bien que j'ai été sauvé par le gong » dis-je à mon binôme de ce soir, en lui faisant un clin d'oeil. Pour la seconde fois de la soirée, je remerciai intérieurement le DJ. Cela allait sans doute permettre de reporter la discussion de quelques minutes, mais c'était déjà ça.  
lumos maxima
Aélia J. Harris
Membre du mois
avatar
∞ messages : 362
∞ arrivé(e) le : 16/04/2014
∞ Grain de sable : 60


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Lun 5 Mai - 16:35


What's going on ?
Aélia feat Fernando



« Crois-moi, je lui aurais bien mis un crochet du droit... » Fernando, par excellence. Au moins, sa petite réplique avait le don de me faire rire, même dans les pires moments. Même si cela faisait maintenant des mois qu'Atlas se comportait comme le pire des salauds, mon exaspération était, elle, au même stade. Des fois, l'idée de le frapper pour lui remettre les idées en place me tentait vicieusement mais fallait-il vraiment en arriver jusque là tout les deux ? Je pouvais être blessante dans mes mots, c'était même fréquent, mais avec mes petits poings, inutile de dire que je ne faisais pas le poids. J'aimerais tellement le faire parfois ... Mon regard se posait sur Atlas, un peu plus loin, en train de glisser sa main sur la jupe de la demoiselle adossée contre lui. Je détournais la tête, ne pouvant supporter cette vision encore plus de temps. Je sais, t'es une fille bien, c'est pour ça Il n'y avait que lui pour me remonter le moral de cette façon. Fernando avait les mots exacts dans les moments adéquats. Je t'aime tu sais ça ? Je me mettais sur la pointe des pieds et lui déposais un petit bisous sur la joue, heureuse de passer cette soirée avec lui. En ce moment, nous étions de plus en plus souvent en binôme tout les deux et ce n'était pas plus mal. J'avais besoin de prendre mes distances avec Aiden, surtout depuis cette histoire avec Liv. Comme d'habitude, tu sais... Toujours en train de courir après ce qu'il n'a pas. Avery , ce mec était un cas désespéré et pourtant ... sans lui tout était vite différent. J'étais consciente que Fernando ne le portait pas dans son cœur, exactement comme moi Liv, et pourtant, il supportait chacun de ses flirts sans broncher ... ou presque. La dernière fois, Avery s'était quand même retrouvé avec la lèvre explosé suite à une petite altercation entre les deux hommes. C'est Avery ... Je pense qu'il ne changera pas mais rassures toi , Jade est une parmi tant d'autres. Et par "autres" , j'entends tout le staff J'éclatais de rire et tapotais sur l'épaule de Fernando, compatissante. Voix de la sagesse... Moi ? Voix de la sagesse ? Après une petite seconde d'arrêt , tiltant tout les deux sur l'aberration de cette phrase, on éclatait de rire, synchro. Je sais que tu m'adores mais ... Sagesse n'est définitivement pas le terme qui me convient ! Je lui repiquais un petit bisous sur la joue et servais deux , trois clients en même temps. En fait, je sais pas ce qu'elle en pense. Je peux pas lui parler plus de cinq minutes sans qu'elle invente une excuse... Tu sais pas ce qu'elle aurait par hasard ? Totalement bloquée. D'un côté , lui dire ce que je pensais risquait de le contrarier encore plus mais garder tout cela pour moi relèverait du mensonge par omission. J'étais persuadée qu'il s'était passé quelque chose entre Jade et Avery l'autre soir , quand ils étaient rentrés tout les deux totalement bourrés mais ce n'était pas mon problème. Jade ne m'en avait pas parlé , quant à Avery , pour une fois, il n'avait rien dit et c'était justement ça le problème. S'il n'avait rien fait , il aurait crié haut et fort sur tous les toits qu'il avait réussi à mettre Jade sans son lit . Il l'aurait bien sur dit sur le ton de l'humour, simplement pour taquiner Fernando, mais ça n'avait pas été le cas, et c'était ça le fond du problème. Euuuuh ... Fernando me coupait la parole, enchaînant sur autre chose et ça me soulageait de ce poids. Vous êtes bizarres parfois les filles... Vous êtes... mystérieuses et même incompréhensibles Là dessus, j'étais totalement d'accord. Une fille c'était complexe, compliquée, têtue, chiante et tellement d'autres adjectifs aussi gratifiants (ou pas). Enfin vous les mecs , vous n'êtes pas mieux hein ? Bagarreur , provocateur , naïf ... Je faisais un mix entre les défauts d'Atlas et d'Aiden et sur le coup ça me faisait du bien de balancer cela. Atlas avec son côté provocateur et Aiden, son côté naïf et servile, toujours prêt à sauver Liv des griffes des clients. Je pense qu'en fait , vous êtes pires. Une masse de clients affluait et nous devions mettre un terme à notre conversation, ce que Fernando s'amusait à me rappeler . Le rush dura une bonne heure avant que nous puissions être de nouveau tranquilles, assez disponibles pour parler tout les deux. Est ce que tu sais ... s'il s'est déjà passé un truc entre Liv et Aiden ? Il me dit que non mais quelque chose cloche dans leur relation. Je comprends pas son obsession à vouloir prendre sa défense, surtout quand ce qui lui arrive est amplement mérité! Fernando connaissait mes rapports tendus avec Liv et il se plaçait souvent (tout le temps en fait) de mon côté. Du comme moi lorsqu'il avait des embrouilles avec Jade en vérité. Non pas que je n'aimais pas Jade, au contraire, elle était vraiment adorable et leur couple amenait quelque chose au groupe, mais ... nous avions pris cette habitude Fernando et moi de nous défendre tout le temps l'un et l'autre. Et pour revenir à ton cas, tu devrais parler à Jade. Je suis sûre que ça débloquerait la situation tu sais ?






Contenu sponsorisé



 Sujets similaires

-
» ♪♫ Aelia Store ♫♪ [0/3]
» Une jolie collaboration étoilée. {Favole & Aelia}
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 what's going on ? ♦ Aelia