Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 I know you want me, you know I want you

Lohan Briand
I DON'T WANT WHATEVER I WANT
avatar
∞ messages : 39
∞ arrivé(e) le : 29/04/2014
∞ Grain de sable : 0


What's up kangaroo ?
∞ disponibilité
∞ links:

∞ je suis: présent(e)
Voir le profil de l'utilisateur http://peoplearekangaroos.forumactif.org/t1595-lohan-souris-a-la
✽ Sam 10 Mai - 13:51



I know you want me, you know I want you !
C’est quand on avait l’impression d’être au fond du trou que la vie trouve toujours un nouveau mauvais coup à nous faire. Moi mon cancer me gâchait déjà bien la vie – et allait l’écourter accessoirement – mais apparemment ce n’était pas suffisant, la seule chose dont j’avais envie après avoir profité de quinze merveilleux jours de vacances, c’était retourner en France pour profiter de ma famille et de mes amis. Bien sûr j’avais rencontré plusieurs personnes ici qui allaient me manquer, pour commencer ma petite Athe avec qui j’avais bien accroché, et aussi quelques amis de soirées. Mais mes proches, c’était mes proches, et le compte à rebours qui s’arrêterait à ma mort me faisait peur et me donnait un terrible sentiment d’urgence... Toute ma journée avait été consacrée à la recherche de mon passeport, j’avais retourné ma chambre d’hôtel sans succès et la soirée approchant, il me semblait temps de lâcher l’affaire et de me détendre un peu. Un bar, où j’étais allé plusieurs fois était tout près de mon hôtel, était ouvert, l’endroit idéal pour me changer les idées. J’allais m’installer sur un tabouret après avoir reconnu une serveuse avec qui j’avais déjà discuté quelques fois, si je me souvenais bien elle s’appelait Jade.

Salut ! souriais-je. Je vais prendre un diabolo menthe s’il te plaît !

Les abus d’alcool n’avaient pas été fréquents ces 15 derniers jours mais l’avant-veille au soir, j’avais bien profité pour fêter mon départ, même si le départ en question n’avait pas eu lieu. Il était temps de limiter les dégâts car mon foie me faisait légèrement souffrir. Il valait mieux rester soft, une quinte de toux plus tard, mon verre arriva devant moi et j’en bu une gorgée qui me fit du bien. J’avais beau être venu au Slip Inn pour me détendre, je ne pu m’empêcher de rester focalisé sur mes papiers perdus.

Hey Jade ! Tu aurais pas retrouvé un passeport ou un billet d’avion dans le coin par hasard ? Je suis venu quelques fois ici ces derniers jours et impossible de remettre la main dessus... demandais-je.

Si je les avais bêtement oublié ici et que je ne les retrouvais que maintenant, j’aurais du mal à céder à l’envie de me coller une baffe pour ne pas avoir pensé à les chercher avant. Quoi qu’en même temps ce serait rassurant puisque ça signifierait qu’on ne m’avait pas volé mes papiers pour usurper mon identité ou je ne sais quoi... Et s’ils n’étaient pas là, bah j’aurais plus qu’à me renseigner de s’il y avait un petit appartement disponible et pas trop cher dans le coin.. et aussi un petit boulot pour payer ledit appartement, vu que j’étais presque à sec. Peut-être qu’ils recrutaient un barman ici ?


FICHE ET CODES PAR BROADSWORD.
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

 I know you want me, you know I want you