Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

 SCAARH ৩ Just one yesterday.

Scàarh A. Blackthorn
SEX IS DEFINITELY THE ANSWER
avatar
∞ messages : 142
∞ arrivé(e) le : 02/01/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1611-scaarh-just-one-y
✽ Mer 30 Avr - 17:15


Scàarh Angel Blackthorn



   Je m'appelle Scàarh Angel Blackthorn mais mes proches me surnomment souvent Scàarh, tout simplement. Je suis né(e) le 21/12/1985 à La Nouvelle Orléans (USA), j'ai donc 29 ans. Mes parents m'ont transmis des origines Américaine & Française . J'aime plutôt les femmes et actuellement je suis un père célibataire. Dans la vie je n'étudie plus et je travaille en tant qu'écrivain raté. Le plus grand péché qui me ressemble est la/le luxure.
   
CARACTERE : Borné ∞ Impatient ∞ Cynique ∞ Insensible ∞ Désordonné ∞ Réfléchis ∞ Débrouillard ∞ Drôle (quoi que) ∞ Intelligent ∞ Passionné ∞ Infidèle ∞ Aimant (parfois) ∞ Bordélique ∞ Indépendant ∞ Sanguin ∞ Colérique ∞ Bagarreur ∞ Brillant ∞ Sûr de lui ∞ Joueur ∞ Mauvais perdant ∞ Alcoolique ∞ Attentionné (ça lui arrive) ∞ Protecteur ∞ Arrogant ∞ ∞ Irrespectueux ∞ Alcoolo.  
feat Ian Somerhalder.


   
Ton portrait chinois
∞ Si tu devais choisir un menu McDo ce serait lequel ? Originale la métaphore du McDo. Sans hésiter je dirais les Big Macs, tout simplement parce que j'en raffole et parce que la description Big Mac façon métaphore de McDo me convient parfaitement. Je ne cherche pas à me caser, juste à m'amuser, je n'ai pas le temps pour autre chose, c'est clair au moins non ?
   ∞ Si tu devais te décrire en une série télé, ce serait laquelle ? Okay je tien à dire que je ne choisi pas GOT pour le cul... Bon disons que ça me conforte dans mon choix, mais sérieux les gens, cette série est juste la meilleure de tous les temps ! Je n'aime pas les séries aux pseudo romance gniagniantes, ça me fait perdre du temps. J'aime lorsqu'il y a de la violence, du sang, et ouais je l'avoue, du sexe.
   ∞ Si tu devais illustrer ta vie sentimentale avec un personnage de série, lequel serait-il ? Ma vie sentimentale ressemblerait certainement à celle de... en fait j'en sais rien, j'avoue que vous me posez une colle. Je suis volage, je m'éloigne de l'attachement, la seule personne qui compte dans ma vie, c'est ma fille, vous avez une idée pour moi ?
   ∞ Quel est le moment qui a le plus marqué ta vie ? La naissance de ma fille. Lorsque mon ex fiancée est tombée enceinte, je ne savais plus où donner de la tête, cette grossesse n'était pas au goût du jour, et j'ai vraiment eu du mal à l'accepter, mais lorsque l'on m'a donné cette petite, je n'ai pas pu résister, et c'est devenu la femme la plus importante de ma vie, enfin, future femme.
   ∞ Si tu étais un Dieu ou une Déesse grec, qui serais-tu ? Probablement Hercules, ouais je sais, je m'envoie des fleurs et ce n'est pas exactement un dieu, mais qu'importe, sa vie est plus passionnante au certains, donc c'est lui que je choisirai.
   ∞ Si tu étais un alcool, lequel serais-tu ? Aucune hésitation pour cette question, un bon vieux whisky ambré avec de l'âge, il n'y a rien de meilleur. Je ne bois de la vodka ou ce genre d'alcool uniquement lorsque mes placards sont vides, vous voulez me faire plaisir, offrez-moi une bonne bouteille de cet alcool.


