Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 You've got something I need ∞ Aélia

Summer A. Ross
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 141
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1076-summer-l-inverse-
✽ Mar 29 Avr - 18:38


Elle ne se souvenait plus exactement comment elle l’avait rencontrée. Une amie d’une amie d’une coloc’ sûrement ou quelque chose d’aussi compliqué. Le fait était qu’elle l’avait rencontrée. Elle ne savait pas encore ce qu’elle aurait fait si ça n’avait pas été le cas. Bien sûr elle avait une famille maintenant, toute la bande de fou avec qui elle vivait, essentiellement sa demi-sœur avec qui elle s’entendait à merveille, la plupart du temps. Mais elle sentait qu’elle avait besoin de changer d’air parfois, de sortir. Aélia était devenue son amie la plus proche, faut dire qu’entre Taylor et Bronte à l’appart’… Elle ne s’entendait que très peu avec les deux, en même temps elle avait débarqué comme ça et avait pris en quelque sorte leur place, elle aurait tout de même apprécié avoir des filles avec qui parler, autre qu’une demoiselle avec qui elle partageait le même sang. Bref, elle disait tout à Aélia, cette dernière pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert de toute manière. Summer avait beau essayer de lui cacher certaines choses, elle finissait toujours par être au courant.

Elle se sentait l’envie de sortir cet après-midi. Sa sœur lui avait filé un peu d’argent et ses fringues commençaient à dater alors elles étaient parties faire un peu de shopping dans les rues de Sydney. Comme il lui restait encore un peu de monnaie et qu’elles avaient besoin de faire une pause, elles prirent place au Starbuck juste à côté du dernier magasin. Un chocolat chaud, with cream, y avait que ça de vrai. Elle but une gorgée et vit son amie la regarder en rigolant à moitié avant de se rendre compte que la crème formait une moustache au dessus de ses lèvres. D’un revers de main elle essuya la mousse. Quoi de beau à raconter sinon ? J’ai l’impression que ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu. En réalité, elles étaient sorties il y a deux semaines ensemble mais pour une fille qui ne fait rien de ses journées, deux semaines, c’est vraiment long. Son train-train quotidien se résumait à dormir, manger, fumer, manger, faire un tour tout en fumant, manger et dormir. En soi, rien de bien d’intéressant quoi. Le plus important dans cet enchainement d’action était de réapprendre à manger à sa faim, chose sur laquelle Summer travaillait depuis qu’elle était arrivée en Australie. Scarlett m’a encore piquée une crise la semaine dernière, je sais plus si je te l’avais dit ? Durant les premiers mois, elle avait été cool avec elle, comprenant sa situation. Maintenant elle la poussait à faire quelque chose de sa vie, sauf que Summer n’était pas encore prête. La sociabilité, elle ne connaissait pas encore vraiment. Après avoir vécu tel un ermite durant plusieurs années, sans personne à part sa mère, son étrange colocataire ou elle-même, elle ne savait pas comment aller vers les gens. Ca avait été facile avec ses coloc’, ils étaient obligés de l’accepter ou Scarlett faisait un scandale. Avec Aélia, c’était une connaissance d’une connaissance, et puis de ce dont elle pouvait se souvenir, c’était elle qui était venue à sa rencontre et non l’inverse. Alors travailler... Le seul endroit où elle pourrait être seule serait dans un bureau mais vu ses qualifications elle ne serait jamais acceptée, donc elle devrait se résoudre à travailler en équipe avec des collègues. Ou reprendre ses études, mais là elle n’y arriverait jamais seule vu le retard qu’elle avait accumulé et elle devrait forcément se lier d’amitié avec des étudiants pour avoir une chance de réussir. Les deux possibilités l’amenaient donc à cette conclusion : elle ne pouvait pas avancer pour le moment. Sauf que sa sœur ne comprenait pas ça, mais alors pas du tout. Elle lui rabâchait sans cesse que, si elle ne faisait pas d’effort ou qu’elle n’essayait pas d’en faire, elle serait dans cette situation toute sa vie. Elle avait bien essayé de faire du porte à porte mais ça n’avait rien donné. Elle bégayait à moitié quand elle devait affronter le regard des patrons. Elle ne comprenait d’ailleurs pas d’où lui venait cette soudaine timidité. Elle qui avait l’habitude de gueuler sur tout le monde en Amérique et de faire n’importe quoi…. A croire qu’un changement d’habitat, de fréquentation et de style vestimentaire jouait sur sa personne. Faut dire qu’elle n’avait pas vraiment rencontré de personnes ressemblant à son ancienne elle, elle avait tout fait pour les éviter d’ailleurs. Mais de là à devenir timide… Cela ne lui ressemblait pas. Mais alors pas du tout. C’était sûrement une question de temps avant qu’elle ne fasse ressortir son caractère et qu’elle ne l’adapte à son nouvel environnement.