   
Derrière l'écran

   
PRENOM : Julien PSEUDO : DMC AGE : 158 ans COMMENT AS-TU CONNU PAK : bazzart TON AVIS SUR PAK : Il est sublime  MULTICOMPTE : Nope INVENTÉ/SCÉNARIO : Inventé AVATAR :
Code:
[b][url=http://peoplearekangaroos.forumactif.org/u185][color=#ffffff]IAN SOMERHALDER[/color][/url][/b] ∞ Scàarh A. Blackthorn
CREDITS : Tumblr & Ecstasy MOT DE LA FIN : Merci pour le délai, vous êtes des amours (a)
   

   
Aiden Whitehill
EACH NIGHT, I GO TO SLEEP
avatar
∞ messages : 485
∞ arrivé(e) le : 24/04/2014
∞ Grain de sable : 30

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mer 30 Avr - 17:17

Somerhalder et un autre mec irl !
bienvenue !
Scàarh A. Blackthorn
SEX IS DEFINITELY THE ANSWER
avatar
∞ messages : 142
∞ arrivé(e) le : 02/01/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1611-scaarh-just-one-y
✽ Mer 30 Avr - 17:20

Ton histoire
Les yeux clos, tu sens que ta tête ne réagit pas vraiment normalement, tu sens qu’elle va exploser, du moins c’est ce que tu penses. Tu aurais presque envie de la taper contre le sol encore et encore jusqu’à ce que douleur s’arrête. Tu souffles, puis tu reprends tes esprits et décides d’ouvrir les yeux, histoire de constater dans quel pétrin tu t’es encore fourré. Une fois de plus, ce n’est pas grande chose pour toi après tout, avec tout ce que tu as vécu. Tu entends un bruit sourd et des bruits de pas qui se rapprochent dans ta direction, c’est là où tu décides d’enfin ouvrir les yeux. Tu es sur le sol dur et froid, voilà probablement d’où vient le fait que tes membres soient totalement engourdis. Tu te redresses tant bien que mal et tu regardes l’homme qui vient d’ouvrir ta cage. Attends, une cage ? Tu secoues légèrement la tête afin de remettre tes idées en place. Une cellule, voilà où tu as atterri, une fois de plus, comme si cela pouvait encore t’étonner. L’homme en face t’ordonne de te lever et de le suivre, tu t’exécutes sans trop broncher, à vrai dire tu n’es pas au top de ta forme et visiblement déjà dans de beaux draps, à quoi cela te servirait de faire encore chier ton monde ? Tu le suis jusqu’à une salle assez sombre, éclairée par une faible lumière qui clignote parfois. Tu t’assois alors en face de lui et il pose un dossier assez chargé que tu connais bien sûr la table qui vous sépare. Un large sourire est collé sur ses lèvres en forme de fesses de babouins, tu sais déjà quel discours il va te sortir. Tu te contentes alors de souffler et de poser tes mains enchainées par des menottes trop utilisées à ton goût, puis tu l’écoutes jusqu’à ce que son récital soit terminé, récital que tu connais par cœur parce qu’il s’agit de ta vie. « Nous avons donc ici, une fois de plus Scàarh Angel Blackthorn. Permets-moi de me foutre encore une fois de ton premier prénom qui est toujours aussi ridicule à mes yeux. Né à la Nouvelle-Orléans, typique tu dois avoir quelque chose comme… 19 aujourd’hui non ? C’est dingue comme le temps passe vite, je te revois encore la première fois que tu as dormi dans cette cellule, ou encore la première fois où tu as été interrogé ici, je pourrais te donner des tas d’exemples. Passons. Né de Catherine Dubourg et d'Henry Blackthorn. Oh oh c’est vrai, j’en avais presque oublié que ta mère était strip-teaseuse autrefois, tu sais que j’adorais aller la voir danser lorsqu’elle était encore jeune ? Ah le quartier Français ce n’est plus ce que c’était. Alors au fait, comment va ton père ? Toujours aussi riche et ignorant ? Loin de moins l’attention d’insulter tes parents mais pour engendrer un mec pour toi, il en faut du cran. Voyons voir si ton dossier c’est améliorer depuis que tu es venue ici… Visiblement non. Bagarre, vol, atteinte à la pudeur, tapage nocturne, tout ça avec récidive… Qu’est-ce que tu n’as pas encore fait ? Je croyais que tu venais juste de passer devant le juge et voilà qu’on te retrouve totalement saoul dans un bar à foutre une fois de plus la merde ? Tu ne changeras pas tu sais Scàarh, tu resteras toujours ce foutu loup dans la bergerie, ce sacré fouteur de merde. Je suppose que ça ne sert à rien de continuer non ? Après tout tu connais aussi bien que moi ton dossier, pourquoi s’épuiser ? Ma femme m’a préparé des petits gâteaux et j’ai hâte de les manger, si tu savais quelle cuisinière elle était. Tu n’es qu’un looser et tu le resteras. Au fait… tu passes devant le juge dans trois jours, profite bien de la chambre gratuite. Branleur. »