Aélia J. Harris
Membre du mois
avatar
∞ messages : 362
∞ arrivé(e) le : 16/04/2014
∞ Grain de sable : 60


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mer 30 Avr - 20:45



Sumélia




Enfin, l'heure de la délivrance avait sonné. Le calme après la tempête. Je pouvais enfin me délecter d'un bain de soleil, allongée sur le sable doré de Bondi Beach. Les heures supplémentaires s'étaient enchainées dans un rythme effréné cette semaine, accaparant tout le staff du Slip Inn et rien que l'idée d'une sieste de deux heures me faisait fantasmer. La panorama des vagues déferlantes et des embruns fins et salés m'offrait un plaisir sans égal. Si la sonnerie de mon téléphone n'avait pas retenti à ce moment là , Morphée m'aurait sans aucun doute rattraper . Allo ? Maintenant ? Un dernier petit coup d'œil vers l'esplanade ou quelques surfeurs discutaient et ma décision était prise. J'arrive . Dans ... 20 minutes ? Commandes moi un frappucino framboise  s'il te plait , tu seras une crème ! Je raccrochais le téléphone d'un petit coup sec et me relevais à contrecœur, regrettant déjà l'exquise chaleur des rayons de soleil sur ma peau nue. S'il y avait bien une personne capable de me faire quitter ce moment de plénitude, c'était bien Summer . Je l'avais rencontré lors d'une soirée avec des amis en communs et depuis elle faisait partie de mon cercle proche d'amis. Ce que j'appréciais chez elle c'était son authenticité, sa façon atypique d'appréhender les choses , la vie en général. Elle n'avait pas peur se louper à chaque virage ou lorsqu'elle avait peur ... elle fonçait pour ne pas avoir le temps d'avoir mal. En vérité ce qui me plaisait c'était sa sensibilité. Presque à fleur de peau , c'était fascinant de voir naître chacune de ses émotions. Depuis notre rencontre , notre lien s'était décuplé, à un tel point qu'elle était presque devenue une sœur pour moi. Quelqu'un qu'on tente de protéger , de conseiller afin de lui donner toutes les clés pour qu'elle s'élève. Je n'avais pas la prétention de lui être bénéfique mais avoir une oreille attentive c'était toujours salutaire.

Une fois arrivée au Starbucks, mon regard se posait immédiatement sur Summer, tranquillement en train de siroter son légendaire chocolat chaud, with cream. Enfin, il y avait surement plus de crème que de chocolat mais bon , ça , c'était Summer . Quoi de beau à raconter sinon ? J’ai l’impression que ça faisait longtemps qu’on ne s’était pas vu. Cette question était un véritable piège pour moi. Ma vie était très loin d'être un long fleuve tranquille et la résumer en quelques bribes de phrases étaient plus futiles qu'autre chose. Je balayais donc sa question d'un revers de la main, comme si ce n'était pas d'une extrême importance, et me concentrais sur elle. Scarlett m’a encore piquée une crise la semaine dernière, je sais plus si je te l’avais dit ? La demie sœur de Summer, évidemment, qui d'autre ? Elles avaient une relation assez alambiqué même si cela ne remettait nullement l'amour qu'elles se portaient. Seulement, le fait que Summer reste prostrée chez elle n'arrangeait pas les choses. Là dessus mon opinion était légèrement différente mais nous n'avions pas de lien de chair et il était difficile d'être en mesure de porter un jugement. Tu sais ... Je pense que ses réactions sont le miroir de ce qu'elle ressent pour toi . Dis toi qu'il vaut mieux qu'elle s'énerve plutôt que ça l'indiffère non ? Je ne connais pas vraiment les relations entre sœurs, pour n'avoir que PJ mais ... J'imagine qu'elle ne serait pas inquiète si elle ne tenait pas à toi . Le désir d'avoir une sœur m'avait toujours tenté, sans réellement savoir d'où venait cette envie irrationnelle. Ce n'était pas plus un simple caprice, non c'était comme un manque à ma vie. Je ressentais un petit vide parfois, sans en connaître véritablement la source et ça me déstrabilisait. Finalement, mettant cela sur le coup d'une carence de présence féminine au sein de l'habitacle familial, je ne cherchais pas plus loin. L'erreur se trouvait dans ce sentiment de "creux" dans sa vie. Je pense que vous devriez mettre carte sur table toutes les deux . Surtout que l'amerture n'a jamais fait de bien à personne . Et puis honnêtement Summer .. on sait toutes les deux que tu n'as pas un caractère facile Je lui tirais la langue avant d'éclater de rire.