    « Est-ce que tu m’aimes ? » Tu souris, ce genre de question t’a toujours un peu fait chier, et tu as toujours trouvé un moyen de les contourner, cependant là tu ne peux dire non. Tu attrapes une mèche de cheveux blonds de la jeune femme et tu lui remets derrière l’oreille et lui réponds la même chose. Cela fait désormais du temps que vous êtes ensemble, des semaines ? Des mois ? Des années ? Tu ne serais pas le dire, après tout le temps passé si vite à ses côtés. Tu admires son sourire qui t’a fait chavirer le cœur, tu ne t’en lasse pas, elle est la femme de ta vie, celle qui enfin te fait sentir vivant. Tu fais toujours tes conneries seulement elle ne te juge pas, elle t’aime comme tu es, c’est tout ce qui compte. Tu passes ta main sur ses courbes et l’embrasse une dernière fois avant de sortir de ce lit et avant d’enfiler tes fringues. Tu t’absentes un moment, tu as quelque chose à faire, encore une de tes magouilles de jeune adulte qui te permettent de vivre, de te sentir vivant. Avant elle tu avais l’impression d’être seul au monde, tu ne faisais confiance à personne, tu vivais comme tu le voulais, seulement elle te donnait envie d’avancer, tu avais presque envie d’être sage pour la rendre fière. Tu fais ton petit trafiquer et tu repars en direction de chez toi, tu as juste envie de te blottir de nouveau dans ses bras jusqu’à ce que la nuit se transforme en aube. Sur le chemin tu t’arrêtes à côté d’une boutique encore ouverte, tu toises la vitrine du regard et celui-ci est automatiquement attiré par une bague. Elle serait parfaite autour du doigt de ta copine, elle serait enfin tienne pour de bon. Tu hésites mais tu l’achètes, oui pour une fois tu fais l’effort d’acheter quelque chose, d’échanger un billet si durement gagner contre ce bijou. En rentrant tu te mets à genoux devant ta belle et tu lui dévoiles l’objet. Elle se met à sauter partout, à pleurer, tu n’attentais pas à autant de sentiments mais tu acceptais la chose en passant la bague à son doigt. Le temps passe et ton cœur fait toujours des bons à ses côtés, seulement quelque chose va moins bien, tu ignores quoi ou même pourquoi. Elle commence à te piquer des crises, elle te demande de partir avec elle, de changer de vie, et toi borné que tu es, tu refuses, ta vie tu l’aimes, elle est très bien comme elle est. Alors que tu comptais lui demander ce qu’elle pensait finalement de votre union, en plein milieu de la nuit alors qu’une insomnie faisait encore rage, quelqu’un défonça ta porte et te plaqua contre le lit, te menottant. Visiblement c’était encore tes affaires qui te mettaient dans ta situation. Ton regard avait alors viré sur celui de ta fiancée. « Je suis désolée… » C’était donc ça le problème, elle t’a trahi.