fiche codée par Empty Heart
Summer A. Ross
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 141
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1076-summer-l-inverse-
✽ Jeu 1 Mai - 20:23


Summer n’arrêtait pas de gesticuler sur sa chaise. Elle ne cessait de repenser aux paroles de Scarlett la dernière fois. Dans son esprit, tout était confus. Un mélange de pour et de contre se mêlaient à ses sentiments, ses doutes et ses tracas dans une valse insupportable qui lui faisait tourner la tête. Elle ne savait vraiment plus quoi faire. Elle espérait que son amie la guiderait dans ses choix. Elle détestait se reposer sur quelqu’un plutôt que d’affronter la vie elle-même mais ces derniers temps rien n’était plus pareil. Trop de choses arrivaient en piqué sur elle, trop de choses à gérer bien qu’elle n’eut rien à faire. Elle passait ses journées à réfléchir, penser et peser ses possibilités de futur. A force de trouver des avantages et des inconvénients, elle en perdait tout sens de réflexion logique. Au fond, elle avait vraiment envie de repartir sur de bonnes bases, de tout reprendre et de trouver un emploi mais ce n’était pas si simple mentalement ni concrètement.

Aélia demeura muette quant à ses questions sur d’éventuels news. A mon avis, il y avait tellement de choses à raconter qu’elle ne prenait pas la peine de lui en faire part, sûrement. Elle avait l’impression de passer pour une égoïste et égocentrique. Elle ne parlait que de ses petits problèmes sans se soucier de ceux de son amie. A vrai dire, elle ne lui racontait jamais grand-chose de ce qu’elle ressentait. Elle aurait voulu être aussi présente pour elle qu’elle ne l’était à l’inverse. Représentant une seconde grande sœur, une protectrice, presque, elle s’occupait d’elle et ne semblait se soucier guère que Summer en fasse de même. Et pourtant, elle voudrait l’entendre se confier à elle comme elle le faisait. Tu sais ... Je pense que ses réactions sont le miroir de ce qu'elle ressent pour toi . Dis toi qu'il vaut mieux qu'elle s'énerve plutôt que ça l'indiffère non ? Je ne connais pas vraiment les relations entre sœurs, pour n'avoir que PJ mais ... J'imagine qu'elle ne serait pas inquiète si elle ne tenait pas à toi. Elle le savait. Elle savait que Scarlett tenait à elle et que tout ce qu’elle pouvait dire était bénéfique pour son avenir, pour sa vie. Mais elle n’y arrivait pas, elle ne pouvait pas suivre à la lettre ses recommandations sans ressentir se blocage, comme toujours. Je pense que vous devriez mettre carte sur table toutes les deux. Surtout que l'amertume n'a jamais fait de bien à personne. Et puis honnêtement Summer... on sait toutes les deux que tu n'as pas un caractère facile. Elle lui tira la langue et Summer lui rendit son geste. Oh oui, ça elle le savait que son caractère n’était pas des plus agréables à supporter.