Cette fois tu as pris perpette, tu sais que tu es dans la merde. Autrefois tes petits délits pouvaient passer à la trappe, le juge mettait ça sur le fait que tu sois un gosse un peu perturbé par la vie que tu menais, par la vie que t’avais offert tes parents, si on pouvait les appeler comme ça. Dans cette cellule tu rechignes, encore et encore, tu tournes en rond tel un lion en cage. Tu ignores comment va finir ta vie, ici ? Certainement pas, non tu ne tiendrais pas, ton rêve c’est la liberté et une minuscule cellule était tout le contraire de ce mot. Tu passes quelque temps en prison le temps que l’enquête se boucle, le temps que le procès avance. Tu penses toujours à ta fiancée, celle qui t’a lâchement trahi, la seule avec qui tu voulais faire ta vie. Elle a tenté de venir s’excuser apparemment car elle te réclamait à chaque visite mais tu déclinais l’invitation, après tout tu avais juste envie de passer tes douces mains autour de son doux cou. Le procès approche, tu n’es pas ici depuis longtemps mais tu as l’impression de devenir fou. Tu sais que tu vas prendre terriblement cher, et c’est le cas de le dire. Le jour se rapproche et tu marches les mains liées par de la ferraille vers le juge qui te connaît si bien. Un ami de ton père, comme ce flic qui avait l’habitude de t’interpeller. Ton père n’a jamais rien fait pour toi, ta naissance est juste due à une malencontreuse aventure avec une fille de bas étage qui t’a abandonné à ses bras de riche bourgeois. Tu n’écoutes que d’une oreille le procès, tu attends juste la sentence. Tu n’as pas une lourde peine, pire tu as du sursis. Tu ne comprends rien, tu relèves la tête et attend le second verdict. Tu seras relâché dans environ un an si tu as une bonne conduite pendant ta peine. Tes sourcils se froncent, tu ne comprends rien. Manque de preuves, visiblement pour une fois ton père a pensé à toi. Durant ta peine tu consacres ton temps libre à lire des bouquins, encore et encore, tu écris même parfois ce qui déchire ta peine, tu aimes ça, au moins ça évite de coller tes poings sur le visage de la première personne que tu croiseras. Tu suis même parfois des cours de littérature, des lectures que des personnes font à des dates clés, ce genre d’intervention venant de dehors, enfin en dehors de la prison. L’année se passe assez vite finalement et tu ressors avec toujours cette haine enfouie. Seulement tu fais comme si de rien n’était. Tu retournes dans ton appartement miteux et tu attends que le temps passe. C’est dingue ce que le quartier à changer en si peu de temps, à moins que ce soit toi. Un jour tu reçois un coup de fil de ton ancienne fiancée, tu décroches pour ton plus grand malheur. Elle te supplie de venir au rendez-vous qu’elle te fixe dans un café au coin de la rue. Tu acceptes, après tout chacun peut se tromper, et puis des excuses ne font jamais de mal, après tout tu n'es pas obligé d’accepter. Tu la rejoins alors au café, elle te fait poireauter, tu détestes ça. Elle arrive et tu ne la reconnais plus. Elle a totalement changé, presque trop dépravée à ton goût, sa grâce s’est envolée. Dans ses bras un enfant un bas âge, visiblement une petite fille. Tu n’y prête pas attention jusqu’à ce qu’elle t’avoue « C’est ta fille. » Tes yeux s’écarquillent et tu fais mine de te lever, tu ne la crois pas une seconde. Seulement les dates correspondent. Elle te la jette quasiment dans les bras et part en courant. Elle te supplie de bien t’occuper d’elle car elle n’y arrive plus. Les gens autour de toi te toisent, tu ne comprends plus rien. Plus tard tu apprends que cette fille n’a fait que s’enfoncer depuis que tu as été en prison, la drogue est quelque chose qui peut faire un max de dégâts. Tu as donc cette fillette dans les bras, tu ne sais pas comment t’en occuper après tout, tu ne sais même pas comment elle s’appelle. À croire que le destin s’acharne sur toi.