C’est pas faux ! Mais ce n’est plus un secret pour personne… Elle accompagna ses mots d'un petit rire. Ceux qui ignoraient encore qu’elle était facilement susceptible et sur la défensive ne la connaissaient vraiment pas, pour le coup. Sérieusement Aélia, tu penses qu’elle a raison ? Que je devrais trouver un travail ou me remettre aux études ? Aucune des deux solutions ne l’enchantaient mais si plusieurs personnes pensaient qu’il serait bien qu’elle s’y mette, peut-être ferait elle un effort, qui sait ?

Aélia J. Harris
Membre du mois
avatar
∞ messages : 362
∞ arrivé(e) le : 16/04/2014
∞ Grain de sable : 60


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Lun 12 Mai - 20:42



Sumélia





Sérieusement Aélia, tu penses qu’elle a raison ? Que je devrais trouver un travail ou me remettre aux études ? La question était assez complexe en réalité, tout autant qu'elle était subjective d'ailleurs. Trouver un travail c'était un de nombreuses possibilités de Summer mais avait-elle seulement la motivation ? Un travail ce n'était pas un simple petit boulot, qu'on case de temps à autre dans notre emploi du temps afin de se refaire une santé. Non cela impliquait beaucoup d'autres choses, comme le sens des responsabilités, l'esprit d'équipe, la maturité ... J'étais totalement consciente que Summer avait toutes les capacités requises pour être dans ce milieu, seulement, si elle ne se sentait pas prête, ni même désireuse de faire cet effort qui consiste à travailler en groupe, à avoir des horaires fixes, alors non, ce n'était peut être pas une bonne idée. En ce qui concernait le fait qu'elle se remette aux études, c'était à elle de voir après tout. Si elle avait arrêté, c'était pour une certaine raison, et il fallait maintenant qu'elle se remette en question, voir si elle était apte ou non à reprendre son cursus scolaire, et là encore, c'était beaucoup moins sûr. Je ne sais pas ma belle. Tout dépend de ce que tu as envie et ce dont tu te sens capable. Je pense que l'idée de reprendre tes études pourrait être intéressante mais est ce que tu es sur du département que tu vas choisir ? Cela ne suffit pas de reprendre les cours, il faut que tu saches ou tu veux , comment tu y vas et il faut que tu t'en donnes les moyens Summer . Tu sais , c'est compliqué mine de rien de gérer plusieurs choses en même temps. Summer , c'était tellement ma petite perle , ma petite protégée que l'idée qu'elle ne se sent pas à son aise quelque part me rendait malade. Je m'inquiétais souvent pour elle, comme si c'était la sœur que je n'avais jamais eu. Summer , tu sais quoi ? On va arrêter de se morfondre deux secondes d'accord ? On est pas là pour se prendre la tête, pour tergiverser pendant dix mille ans. Maintenant , on va parler d'autre chose , notamment d'un sujet dix fois plus intéressant. Les hommes. Les vrais. Les pures. Les mâles . Bref ... tu me racontes ? Voilà, ça c'était tout moi et Summer , on était capable de passer du coq à l'âne en deux secondes, juste pour apaiser l'atmosphère ou mettre l'ambiance quand autour de nous c'était mort. Je commence ok ? J'ai eu une relation d'un soir avec un de mes collègues, je suis en plein conflit avec mon ex dont je ne sais pas si je suis folle de lui ou si je le déteste, toute simplement, mon binôme au travail est l'homme de ma vie ou presque ... J'en sais rien en fait , je sais juste que c'est mon double, ou du moins ce qui s'en rapproche et ... Je suis horriblement attirée par un autre de mes collègues. Je ne peux pas le regarder sans avoir envie de lui sauter dessus , c'est franchement indécent mais tellement ... tellement ...bref ! Ah ... Et j'ai des relations assez particulières avec ... un dénommé Adriel, voilà. What else ? ... Summer écarquillait les yeux, me prenant très certainement pour la plus grosse délurée de tout les temps. Je préférais éclater de rire et boire mon frappucino mine de rien, l'air le plus angélique possible.


.

fiche codée par Empty Heart
Contenu sponsorisé



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 You've got something I need ∞ Aélia