  T’es jeune, enfin plus vraiment, te n'as rien foutu de ta vie et te voilà dans un appartement de plus en plus miteux à devoir t’occuper d’une petite fille, plutôt d’un bébé. Tu n’y connais rien en gosse, tu sais que tu seras un mauvais père. Après tout tu ne veux pas changer tes vieux démons. Tu ne peux plus te permette de faire du mauvais business, maintenant tu as quelqu’un pour qui tu comptes. Du moins c’est ce que tu crois. Au départ tu as pensé l’abandonner encore et encore cette idée t’avait traversé l’esprit, mais dès que tu posais ton regard sur cette petite, ton cœur se brisait. Tu détestais soudainement sa mère de lui avoir fait subir tout ça, après tout elle n’avait rien demandé, comme toi, tu n’avais pas demandé à naître au milieu de toute cette merde. T’es paniqué alors tu essayes tant bien que mal de vivre au jour le jour. Tu essayes de te trouver un boulot stable pendant que les gens autour de toi, voisine, amie, t’aident à s’occuper de cette petite fille. Tu trouves un boulot à l’usine mais tu ne gagnes rien. Chaque jour tu continues d’écrire tes peines, ta rage, tes déboires et tu en fais des livres. Tu te dis qu’on ne perd jamais rien à tenter et tu envoies quelques exemplaires à des éditeurs. Tu as beaucoup de refus mais tu ne perds pas espoirs. Peu à peu tu tombes légèrement dans la bouteille, tu as du mal à croire à ton destin, à ton talent. Mais un jour une réponse positive arrive et là tout le mécanisme s’enclenche. Ton livre est publié et les gens se l’arrachent, certains l’aiment parce qu’ils se sentent soudainement moins seuls, d’autres l’adorent car ça leur raconte ce qui se passe dans les bas quartiers. Toi tu t’en fous, tout ce que tu vois, c’est l’argent. Mais cette ville te gangrène, elle t’étouffe, tu as trop de mauvais souvenirs ici. Tu recroises parfois la mère de ta fille et tu as un geste protecteur de l’éloigner, finalement il y a bel et bien une personne qui compte pour toi, tu n’es pas si égoïste, tu ferais tout pour la sauver, après tout toi personne ne peut te sauver, tu es une cause perdue. Alors tu continues à écrire et lorsque l’argent fait son apparition en masse, tu décides de changer de vie, de t’isoler. Tu cherches un coin tranquille où il ferait bon vivre et tu trouves ce petit coin de paradis que l’on appelle l’Australie. C’est très différent de la Nouvelle-Orléans mais c’est justement ça qui te plaît. Alors tu te mets en marche, ta petite dans les bras, et tu t’installes. À toi la nouvelle vie, plutôt à vous. « Life goes on. »

 
Alissa Guthrie
A PENNY SAVED IS A PENNY EARNED
avatar
∞ messages : 101
∞ arrivé(e) le : 27/04/2014
∞ Grain de sable : 52


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1560-alissa-come-with-
✽ Mer 30 Avr - 17:30

Bienvenue, toi !  I love you Très bon choix d'avatar, j'approuve !
Austin Hemsworth
Administrateur
avatar
∞ messages : 1060
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 86


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1058-austin-come-get-i
✽ Mer 30 Avr - 18:01

Re-bienvenue

_________________
#08 a. tanel hemsworth
drunk on love ✻ I'm a lover not a hater, not a fighter or a player and I'll party 'till the sun comes up. Getting a hangover without a cure, we could end up anywhere but that's all part of the rush. When the lights are shining that's where you will find me, getting drunk on love that's what we do. When I see you dancing, gets me so excited, gonna pour my love all over you.
Aélia J. Harris
Membre du mois
avatar
∞ messages : 362
∞ arrivé(e) le : 16/04/2014
∞ Grain de sable : 60


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Mer 30 Avr - 18:11

Bienvenue
Je pense qu'un lien s'impose
Bon courage pour ta fiche Wink
Victoria A. Sorensen
I DON'T WANT WHATEVER I WANT
avatar
∞ messages : 518
∞ arrivé(e) le : 23/12/2013
∞ Grain de sable : 101


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1800-victoria-sorensen
✽ Mer 30 Avr - 18:26

BIENVENUE
Jules S. Kerr-Anderson
Administratrice
avatar
∞ messages : 559
∞ arrivé(e) le : 18/03/2014
∞ Grain de sable : 64


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: en présence limitée
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1137-walk-walk-fashion
✽ Mer 30 Avr - 18:48

reeeebienvenue

_________________
'cause all of me, loves all of you.
jaustin .♡. love your curves and all your edges, all your perfect imperfections give your all to me, i'll give my all to you. you're my end and my beginning even when I lose I'm winning 'cause I give you all of me and you give me all of you, oh  .♡. j-14&15 ; lourine, zavid et nulie réunis ahah !
Zachary Davenport
Administrateur
avatar
∞ messages : 656
∞ arrivé(e) le : 18/03/2014
∞ Grain de sable : 43


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1147-zachary-seddick-i
✽ Mer 30 Avr - 18:51

Re-bienvenue

_________________

Zachena ♫ I'll be your light, your match, your burning sun. I'll be this guy, this guy speaking your name. I got my mind made up and I can't let go. I'm killing every second 'til it sees my soul. I'll be running, I'll be running, 'til the love runs out, 'til the love runs out. And we'll start a fire, and we'll shut it down, 'til the love runs out, 'til the love runs out.
Colleen A. Blackstock
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 316
∞ arrivé(e) le : 18/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1148-colleen-i-m-a-sis
✽ Mer 30 Avr - 19:26

ian   
Summer A. Ross
ANGRY PEOPLE ARE NOT WISE
avatar
∞ messages : 141
∞ arrivé(e) le : 15/03/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1076-summer-l-inverse-
✽ Mer 30 Avr - 21:03

Iannn ♥️
Bienvenue Very Happy
Clarissa Lauwrence
SWEETS ARE A GOOD WAY TO BE HAPPY
avatar
∞ messages : 82
∞ arrivé(e) le : 31/03/2014
∞ Grain de sable : 0

Voir le profil de l'utilisateur
✽ Jeu 1 Mai - 12:07

Bienvenue parmi nous    
Invité
Invité
avatar

✽ Jeu 1 Mai - 15:12

wellcouuuuume   I love you 
Scàarh A. Blackthorn
SEX IS DEFINITELY THE ANSWER
avatar
∞ messages : 142
∞ arrivé(e) le : 02/01/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1611-scaarh-just-one-y
✽ Jeu 1 Mai - 23:32

    Aiden Whitehill a écrit:
    Somerhalder et un autre mec irl !
    bienvenue !

    Haaan tu fais chier toi, t'as décalé mon histoire   
    Eh ouais un autre mec   

    Alissa Guthrie a écrit:
    Bienvenue, toi !  I love you Très bon choix d'avatar, j'approuve !

    Mais je pourrais dire la même chose, Sophia quoi   

    Aélia J. Harris a écrit:
    Bienvenue
    Je pense qu'un lien s'impose
    Bon courage pour ta fiche Wink

    Quoi comment ça ? Je ne vois pas pourquoi   
    Avec plaisir    

    Summer A. Ross a écrit:
    Iannn ♥️
    Bienvenue Very Happy

    Lawrence  I love you 

    & Bien sûr, MERCI à vous tous   
Aélia J. Harris
Membre du mois
avatar
∞ messages : 362
∞ arrivé(e) le : 16/04/2014
∞ Grain de sable : 60


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur
✽ Ven 2 Mai - 0:14

T'as vu il est chiant Aiden hein ?
Je viendrais poser mes fesses sur ta future fiche de liens Wink
Invité
Invité
avatar

✽ Ven 2 Mai - 6:56

Ian est juste un excellent choix
Bienvenue parmi nous
Ambre Leroy
Administratrice
avatar
∞ messages : 2100
∞ arrivé(e) le : 29/12/2013
∞ Grain de sable : 26


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t980-al-money-is-a-bitc
✽ Ven 2 Mai - 12:07

Aiden, t'es un boulet Bon ça va c'est juste après t'as de la chance

Rebienvenue parmi nous Julien
N'hésites pas si besoin, enfin tu sais

_________________

— HERE COME THE HOTSTEPPERS —

On dit que l'amour est la chose la plus belle au monde. Mais moi, je répondrai que c'est toi. C'est nous. Parce qu'un Je t'aime ne veut rien dire, seuls les gestes l'expriment. (Ambriel)
Scàarh A. Blackthorn
SEX IS DEFINITELY THE ANSWER
avatar
∞ messages : 142
∞ arrivé(e) le : 02/01/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1611-scaarh-just-one-y
✽ Ven 2 Mai - 23:15

    Aélia J. Harris a écrit:
    T'as vu il est chiant Aiden hein ?
    Je viendrais poser mes fesses sur ta future fiche de liens Wink

    C'est un très vilain garçon   

    Ambre Leroy a écrit:
    Aiden, t'es un boulet :mdl:Bon ça va c'est juste après t'as de la chance

    Rebienvenue parmi nous Julien
    N'hésites pas si besoin, enfin tu sais

    Merci pour votre compréhension surtout, vous êtes des amours   
Ambre Leroy
Administratrice
avatar
∞ messages : 2100
∞ arrivé(e) le : 29/12/2013
∞ Grain de sable : 26


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t980-al-money-is-a-bitc
✽ Sam 3 Mai - 15:06

Huhu un ancien de retour officiellement ça fait plaisir
Tu en as mis du temps pour la reposter ta fiche, vilain

Bienvenue chez toi Scaarh


Congratulations!

Tu viens d'obtenir ton passeport pour pénétrer dans le merveilleux pays des petits animaux à poche, tu vas donc pouvoir te fondre dans la masse avec ce magnifique costume de kangaroo. Il est inutile de recenser ton avatar, papa kangaroo s'en charge ! Nous te conseillons fortement de créer un sujet à ton effigie pour te trouver des liens, la population australienne est chaleureuse comme le soleil flamboyant, alors ne fais pas ton timide ! Il sera également nécessaire de te rendre au bureau du recensement pour indiquer ton métier ou les études que tu suis, ainsi que ton logement et ton statut privé (on ne sait jamais quelque fois qu'un rival kangaroo voudrait te piquer ta girlfriend) ! Tu peux également faire preuve de curiosité en toute discrétion par le biais des ask, mais tu peux aussi partager des discussions plus personnelles avec le téléphone (non ce n'est pas le téléphone rose mais bien le téléphone pur et simple) ! Si tu manques d'amour, les scénarios sont là pour compenser ce manque d'affection. Pour finir et parce que nous aimons plus que tout nous amuser, tu pourras devenir le roi de ce que tu souhaites dans la partie jeux, et pour plus de péripéties dans la petite vie de ton bébé, n'hésites pas à l'impliquer dans des situations périlleuses en l'inscrivant au loto du rp (et bien sûr nous dénigrons toute responsabilités pour les conséquences graves possibles ) Have fun kangaroo ! Et saches que nous t'aimons déjà. Gros comme une meute de kangaroos


_________________

— HERE COME THE HOTSTEPPERS —

On dit que l'amour est la chose la plus belle au monde. Mais moi, je répondrai que c'est toi. C'est nous. Parce qu'un Je t'aime ne veut rien dire, seuls les gestes l'expriment. (Ambriel)
Contenu sponsorisé



Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.

 SCAARH ৩ Just one yesterday.